La Ligue Celtique cherche un second souffle
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 28/10/12 11:24 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La Ligue Celtique, cet organisme interceltique qui sert de lien entre 6 pays de traditions celtiques (Écosse, Irlande, Man, Pays de Galles, Cornouailles et Bretagne) s'est réunie ce week-end à Carhaix pour son assemblée générale annuelle. Les participants ont été accueillis vendredi soir par Christian Troadec, maire de Carhaix-Plouguer, à qui la Ligue Celtique (voir le site) a remis la version redessinée du drapeau représentant les 6 nations celtiques qui est aussi le drapeau de la Ligue celtique.

La ligue cherche, grâce à sa revue Carn (voir le site) , à faire la promotion des langues et des traditions celtiques. Les 6 pays ont en commun le fait de continuer de parler et d'écrire une langue celtique. Dans une interview pour ABP, Cathal Ó Luain, le président de la ligue, n'a pas caché que la ligue soutient tous les mouvements indépendantistes à commencer par celui en Écosse, mais aussi celui embryonnaire en Bretagne.

La revue paraît trois fois par an mais des discussions sont en cours pour la faire paraître aussi en ligne sous une forme numérisée. Bien qu'admis avec réticence, l'anglais reste la langue d'échange entre les différents représentants. Les dépêches de la ligue celtique paraissent régulièrement dans les pages en anglais de l'Agence Bretagne Presse depuis plusieurs années.

Dernièrement, la Ligue a remporté une petite victoire puisqu'elle figure dorénavant sur la liste des associations admises par l'ONU à titre consultatif, des membres de la ligue pouvant siéger dans certaines commissions.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.