La lettre d'information "Entrefil" n° 73 de février 2016 est parue

-- Cultures --

Agenda
Par Maryvonne Cadiou

Publié le 1/02/16 21:57 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Ce mensuel de la Cinémathèque bretonne - basée à Brest - est riche de projections variées à Rennes, Guilers, Brest... Voir le PDF.

Ce mois-ci pas de projection aux Archives départementales de Loire-Atlantique.

Nous signalons toutefois, dans le cadre des hommages à René Vautier, qui nous a quittés en 2015, la projection de :

La folle de Toujane, à 17 h dimanche 7 février au Ciné TNB de Rennes.

Fiction de René Vautier et Nicole Le Garrec, film réalisé en 1973

Unité de Production Cinéma Bretagne

Durée : 2 h 22mn.

Avec Gilles Servat, Micheline Welter, René Vautier et la voix de Julien Guiomar.

Séance suivie d’une rencontre avec Gilles Servat, Nicole Le Garrec et Armel Gourmelen.

Philippe Durand

L'adjoint de direction, Gaël Naizet, communique aussi :

Dans le cadre des Rencontres de la Cinémathèque la Cinémathèque de Bretagne rend hommage à Philippe Durand, auteur et réalisateur, avec une sélection de trois films. Voir en p. 4 du PDF.

Cette projection se déroulera au cinéma Les Studios à 20 h le vendredi 26 février, à Brest.

Philippe Durand (1932-2007) est né à La Baule. En 1956, blessé pendant la guerre d’Algérie, il décide de se consacrer au cinéma. Tout à la fois poète, journaliste, scénariste et réalisateur pour le cinéma et la télévision, auteur d’une cinquantaine de films, courts et moyens métrages en 35 et en 16 mm, il rendit hommage à son pays breton, ardent défenseur de son territoire et de sa langue, avec Le Pays blanc (1975) et Yezh ar vezh, la langue de la honte (1979).

Invitée : Chantal Durand, épouse du réalisateur et monteuse de ses films.

Entrée : tarif plein : 6 euros / tarif réduit : 3,50 euros.

Cinéma les Studios : 136, rue Jean Jaurès

29200 Brest

Tél. : 02 98 46 25 58

Nous vous invitons à découvrir sur notre site un extrait de Yezh ar Vezh, un documentaire réalisé par Philippe Durand en 1979 : (voir le site) pour une video de 2 minutes. En forme d’interrogation sur la situation de la langue bretonne dans les années 70, le film démontre comment, à partir de la seconde moitié du XIXème siècle, l'école a entrepris d’interdire la langue bretonne et de culpabiliser ses pratiquants. Les actions proposées par le film pour sa réhabilitation sont le fer de lance d'un combat plus général pour une reconnaissance de l’identité bretonne.

- (voir le site) pour sa page Auteur sur le site de la Bibliothèque Nationale de France.

- (voir le site) de nantes.maville.com :

Ces trois mêmes films seront projetés à Nantes (ADLA) le 21 avril 2016 à 18 h. Nantes Multimédia l'annoncera alors sur ABP.

Cinémathèque de Bretagne

2 av. Clemenceau

29210 Brest Cedex

Tél. 02 98 43 38 95

(voir le site)

renseignements [at] cinematheque-bretagne.fr

Document PDF entrefil_fevrier_2016.pdf Entrefil n° 73, février 2016. Source : Cinémathèque de Bretagne
Voir aussi :
mailbox imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.