La plateforme Pour une Bretagne majeure lance son site

-- Politique --

Initié par l'association Skol Vreizh / Ar Falz et suite à deux réunions publiques, une à Morlaix, et l'autre à Carhaix (voir notre article) (voir notre article), un vaste mouvement rassemblant partis politiques bretons, associations, élus et simple citoyens, prend de l'ampleur et s'organise.

La plateforme «Pour une Bretagne enfin majeure» est désormais en ligne . Tout le monde peut participer et même joindre une commission. (voir le site)

mailbox imprimer
la rédaction de l'abp

Vos commentaires :

yann D
Vendredi 1 fevrier 2019

Parlement de Bretagne existe  avec des commissions et de l'expérience: son président Jean-Loup Le Cuff.

Parler aux bretons et aux Bretonnes ? NANTES : un rassemblement à la Préfecture. Je pose la question à l'écart : «  que se passe-t-il ? Réponse : «  ce sont les bretons » Nantes et son agglomération : les bretons sont-ils encore 30à 40% ?

Commencer d'abord à parler des valeurs humaines communes à tous les habitants. quel que soit le pays d'origine?

Paul Chérel
Samedi 2 fevrier 2019

Enfin une nouvelle (énième ?) tentative de rassembler (réveiller ?) les Bretons et leur dessiner un avenir qui ne soit pas du copier/coller de la France à la dérive. Laissons tomber toute étiquette obsolète importée de ce voisin encombrant. La Bretagne doit retrouver sa spécificité et sa liberté pleine et entière. Paul Chérel

Jacques
Samedi 2 fevrier 2019

Sur le site, j'ai noté 2 choses :

1) un communiqué très visible de l'UDB qui s'associe à la démarche.

2) un propos de Sébastien GIRARD (Cette plateforme est vraiment intéressante et je souhaite qu’elle aboutisse à une union politique permettant à notre pays de sortir de l’impasse et de tracer un avenir et une maitrise de notre destin. Le Parti breton que je représente veut y participer)

Sauf a mal comprendre, le Parti Breton semble supplier une participation à cette plateforme officiellement ouverte à tous... alors que l'UDB semble déjà y être comme à la maison...

Est-ce une mauvaise lecture?

Paul Chérel
Samedi 2 fevrier 2019

@Jacques. Bonne remarque d'oeil de lynx. Il est un fait que les deux "partis" susnommés risquent gros dans l'affaire. Mais si l'un reconnaît que, seul, ses résultats sont plutôt maigres, l'autre semble un peu plus gourmand et voit dans l'affaire une magnifique occasion pour augmenter son influence et colorier la plateforme selon ses désirs.Paul Chérel

Yvon ollivier
Dimanche 3 fevrier 2019

Arrêtons de spéculer sur des impressions. L udb y a sa place au même titre que les autres formations bretonnes. Il suffit de s inscrire en ligne. Libre à chacun de communiquer comme il le souhaite et de s engager comme il le souhaite dans les groupes de travail. La Bretagne est à construire.

Paul Chérel
Lundi 4 fevrier 2019

Avant de construire, il faut un projet bien dessiné. Et pour construire, il vaut mieux utiliser des materiaux nouveaux (neufs). Paul Chérel

krys44
Mercredi 6 fevrier 2019

On ne part jamais de "RIEN" ! Le "dessin" se fait ensemble à partir des différentes contributions , je pense que c'est ainsi que devrait fonctionner la Démocratie . Ouverte à tous !

Per Jakez Helias nous avait dit : "Sans hier et sans demain , aujourd'hui ne vaut rien ."

jakez Lhéritier
Jeudi 7 fevrier 2019

Je signe mon accord à cette plateforme réclamée depuis longtemps.

J'attends maintenant les mises en places concrètes sur le terrain dans les Bro,

Redynamiser à partir de la plate forme ,rapidement le parlement Breton ,même s'il existe avec Dael/Mab .

Voir son activité depuis sa redynamisation.?

A ce jour qui a signé la plate forme?

Et après ?

J'espère que l'on attends pas le lancement du Breizh Lab de Mr Le Drian.!

Jeunes,vieux, novices ,routards du militantisme breton ,non ou ex encartés.... avec tolérance pour de nouvelles actions.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.