-- Politique --

L'histoire se répète : en 1938 l'extrême droite bretonne soutient Hitler, en 2018 elle soutient Poutine

Photo montage de Reporters sans Frontières
Photo montage de Reporters sans Frontières

Ce qui est fascinant quand on étudie l'histoire, ce n'est pas tant la répétition des épisodes mais le fait que les acteurs n'apprennent rien des erreurs du passé. Les leaders nationalistes bretons d'avant guerre soutenaient le nazisme. Le 25 octobre 1939, Mordrel et Debauvais adressaient un manifeste aux Bretons, condamnant la guerre entreprise par la France contre l'Allemagne nazie. Fin 1939, alors que la guerre vient de commencer, ils se réfugient à Berlin pour tenter d'y jouer la carte de l'indépendance bretonne dans l'éventualité probable d'une défaite de la France. Mais avaient-ils vraiment compris la nature du régime outre-Rhin ?

Sous couvert du redressement économique et de l'ordre

Aujourd'hui on voit des webmedia bretons comme breizatao.com de Boris Lelay ou breizhinfo.com de Yann Vallerie, soutenir systématiquement la Russie de Poutine. Mais pas qu'eux. L'extreme droite française, et en l'occurrence le FN, est aussi alignée sur Poutine. Ils condamnent l'intervention des alliés en Syrie et d'une manière générale justifient tout ce que fait Poutine. Le parallèle entre les deux dictateurs est pourtant saisissant. Derrière des redressements économiques spectaculaires de l'Allemagne dans les années 30 et de la Russie dans les années 2010, il y a une réalité beaucoup plus sombre. En Russie, la liberté de la presse a été supprimée comme elle l'avait été en Allemagne en 1933. Deux douzaines de journalistes ont été assassinés en 15 ans (ils étaient juste déportés en Allemagne nazie). Les chaînes de télévision ont été reprises en main. Il y a deux jours, le 13 avril 2018, un tribunal de Moscou a ordonné le blocage immédiat du service de messagerie Telegram, pour avoir refusé de livrer ses clés de chiffrement aux services secrets. La justice russe est au service du pouvoir brisant les fondations mêmes de la démocratie. Les leaders de l'opposition sont emprisonnés pour des raisons futiles souvent suite à des procès truqués. Certains ont été assassinés. Les conditions et les tortures dans les prisons russes n'ont rien à envier aux camps de concentrations nazis. Les détenus y sont battus par les gardiens afin d'obtenir des familles, des biens, des équipements et même de l'argent.

Même si la Russie a des revendications légitimes sur la Crimée, la procedure de l'annexion ressemble à l'anchluss de l'Autriche. L'infiltration du Donbass ressemble à celle de la Tchécoslovaquie par les nazis. La guerre de Tchétchénie touche au génocide. L'armée russe s'est comportée en Tchétchénie pire que l'armée allemande dans les Balkans ou même en Russie.

L'extrême droite s'aligne de nouveau sur Poutine en dénonçant l'intervention des alliés en Syrie

Il n'y a eu pas de manipulations des rebelles islamistes comme certains le prétendent. Il n'y a pas de rapport à attendre car on a vu les images. Breizh info et breizatao invoquent le droit international ! Il n'y a pas de droit international pour ceux qui ne respectent pas les conventions internationales. Le régime d'Assad a utilisé l'arme chimique une centaine de fois. Poutine les a probablement utilisées contre les Tchétchène à Grozny et les a utilisées lors d'une prise d'otage dans un théâtre de Moscou. Saddam Hussein les a utilisées contre les Kurdes d'Irak. Oui, Saddam Hussein utilisait des armes de destructions massives.

Poutine et Assad savent très bien que les gaz sont l'arme ultime contre des poches de résistance en zones urbaines où les destructions par bombardements les ont transformées en forteresses imprenables (Cocasse, mais si Hitler, lui-même gazé en 1918, avait utilisé des gaz à Stalingrad il aurait gagné la bataille et peut-être la guerre !) Selon le rapport du Ministère de la défense du 14 avril, Damas se sert aussi des gaz comme moyen de terreur : «vous évacuez le quartier, vous et vos familles, ou on gaze tout le monde».

La liberté de la presse est essentielle. Mais que la liberté de la presse soit utilisée par des médias ou des partis politiques pour soutenir des régimes où cette liberté est piétinée tous les jours est abjecte.

Je pense à toi Anna Politkovskaïa !

Philippe Argouarch

Notes :

(voir le site) pour plus d'info sur l'utilisation de gaz en Syrie

et aussi mediapart : René Backmann, Comment Bachar al-Assad a gazé son peuple: les plans secrets et les preuves [archive], Mediapart, 1er juin 2017. (voir le site)

©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1645 lectures.
mailbox imprimer
logo

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

Léon_Paul Creton
Dimanche 15 avril 2018

En somme l'extrême droite/gauche va vraiment jusqu'à l'extrême gauche/droite, dans ces conditions! Non? Au moins jusqu'à Mélenchon alors! C'est fascinant l'argentique! Non je n'ai pas voulu écrire "fascisant"! Quoique, il doit y avoir un lien!...

K
Dimanche 15 avril 2018

Comparer Poutine et Hitler... c'est un peu fort de café !!!

Et vous n'avez rien oublier ? Les communistes ? Ils soutenaient qui ?????????????

Yves Koziel
Dimanche 15 avril 2018

Philippe Argouarc'h a parfaitement raison de souligner que l'extrême-droite refait les mêmes erreurs en 2018 qu'en 1938. Il aurait même pu ajouter qu'aujourd'hui l'extrême gauche soutient aussi Poutine.

Les extrêmes sont toujours fascinés par les régimes autoritaires.

Par contre le régime de Poutine en 2018 ne peut être comparé à celui des nazis en 1933. C'est exagéré, il y a des nuances dans la nature profonde et dans le degré des choses.

Il n'en reste pas moins que Poutine est un danger majeur, et que rien de bon ne sortira des régimes autoritaires dans le monde et de ceux qu'ils fascinent ici.

Charles de Kermenguy
Dimanche 15 avril 2018

Avant d'avancer sur des sujets aussi sensibles, mettez en ligne ce qui prouve les gazages. Le lien est ici et vous pouvez télécharger le document. Document très léger où aucun témoin direct fait référence au gazage. Je suis pour ma part un peu inquiet des dérives rapides insinuant que les propos des pro-poutines sont d'extrème-droite alors qu'il s'agit peut-être d'une manipulation comme en Irak. Lien : (voir le site)

Faites vous votre propre opinion. Je doute fort que l'on puisse déclencher une guerre avec aussi peu de "preuves".

Philippe Lamour
Lundi 16 avril 2018

Monsieur K, j'admire votre courage quand je vois que vous n'hésitez pas à décliner votre identité ...

Alors cher K vous demandez qui soutenait le PC russe à cette époque. Cela dépend si vous vous situez avant ou après Juin 1941, Molotov-Ribbentrop oblige ... Avant, je vous invite à vous documenter, après l'histoire des vainqueurs en a fait des héros, comme bien d'autres ... A la fin beaucoup de personnages douteux ont obtenu des médailles, parmi eux certains auraient du être fusillés. Mais c'est vrai que parmi les communistes de l'époque on trouve de grands patriotes bretons, mais pas que chez eux. Pour résumer les communistes n'ont aucune gloire à tirer de leurs lignes directrices à l'occasion de la 2éme guerre mondiale dans la mesure où ils ont préféré l'obéissance à l'URSS plutôt qu'à la France. Nous autres bretons n'avons aucune leçon à recevoir d'eux. J'ai remarque que même chez les communistes les victimes de la 2ème guerre mondiale étaient généralement très jeunes. Ceux qui les envoyaient à la mort étaient, eux, un peu moins jeunes ... On peut les comprendre.

Didier Lebars
Lundi 16 avril 2018

Cet article vient à la suite des tirs de missiles sur la Syrie. Faut-il se rallier au tweet de Trump pour être dans le bon camps ? Trump, le grand décisionnaire est aussi d'extrème droite ?

Il y a un conseil de sécurité avec 2 camps. US+UK+France / Russie+Chine. A la différence de 1938, en 2018 les 2 camps possèdent l'arme nucléaire.

La liste qui remonte à 14/18 sur l'utilisation de l'arme chimique regarde 1 seul camps. Qid des alternatives non chimiques : napalm, phosphore, nucléaire ...

L'exemple de S. Husseim est particulièrement incomplet. Avant les Kurdes, S. Husseim fait ses 1er tests chimiques sur l'infanterie Iranienne. Il est venu à l'Elysée, France et Allemagne l'ont bien équipé. Reactions internationales, notamment du 1er camps ?

Un autre oubli : le Vietnam avec l'agent Orange (Napalm en bonus). Un chimique plus lent. Pendant 8 ans l'armée US a déversé du dioxine, dosage x 13 par rapport aux doses agricoles. 50% des forets et terres agricoles défoliés. Ce merveilleux produit fut fabriqué par Monsanto. Il faut 1 siècle pour que la nature reprennent ses droits. Les malformations humaines continuent.

Un petit exemple pour parler enfin de Bretagne. Les bombes urbaines : napalm et phosphore furent expérimentés à Cezembre au large de St Malo en 44.

L'exemple de la prise d'otage dans le théatre à Moscou est hors sujet.

C'est bien la fixation sur Poutine (140 millions hab pour la Russie), mais l'allié de circonstance est la Chine et avec un régime sans élection.

spered dieub
Lundi 16 avril 2018

Poutine contrairement à Hitler ,certes baptisé ,s'affirme chrétien ,l'église orthodoxe le soutient .Il contribue à réhabiliter Staline ,qui est responsable d'une partie des victimes attribuées au communisme .Il est donc un peu surprenant que des mouvances politiques de l'extrême droite européenne voir la droite dure qui sont prompts à insister sur les cent millions de mort du communisme ,soutenir Poutine ,cherchez l'erreur !! d'ailleurs le dirigeant russe est un ancien du kgb .Qu'il y a t-il de commun entre Staline et par exemple les communistes sincères insurgés du printemps de Prague ??.Le communisme est une idéologie utopique, car son application est impossible ,car contraire à la réalité de la nature humaine ,donc les tentatives d'instauration de ce régime aboutissent,souvent après des périodes d'anarchie à l'établissement de dictatures ou les dirigeants de nomenklatura n'ont rien à envier aux barons de la la finance capitaliste ,donc c'est le règne de l'hypocrisie et du mensonge .Sur certains aspects il y avait aussi des similitudes entre le nazisme et le régime stalinien .Au fait a t-on entendu le mouvement breton ,surtout le PNB dénoncer le pacte germano soviétique entre 1939 et juin 1941 ?

Charles de Kermenguy
Lundi 16 avril 2018

Et puis un jour la France condamne Israël quand Bachar est un ami, puis bombarde le site. Les amis gênants qui financent les campagne présidentielles en France... A ce rythme, on entrera en guerre avec l'Arabie Saoudite après le règne de notre actuel dirigeant ? Car tous les amis des présidents en place deviennent leurs ennemis ensuite.

Charles de Kermenguy
Lundi 16 avril 2018

Et puis un jour la France condamne Israël quand Bachar est un ami, puis bombarde le site. Les amis gênants qui financent les campagne présidentielles en France... A ce rythme, on entrera en guerre avec l'Arabie Saoudite après le règne de notre actuel dirigeant ? Car tous les amis des présidents en place deviennent leurs ennemis ensuite. Voir lien : (voir le site)

Mickaël COHUET
Lundi 16 avril 2018

Et dire qu'il y a des Bretons - éternels naïfs - qui pensent comme l'auteur de cet article, que les frappes en Syrie par le "camp du Bien" (autoproclamé) ont ete motivées par des impératifs moraux et éthiques (via un énorme mensonge élaboré grossièrement par la CIA et les stratèges américains) déclarés supérieur au droit international et à la souveraineté d'un pays, alors que les motivations réelles sont à des années lumières de ce qui est vendu aux populations dans les médias pour justifier ces frappes... Désespérant.

Jean Albert
Lundi 16 avril 2018

@Philippe Argouarch : Breizatao est définitivement déconsidéré après nombre de procès ...Le citer est lui faire une publicité inutile. N'est ce pas contreproductif ? ne faut-il pas l'oublier définitivement ?

Jacques
Lundi 16 avril 2018

@Philippe

Le parallèle que vous faites est au delà du point godwin car vous instrumentalisez l'histoire de Bretagne (de manière unilatérale qui de plus) sur des événements géostratégiques de niveau mondial sans rapport aucun.

Donc selon vous, oser analyser une situation avec un minimum de recul qualifie les gens comme sympathisant nazi aggravé par le fait d'être Breton...On ne peut que vous remercier pour votre vision...Non, sincèrement merci...!

Charles de Kermanguy vous a donné en lien le même document gouvernemental que vous qualifiez de "preuve formelle" en évoquant, comme je l'avais fait, ses doutes sur ces fameuses preuves à la vue de la légèreté des informations contenues et dont le rédacteur lui-même avoue qu'internet est sa source d'information.

Il vous demande également de mettre en ligne les éléments pour étayer vos prises de position... ce qui est la moindre des choses... et qui jusqu'à présent font défaut...

Philippe, il me semble que vous savez lire l'anglais?

Considérer vous le "New-York Times" comme un journal pro-poutine d'extrême droite bretonne?

Alors, je vous invite à lire cet article:

(voir le site)

(le New-York Times affirme que les rebelles tirent sur les civils pour les empêcher de fuir par un corridor ouvert par les forces gouvernementales... suite au déclaration d'un représentant de l'ONU qui s'est rendu sur place...)

Donc en clair, les rebelles se servent des civils comme bouclier mais également pour augmenter le nombre de victimes civiles...

Le lien de la traduction par le FIGARO (autre journal breton pro-poutine d’extrême droite)

(voir le site)

Qui sont les ''gentil'' rebelles, toujours par le FIGARO (journal breton d'extrême droite)

(voir le site)

On peut y lire : ''La Ghouta est principalement occupée par deux organisations. L'Est est tenu par Jaïch al-Islam (l'Armée de l'islam, en arabe), l'Ouest par Faylaq al-Rahmane (la Légion du Tout Miséricordieux).'' Donc 2 organisations œuvrant à l'évidence pour la démocratie et les droits de l'homme... Il est également évoqué Al-Nosra (Al-Qaïda en Syrie) dont on connait le soutien de la France et les propos de L.Fabius.

Je vous avais également envoyé un lien vers une émission de LCI ou une intervenante à l'école de Guerre tenait un argumentaire relativement différent du votre... (LCI et l'Ecole de Guerre étant bien connu comme des organisations pro-Poutine de l’extrême droite bretonne...).

Votre article, peut-il être qualifier de ''fake news''?

En tout cas, c'est un article qui apparaît comme profondément méprisant envers les Bretons et même envers Anna Politovskaïya dont vous utilisez le nom comme argument larmoyant (par défaut argumentaire) sans même savoir si elle aurait partagé vos propos et surtout votre manière de les présenter...!

Quelle déception!

P. Argouarch
Lundi 16 avril 2018

@Jacques

Je n'ai jamais écrit nulle part que les rebelles étaient des pro-democraties, ce sont des islamistes avec plusieurs variantes et oui ils ont aussi utilisé des armes chimiques dans le passé quand iils en sont dotés mais c'est Assad qui les utilise les fabrique, les stocke et les utilise regulierement. Les Russes approuvent car eux-même les utilisent et se foutent completement des conventions internationales (Tchéchenie, Crimée, Donbass etc), . Et je doute fort que Macron et Le Drian le pensent aussi.! Même contre Daesh on ne doit pas utiliser des armes chimiques. Point barre. (voir le site)

Depuis 2014, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) dit avoir enquêté sur 70 cas d’attaques au gaz en Syrie, sur un total de 370 signalements. C'est grave. Vous ne pensez quand même pas que les rebelles avaient la capacité d'être les auteurs le la majorité de ces attaques !. D 'autant plus qu'ils n'ont jamais eu d'hélicoptères et que dans la plupart des cas les barils sont balancés d'hélicoptères ! Ils peuvent aussi être envoyés par des obus et les armes lourdes ne sont pas aussi l'appanage des rebelles ,islamistes ou pas. A l'instant on apprend que Damas refuse l'entrée à Douma de OICA (voir le site)

spered dieub
Lundi 16 avril 2018

Une des raisons occultes de la prise de position des alliés par rapport à la Syrie ,provient de la crainte d'Israel par rapport à ce pays arabe et surtout des iraniens qui y prennent pied .Dans ce sens cette vraie affaire d'armes chimiques est un bon prétexte pour contenir une force susceptible de détruire l'état hébreu ,qui pendant ce temps là peut continuer impunément à spolier et oppresser les palestiniens .Ce conflit est d'ailleurs une des cause de la mondée de l'islamisme .Il n'y a pas que l'extrême droite qui tient un discours pro Poutine, mais aussi une partie de l'extrême gauche et la gauche radicale .D'ailleurs quand on lit les derniers commentaires ,,s'ils étaient anonymes on croirait lire du Mélenchon !!!!

Jakez Gwillou
Lundi 16 avril 2018

Monsieur Philippe ARGOUARCH, vos affirmations vont assurément faire le bonheur de nos Jacobins qui vous remercieront très probablement. Mais pourquoi donc, vous obstinez-vous à baptiser « extrême-droite » ce qui n’est, en réalité qu’une Droite véritable qui s’affirme comme telle ? C’est-à-dire une Droite 100% qui ne se croit pas obligée de reprendre à son compte certains poncifs de Gauche, à l’opposé de cette pseudo-Droite française libérale et américanisée que nous connaissons.

Quand vous prétendez que les « leaders nationalistes bretons d’avant-guerre soutenaient le nazisme », vous savez très bien, qu’il n’en est rien et que vous reprenez-là une accusation mensongère proférée à l’égard de l’EMSAV par les autorités françaises de l’époque.

Que des leaders Nationalistes Bretons aient pris contact avec des autorités étrangères, dont celles d’outre-Rhin, c’était bien naturel pour un peuple qui cherchait à recouvrer son indépendance, qui lui avait été ravie, quatre cents ans plus tôt. PONTCALEC et ses amis avaient procédé de même façon avec la Puissance espagnole, à l’époque de la Régence au début du 18éme siècle. Sans oublier bien sûr les démocrates-chrétiens du quotidien Ouest-France revenus chez nous dans les fourgons anglo-saxons. Ce n’est donc pas une première !

Quant au soutien de certains webmedia bretons en faveur de POUTINE ou d’autres chefs d’Etat de l’Est-Européen comme Viktor ORBAN , pourquoi le leur reprocher ? Contrairement aux chefs d’Etat et de gouvernements de l’Ouest-Européen, ces personnalités honnies par le mondialisme anglo-saxon ne trahissent par leurs peuples en organisant leur disparition par la submersion migratoire.

Désolé de vous contredire, mais l'espoir aujourd'hui, pour nos peuples...réside à l' Est.

Jean Albert
Lundi 16 avril 2018

@Jacques : vous battez à chaque fois les records de longueur dans vos commentaires. C'est illisible et confus. Soyez plus concis : une ou deux de vos idées à la fois, citez un ou 2 sites (inutile d'essayer de résumer leur teneur). Il semble que vous confondiez commentaire sur un article sur ABP et fil de News internet. Certes je vous concède que votre arrogance est parfois aussi amusante que celle d'un troll mais vous en abusez ...

Mickaël Cohuet
Mardi 17 avril 2018

@ Jacques Merci pour vos excellents commentaires - dont la longueur ne m'ennuie nullement - que j'apprécie particulièrement et dont je partage très souvent les points de vues et analyses. @ Jakez Gwillou Merci pour votre commentaire et 100% d'accord avec la conclusion. L'Est nous offre l'espoir et surtout l'exemple d'un contre modèle à reproduire et à adapter à l'Ouest.

Jacques
Mercredi 18 avril 2018

@ Mickaël Cohuet

Merci, j'apprécie sincèrement votre soutien.

J'avoue avoir été choqué par cet article de Philippe (que par ailleurs je soutiens pour son travail, ce qui ne m'empêche nullement d'apprécier ce que d'autres font par ailleurs).

Oui, il faut remercier Jakez Gwillou pour sa prise de position, qui est partagée par de nombreuses personnes (et pas uniquement de droite) même si peu de gens l'assume... Or il est important que les Bretons retrouvent la capacité à assumer leurs pensées...

Ci-joint une analyse par un général (2S), des frappes militaires :

A prendre comme tout avec une réserve, mais cette analyse est néanmoins de qualité par une personne un minimum crédible... qui permet de comprendre certaines choses.... par exemple : Pourquoi le Pdt Français affirme avec fièreté qu'il n'y a pas eu de victime... (on tire 105 missiles sur des méchants qui fabriquent des armes chimiques, sans faire de victimes, même pas une petite fuite des produits... ça mérite de se creuser un peu la tête...)

(voir le site)

Mickaël Cohuet
Mercredi 18 avril 2018

@ spered dieub " (...) l'État hébreu, qui pendant ce temps là peut continuer impunément à spolier et oppresser les palestiniens (...) ": ??? Comment un État peut-il spolier un Peuple qui n'a jamais existé (inventé en 1964) ? "Peuple" qui a cependant obtenu la souveraineté d'un territoire sur 80% de la Palestine mandataire (Jordanie)... Il y aurait tellement à dire sur le sujet. "(...) Ce conflit est d'ailleurs une des causes de la montée de l'islamisme. (...)": Vous ne connaissez rien à la sunna pour affirmer une connerie pareille. "L'antisémitisme" / l'antijudaïsme de l'Islam (de "l'islamisme" comme vous dites), du totalitarisme islamique est bien antérieur à la renaissance de l'État hébreu en 1948, au sionisme. Il s'affirme, en effet, dès 622 de notre ère comme la pierre angulaire du Dogme criminogène de Mahomet (commanditaire et massacreur de Juifs), Idéal et Modèle à suivre pour tout homme musulman selon le Coran. Ce conflit n'est pas un conflit de libération nationale mais un conflit idéologique de nature religieuse ou les conceptions eschatologiques dans un cas sont conditionnées par l'anéantissement du camp adverse. Je vous laisse deviner lequel ?

spered dieub
Mercredi 18 avril 2018

Chacun peut sous couvert de négationnisme cautionner des personnes qui se sont compromises avec le nazisme ,mais la vérité historique finira par vous rattraper .En plus le peuple palestinien n'existe pas !!!!! sans commentaire

Un exemple justement qui concerne Debauvais

Au moment de mourir il déclarait encore :

« Camarades de la formation Perrot, je vous salue. (…) Ce n'est pas parce que nous croyons que l'Allemagne sortira victorieuse du gigantesque conflit, que depuis le premier jour de la guerre nous sommes à

spered dieub
Mercredi 18 avril 2018

Il manquait une partie du texte

Au moment de mourir il déclarait encore :

« Camarades de la formation Perrot, je vous salue. (…) Ce n'est pas parce que nous croyons que l'Allemagne sortira victorieuse du gigantesque conflit, que depuis le premier jour de la guerre nous sommes à ses côtés. Notre choix ne relève pas de l'opportunisme, mais d'une conception du monde commune sur des points essentiels. (…) La situation est déjà toute clarifiée, en revenant à la politique de Breiz Atao qui était toute de clarté. Cette politique consistait, au point de vue extérieur, à rechercher l'appui allemand. Nous y avons travaillé avec d'autres, pendant près de vingt ans.5 »

Il était l'époux d'Anna Youenou, qui a publié 6 volumes sur l'activité de son mari et de ses compagnons6. Avant de mourir, il met son fils Hervé chez les Jeunesses hitlériennes à Zillisheim.

P. Argouarch
Jeudi 19 avril 2018

@jacques : J'avais recu ce rapport mais je ne crois pas que 71 missiles sur 103 aient été interceptés par la defense anti-aériene syrienne même si les Russes leur avaient communiqué la liste des cibles et étaient dans les bunkers avec eux. Plus le mensonge est gros , plus ils le croireront " disait l'autre fou, et Poutine est aussi un fou, pas furieux comme Hitler, pas narcissique et colérique comme Trump, mail glacial et cynique, formé au KGB dans le mensonge pro et en fait aussi dangereux qu'Hitler . Certes les Américains mentent aussi mais c'est la règle des conflits armés, tout le monde ment.

Jacques
Jeudi 19 avril 2018

@ P.Argouarch

Tout le monde ment, c'est déjà une évolution dans le discours... si je ne me trompe...

Le Général évoque ce nombre de pertes comme probables... (j'aimerai savoir en quoi un général français aurait besoin d'être pro-poutine... d'autant qu'il ne semble pas être Breton).

Les Russes n'ont pas fait intervenir le S-400 avec ses missiles mais il semble qu'il a utilisé ses brouilleurs contre les GPS, le S-200 syrien ne peut pas vraiment faire ce travail il est bien trop ancien mais les syriens sont équipé de Pantsir-S1 un truc qui pardonne pas vraiment quand on lui passe juste sous le nez...

Personnellement, je pense qu'il y a eu de nombreuses pertes, je dirai la moitié de ce que les Russes annoncent... Ce qui est énorme, vu que la Syrie est loin d'être pleinement équipée et ce n'est pas un secret que les systèmes anti-aériens sont une spécialité russe (se souvenir du Vietnam, des 6 jours et du Kippour).

Une salve massive de missile de croisière permet de tester l'efficacité réelle étant donné que seul les Russes disposent d'un système capable d'y répondre (même pas l'OTAN , le Patriot étant très différent bien que modernisé)... probablement la vraie raison opérationnelle de cette intervention...

Mais l'important n'est pas là... Comment expliquez-vous le Zéro mort??? (Source : Macron en personne)

Officiellement, ce sont des sites de productions d'armes chimiques qui ont été visé... dont avec logiquement des stocks... or cela n'explose pas comme dans les films où tout disparait... non, cela détruit les containers et cela repend les produits dans la zone...

Plutôt que de nous faire un discours sur Hitler, Poutine et les méchants Bretons (ce qui est dramatique de la part d'un média breton, une démarche qu'on ne verrait nul par ailleurs que chez nous), ne devriez vous pas soulever l'extraordinaire de ce miracle???

On sait que les Russes et Iraniens ont été prévenus, semble-t-il pas sur les cibles exactement mais sur les zones visées.

Et il est largement entendu que les cibles étaient pour l'essentiel désaffectées voir abandonnées...

Des missiles de 800000€ (Scalp) à 2,7 millions d'Euro (Scalp naval) pour viser des ruines... c'est original...!

Alors vous pouvez faire votre envolé sur Poutine qui serait un Hitler... Comme déjà dit, plus godwin que cela c'est difficile...

Personnellement, j'ai quand même l'impression que les ''gentils'' (ceux qui ne sont pas Hitler) se sont payés la tête de leurs citoyens en long, en large et en travers... sur toute la ligne...

Et votre position me surprend... et je me pose quelques questions...

N'y aurait-il pas un lien avec cette information ?:

(voir le site)

@ Spered Dieub

''négationiste''.... Insulter les gens, il en restera toujours quelques choses... vieux proverbe connu...

Mais vous qui n'êtes pas un négationniste, c'est avec un grand intérêt qu'on attend votre explication sur les 600 personnes tuées par les communistes hors but militaires... (1200 selon l'article que j'avais mis en lien).

Sachant que ces exécutions concernent uniquement les FTP et non l'ensemble de la Résistance.

Quand on aura la vérité d'un coté et de l'autre, alors on pourra discuter qui est négationniste et qui est méchant...!

PS :

Avez-vous remarqué combien dans le milieu militant (en privé), les gens évoquent l'article paru informant que l'Abbé Perrot a été tué pour avoir dénoncé dans un article le massacre de Katyn...

J'ai l'impression que cet article + le livre ''joli mois de mai 44'' sont un début réel de fissure de l'omerta qui pèse sur le mouvement breton depuis 70 ans...

Paul Chérel
Jeudi 19 avril 2018

Je m'étais bien gardé jusqu''ici de faire un commentaire sur cet article, considérant qu'il n'avait que faire dans les colonnes d'ABP. Comme son nom l'indique, ABP est une Agence de Presse dont la particularité, par rapport aux innombrables agences de presse du monde, est d'être BRETONNE. Les (petites) histoires du monde présentent, certes, un certain intérêt mais sont abondamment traitées (voire déformées à loisir) dans les autres presses avec les points de vue et langues appropriés aux peuples qui les absorbent comme des friandises. Je pense que l'on arrive maintenant à la fin des commentaires avec cette conclusionde Philippe « Certes les Améticains mentent aussi mais c'est la règle des cnflits armés, tout le monde ment ». il me semble souvenir cependant qu'au moment de la guerre d'IRAK, les stocks d'armes aujourd'hui incriminées avaient trouvé un refuge en Syrie. Peut-être ne sont-elles pas en lieu sûr et bien gardées, comme - ce n'est qu'un exemple - le reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne. Allez savoir ! Le commentaire de @Mickel Cohuet est très intéressant.

Jean Albert
Jeudi 19 avril 2018

@Spered Dieub : votre dernier message du 18 avril : oui !

Il me semble qu'il y a un certain courant actuellement de commentateurs sans un minimum d'objectivité. c'est comme si il y avait un "entrisme" de commentateurs-clientèle habituelle de Breizh-Info.

Je ne lis pas ce web mais j'ai jeté un coup d'oeil. Plus qu'un média breton d'extrême droite, j'y vois la parenté avec les "identitaires de France" mais je peux me tromper ...ABP peut être colonisé par une mouvance utilisant une technique inspirée de celle pratiquée jusqu'à présent par des mouvances trotskystes ?

(voir le site)

Paul Chérel
Jeudi 19 avril 2018

Je vois mon commentaire publié et j'en remercie la direction. Mais, tout de suite après, vient un autre intervenant qui commente les (certains) commentaires d'autres commentateurs. Tout est là ! Et c'est reparti pour du gauche/droite, du droite/gauche... on croirait lire du "parisien franchouillard". Et la Bretagne, dans tout ça ? Les "stratégies" politiques (politiciennes dirons-nous) ont toutes leurs mérites et leurs défauts, mais elles sont toutes inspirées par "l'époque" dans laquelle elles sont formulées et mises au point. La critique ou l'approbation, après coup, ne sert pas à grand-chose. La Bretagne et ses Bretons ont connu l'époque Marcel Cachin, ils ont connu les guerres de 14/18 et de 39/45, souvent déclarées par la France. ils en ont connu (et subi) les horreurs et les résultats. En ont-ils tiré un "minimum d'objectivité" demanderait @Jean Albert ? Eh bien non ! Ils sont devenus des Français, enfermés dans un petit hexagone qui se prend pour le nombril du monde. That is the real question ! Paul Chérel

P. Argouarch
Jeudi 19 avril 2018

@jacques : zero mort car ne voulant pas tuer des Russes les américains ont donné la liste exacte de tous les objectifs qui les ont bien sûr communiqué aux Syriens.

La Bretagne est le sujet de ce webmedia et ca pourrait paraitre un oubli de ne pas parler de la France. Donc en 1938, le PCF et les Lambertistes sont pro-Hitler suite aux accords de Brest-Livtovk. Dans leur journal 'Crosse en l'air' l'extreme gauche française apellait les travailleurs français à fraterniser avec les travailleurs allemands et de refuser de se battre contre les nazis. L'extreme droite française , elle, était divisée entre ceux qui admiraient Hitler et étaient prêt a tous les compromis et ceux ,les patriotes, qui rejoindront De Gaule. On a le même chose en France en 2018 avec Marine Le Pen, une grande admiratrice de Poutine qui lui a même rendu visite pendant la campagne présidentielle. Les positions de Melenchon sont plus ambigus sur Poutine mais il soutient la politique de colonisation de la Chine au Tibet.

Puisque vous lisez breizh-info, cet article a été écrit suite à la récente interview de ce webmedia du leader du Front national en Bretagne Gilles Pennelle, interview dans laquelle aucune question n'est posée sur les problèmes bretons comme la décentralisation, la réunification, le breton, l'enseignement de l'histoire bretonne, la position de Marine Le Pen contre les panneaux routiers bilingues etc. Breizh-info comme je l'ai écrit est bien le voix du FN en Bretagne (voir le site)

Pour finir, je viens d'apprendre qu'il y a eu un accord secret, un accord de non-agression, un autre Brest-Litovsk, entre Poutine et Erdogan. Les kurdes sont les nouveaux Polonais. Poutine a sacrifié les Kurdes de Syrie. Il s'est engagé à ne pas intervenir pour défendre les Kurdes contre l'agression de l'armée turque. On ne sait pas ce que la Russie a obtenu en échange.

Léon-Paul Creton
Vendredi 20 avril 2018

Paul Chérel vraiment pas grand-chose de plus à rajouter à votre dernier commentaire et risquer d’assurer « à coup sûr » avec le mot de « trop », la relance, le mouvement perpétuel, de la visite du musée des horreurs… européen et hexagonal ! Pas plus qu'à vos autres commentaires toujours motivés par l'intérêt de la Bretagne.

Par ailleurs je partage l’idée d’un activisme sur ABP, qualifié « d’entrisme » au service de propagandes exclusivement franchouillardes, des pires aux moins pires ! Et cela en plus, afin de perturber, d’annihiler le développement des idées, réflexions diverses et prospectives sur le futur autonome de la Bretagne.

Je suggérerais, personnellement, que tout développement exagéré (au-delà de deux ou trois commentaires) tous ces sujets empoisonnants, « merdiques », charriés par les vents mauvais soufflant de France soient stoppés, voire totalement bannis ! Avec ceux qui persisteraient, contre nos intérêts d'avenir, à faire vivre et revivre inlassablement, tous ces thèmes zombis !

Evit Breizh hepken (Pour la Bretagne seulement) !

Écrire un commentaire :

Combien font 4 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat