La RATP commande à nouveau des bus électriques conçus et construits à Ergué-Gabéric

-- Entreprise --

Dépêche
Par La rédaction

Publié le 8/01/21 9:20 -- mis à jour le 08/01/21 13:08

Blue-Solutions, une entreprise de construction de batteries et de véhicules électriques qui appartient au groupe Bolloré, est basée près de Quimper à Ergué-Gabéric. Elle a annoncé aujourd’hui deux nouvelles commandes pour un total de 109 Bluebus de 12 mètres pour la RATP. Ces deux commandes s’ajoutent aux 50 Bluebus achetés en 2019, aussi par la RATP, dont la livraison est prévue au 1er trimestre 2021.

Ces bus sont construits à Ergué-Gabéric. Ils sont équipés des fameuses batteries LMP (Lithium Métal Polymère) conçues par le groupe Bolloré. Les batteries n’utilisent ni terres rares, ni solvants, ni cobalt et contrairement aux batteries lithium-ion, elles ne peuvent pas s’enflammer. Elles continuent à tenir tête aux technologies de batteries développées en Chine. On ne peut que féliciter la RATP d’avoir privilégié un constructeur breton alors que le marché des bus électriques est aujourd’hui dominé par les Chinois.

Document PDF 51463-cpdeuxnouvellescommandespourpl.pdf Le communiqué du 8 janvier 2021. Source : Blue-Solutions
Document PDF 51463-prtwonewordersformorethan100bl.pdf January 8th 2021 press release. Source : Blue-Solutions
Voir aussi :
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

jean louis Le Corre
Vendredi 8 janvier 2021

Mouais !...BIEN pour l'aspect technique et la techno des batteries,ça avance ...

MAIS !!! Ne nous emballons pas trop vite ,car pour le moment ces véhicules ont besoin de se recharger a l'electricite NUCLEAIRE Française ,puisque 80% de la production elec en france est NUCLEAIRE ...Avec toute la problematique en amont et en aval que celà engendre ( Uranium;déchets :OU ? Nouveaux EPR prototypes qui nous coutent un bras ...)La diversification avance ;Hydrogene ,elec renouvelable,panneaux créant de l'electricité avec la PLUIE...A quand les hydroliennes fluviales ,etc ...

AFB-EKB
Samedi 9 janvier 2021

Une bonne nouvelle pour l'économie bretonne et la cause environnementale à l'heure òú l'horizon s'assombrit pour les chantiers de Penhoët à Saint Nazer.

NIKOLAZ AR MILINER
Dimanche 10 janvier 2021

C'est un bonne nouvelle. Dans le même temps, Rennes Métropole qui menait des tests sur quelques lignes avec ces mêmes bluebus a finalement commandé des bus Mercedes électriques. On préfère donner à manger aux Allemands plutôt qu'aux Bretons. Le conglomérat PS anarcho-écolo qui dirige la ville n'a pas voulu nourrir Bolloré... Triste tambouille politicienne.

Naon-e-dad
Dimanche 10 janvier 2021

Après l'échec des voitures (immatriculées 29!) en auto-partage à Paris, il est rassurant de voir l'entrepreneur d'Ergué-Gabéric / an Ergé Vraz effectuer une percée en "B to B", dans le domaine du transport urbain. Quelle ténacité, quand on pense au nombre d'années depuis lesquelles le groupe Bolloré travaille sur les batteries électriques. Sauf erreur, en terme de stratégie, il s'agit d'une diversification/reconversion dans les films minces.

Quant à l'électricité, c'est le problème de tous les pays du monde .En effet cela implique de réussir trois étapes redoutables:

. produire (quelle énergie primaire?)

. distribuer (et là on retrouve le grave problème du schéma centralisateur hexagonal.Ecueil politico-culturel très dommageable en terme d'efficacité et de protection de l'environnement),

. stocker enfin (c'est le domaine des batteries sur les systèmes-utilisateur: véhicules lourds ou légers, par exemple).

Dans le mix énergétique qui sous-tend la généralisation de l'électrique, le nucléaire n''est qu'un paramètre parmi d'autres. Se focaliser dessus sans avoir conscience de l'ensemble de la problématique est inopérant.

Et après-tout, l'énergie idéale n' est elle pas celle que l'on ne consomme pas? Gratuite, non polluante, etc.... Mais ceci suppose de repenser et réorganiser nos sociétés en profondeur. D'autant que le numérique, souvent présenté comme une solution à tout ce qui est déplacement physique (humain, produits) est aussi un très gros consommateur d'électricité. Ecrans numériques, ordinateurs, télécommunications, au global consomment énormément (au moins la production de deux tranches nucléaires, pour la seule France,si ce n'est plus. Et la courbe naturellement est ascendante...)

De quoi avoir le vertige parfois. Une chose est sûre, ce ne sera pas facile de trouver les bons réglages. et de refréner nos besoins en énergie (ou de faire la chasse aux gaspillages, culturels et organisationnels d'abord). En écrivant ce commentaire je participe à cette consommation électrique. Le conducteur qui rechargeait sa belle Tesla blanche (un voiture extérieure à la région) hier, en plein hiver, au supermarché local, à la pointe de la Bretagne est-il un bon citoyen (à ce stade du développement de l'électrique) ou un je-m'en-foutiste?...

Ne vo ket aes ijinañ an dazont teknikel evidomp-ni holl war an douar-patatez-mañ!...

Emilie Le Berre
Mardi 12 janvier 2021

Mmmh, toujours cette illusion que la technologie va résoudre quoique ce soit. Cette croyance dans l'éolien, solaire et après la méthanisation, l'hydrogène l'os a ronger du moment.

En fait cela traduit une volonté de ne rien changer dans notre mode de vie, une version politiquement correct du "the american way of life is not negociable" de Bush mais qui est aussi valable pour les européens.

Dans les discours ceux sont essentiellement des opinions qui sont exposés, et puis il y a la réalité de la physique, or l'énergie est une donnée physique mesurable et quantifiable régie par des lois inviolables. Les discours et les opinions sont en violation permanente de ces lois.

On peut violer les lois humaines mais pas les lois de la physique. Pour exemple :

1- Vous roulez à 120 km/h sur une route limitée à 80 km/h, tant que vous ne vous faite pas prendre par les services de l'ordre il ne se passera rien. Loi humaine.

2- Vous prenez à 120 km/h un menhir avec la physique la facture est instantanée et indifférente. Loi de la physique.

En Bretagne, il serait tant d'avoir une réflexion sur l'énergie qui regarde les choses en face sans déni de la réalité.

Je rappelle qu'en Europe il n'y a AUCUNE source d'énergie primaire à part le charbon* (épuisé) et le bois. Les discours sur une autonomie énergétique sont de pures chimères.

*charbon qui a sauvé les forêts européennes.

jean louis Le Corre
Mardi 12 janvier 2021

Pour info energies futures ...Je me permet de signaler :

Panneaux produisant de l'electricité avec la PLUIE (interressant en Bzh...)Le Systeme TENG étudié a l'université Soochow en Chine

Hydroliennes FLUVIALES qui peuvent produire 24/24 toutes saisons ... Plusieurs procédés dont vendu dans le monde :le systeme Suisse "Aqualibre",et le systeme Grenoblois d'hydroliennes "Tourbillon" (deviation sur riviére ...and so ...En France c'est encore trop "Tout pour le nucléaire "...

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.