la fibre optique sur les îles c'est bientôt possible..?

-- Media et Internet --

Dépêche de obs29
Porte-parole: Andreas Guyot

Publié le 1/12/06 15:25 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les cables sous-marins de fibre optique Un aspect intéressant d'Internet est sa capacité à traverser les continents. C'est grâce aux cables sous-marins de fibre optique que tout cela est possible...

1 - Historique Les cables sous-marins ont été posés à l'origine pour permettre le passage des signaux du télégraphe, bien avant que des satellites puissent être lancés dans l'espace.

C'est en 1839 que viennent les premières idées de câbles sous la mer. Le premier câble est posé en 1860, il relie la France et l'Angleterre (courte distance).

Une première tentative de câble transatlantique est fait en 1857 mais le câble se rond. Du fait d'une trop grande profondeur du fond marin. On se rend alors compte qu'il est primordial de connaitre la profondeur exact des fons marins sur tout le parcourt du câble.

En 1866, on arrive à poser le cable transatlantique. Le premier câble transatlantique fonctionnel parcourait 3 200 km, la longueur totale du cable était de 4 200 km pour un poids total de 7 000 tonnes (avant tout dues aux renforcement du cable). La vitesse de transmission était de 2,75 mots par minute.

Depuis 2002, nous avons un cable transatlantique appelé Appolo qui a une capacité de 51 Gb/s.

2 - Fonctionnement Si on a pu envoyer du morse à travers la mer, c'est en grande partie parce que ce signal était extrêmement primaire. On pouvait donc se contenter de l'envoyer avec une grande puissance et lentement pour pallier aux problèmes de perte de signal et propagation.Pour des signaux plus sensibles comme de la voix ou des fibre optiques, il est rapidement apparu nécessaire d'utiliser des relais. C'est à dire que les signaux sont envoyés sur des courtes distances, récupérés, éventuellement filtrés et émis à nouveau. Pour que ces relais fonctionne, il faut donc de l'électricité, il a donc fallu fournir à la fois les signaux et l'électricité nécessaire à l'alimentation des relais sur le câble.

Pour de la fibre optique, la distance d'émission maximale est de l'ordre de 350 km. Pour traverse l'atlantique, il faut donc une dizaine de relais.

En ce qui concerne l'emplacement des câbles, ils sont posés sur le fond de l'océan. Cela nécessite d'avoir une connaissance exacte de la profondeur des fond-marin, pour prévoir la distance de câble à décharger.

Les principaux ennemis de câbles sous-marins sont les pêcheurs. En effet, en raclant les fonds marins (imaginez d'ailleurs l'effet que ça a sur la nature), ils accrochent parfois à des câbles et les sectionne. Il y a en effet 10 fois d'interruptions pour des profondeur de mois de 200m que pour les profondeurs supérieures. Pour palier à ce problème, les cables sont maintenant autant que possibles enfouis. On utilise des robots qui creusent le sol pour enfuir les câbles à environ 80 cm de profondeur. Ces robots ne font que créer une petite tranchée dans laquelle sont placés les cables.

(voir le site)

Si vous souhaitez avoir plus d'information, vous pouvez visitez le site de la division d'Alcatel de fabrication d'équipement de fibre optique.

(voir le site)

(voir le site)


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.