-- Politique --

L'Association de la Noblesse Bretonne s'oppose à une nouvelle atteinte à l'unité de la Bretagne historique !

Communiqué de presse de Tudjentil Breizh (porte parole Jakez de Poulpiquet) publié le 24/01/18 15:59

Manifestation du 29 Septembre 2007 devant le Parlement de Bretagne
pour protester contre la réforme de la carte judicaire de Rachida Dati
Manifestation du 29 Septembre 2007 devant le Parlement de Bretagne pour protester contre la réforme de la carte judicaire de Rachida Dati

Le 13 février 1790 la noblesse bretonne avait vigoureusement protesté à travers le Comte de Botherel, procureur général syndic des Etats de Bretagne (cf extraits ci-dessous) contre la suppression illégale en août 1789 du Parlement de Bretagne qui entraînait de facto la perte de l'autonomie bretonne octroyée 250 ans auparavant par l'Edit de 1532.

TUDJENTIL BREIZH / Association de la Noblesse Bretonne (ANB) ne reconnaissant pas davantage la suppression arbitraire et unilatérale du Parlement de Bretagne en 1789, continue à s'opposer à tout ce qui peut porter atteinte à l'unité de la Bretagne historique...

C'est ainsi que la première mobilisation de la jeune Association de la Noblesse Bretonne (créée en 2004) avait été sa participation le 29 septembre 2007 devant le Parlement de Bretagne (photo ci-dessus) à la manifestation contre la réforme de la carte judiciaire de Rachida Dati qui portait atteinte au dernier symbole de la Bretagne historique : celle d'une carte judiciaire d'une Bretagne à 5 départements incluant Nantes, ancienne capitale du Duché de Bretagne. La forte mobilisation des Bretons avait alors fait reculer le gouvernement de l'époque (sous Sarkozy).

10 ans après devant un nouveau projet de l'Etat jacobin de détacher Nantes de la Cour d'Appel de Rennes pour la rattacher à celle d'Angers, TUDJENTIL BREIZH appelle à nouveau tous les Bretons à se mobiliser autour de la coordination des Juristes de Bretagne pour faire pièce à cette nouvelle atteinte de l'unité de la Bretagne historique.

«NB : Protestations adressées au Roi, au public, à l’EUROPE entière par Monsieur de Botherel, procureur général syndic des Etats de Bretagne, Chargé  par ceux-ci de conserver la Constitution et les Droits et Privilèges du Duché et Pays de Bretagne, Province étrangère alliée à la Couronne de France : »

...

«Spécialement chargé par la Province de Bretagne, légalement et constitutionnellement assemblée dans ses états, de veiller à ce que la chose publique ne souffrit aucun dommage, nous avons juré de pourvoir à la conservation des Constitutions de la Province consignées dans ses anciens contrats, ses franchises et libertés conservées par tous ceux passés avec MM.les commissaires du roi en chaque tenue; à ce qu'il ne soit introduit aucune loi nouvelle qui y soit contraire; de nous opposer en conséquence à ce qu'il soit enregistré dans les cours souveraines de la Province aucun Edits qui attaqueraient ses droits ; nous avons juré de nous opposer partout où besoin sera à tout ce qui serait contraire aux droits, franchises et libertés de la Province, aux formes usitées, aux droits, prérogatives et conservation des tribunaux chargés d'administrer la justice, à la conservation des propriétés des gens de l'ordre ecclésiastique, de la noblesse et du peuple, enfin à toute levée de deniers non consentie par les états.»

...

«Voilà notre serment civique, celui que nous avons prêté aux états généraux de Bretagne lors de notre entrée à notre ministère, dont nous ne pouvons être dégagés que par ceux-mêmes à qui nous l'avons prêté.»

….

«Par sa Constitution la Bretagne s'administre elle-même ; elle ne supporte de dettes, elle ne connaît d'impôts, elle n'admet de réformes et de changements que ceux qu'elle a consentis. Mais à cet égard aucun ordre n'a le droit ni le pouvoir de déterminer rien sans le concours des deux autres ; et quand nos députés bretons ont paru et traité à la cour, aux états généraux de France, ce n'a jamais été comme députés de l'un ou l'autre des ordres ; toujours ils ont parlé, agi comme députés de tous, devant rendre compte à tous, et ne s'obligeant qu'autant qu'ils seraient approuvés par tous.»

«En un mot nous protestons contre tous actes et décrets qui pourraient être préjudiciables ou attentatoires aux droits, franchises et libertés de la Bretagne, et nous déclarons formellement nous y opposer.»

«Au Plessix-Botherel , le 13 Février 1790 René-Jean DE BOTHEREL DU PLESSIX , Procureur Général, syndic des Etats de Bretagne»

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1306 lectures.
mailbox imprimer
logo

Jeune association créée en 2004, TUDJENTIL BREIZH (Association de la Noblesse Bretonne /ANB) s'est fixée deux missions :

- Promouvoir et mettre en pratique les valeurs de la noblesse chevaleresque par des actions concrètes.

- Contribuer au développement de la langue bretonne, au rayonnement de la culture bretonne et à la diffusion de l’Histoire de Bretagne.

Vos commentaires :

Fañch
Jeudi 25 janvier 2018

il ajoutait à la fin de sa Protestation à l''Europe :

''Nous protestons contre la transcription faite ou à faire sur les registres (du Parlement de Bretagne) de prétendus décrets de l’assemblée ; contre toute promulgation et exécution qui pourraient en être faite par ordre de ces juges ou administrateurs, comme incompétents et sans qualités.

En un mot nous protestons contre tous actes et décrets qui pourraient être préjudiciables ou attentatoires aux droits, franchises et libertés de la Bretagne, et nous déclarons formellement nous y opposer.

Au Plessix-Botherel , le 13 Février 1790…

René-Jean DE BOTHEREL DU PLESSIX .(Procureur Général, syndic des Etats de Bretagne)

" ...n’existant plus en Bretagne de tribunal légal, nous la confions au public, à l’Europe entière, et prions les bons citoyens qui l’auront reçue de la conserver et promulguer. »

voir le site

(voir le site)

NIKOLAZ AR MILINER
Jeudi 25 janvier 2018

Je trouve cela très bien que la noblesse adhère à la défense de la B5 et leur voix devrait également être plus audible dans la lutte pour une autonomie ( voir plus) qui nous est due. N'en déplaise à l'extrême gauche nous avons besoin de tout le monde pour obtenir ce à quoi nous aspirons. Le sectarisme est une entrave à notre combat. Libre à chacun de laver le linge sale par la suite...si tant est qu'il y en ait.

spered dieub
Jeudi 25 janvier 2018

Bien que l'a précédent de trois siècle et demi , l'affaire Landais était un des signes annonciateurs d'une révolution qui avait démarrée en Bretagne en 1789 ,et qui aurait du y rester ,mais comme vos ascendants ne voulaient faire aucune concession et ont confondus bien souvent et abusivement les libertés bretonnes avec des privilèges qui n'avaient pu lieu d'être .Oui Landais aurait été politiquement au coté du tiers état tout en défendant farouchement les libertés bretonnes .Non seulement la destinée historique de la Bretagne n'aurait pas été la même mais aussi celle de l'Europe ,car de grands cataclysmes auraient été évités .Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aurait pas eu de conflit .Ceci dit votre association fait du bon travail sur le plan historique et je ne vous tient pas rancune .

(voir le site)

Emmanuel AUDREN de KERDREL
Lundi 29 janvier 2018

Evit resisaat ar pezh a oa bet skrivet gant va c'hamarad Jakez : Evit an dieubidigezh, an emrenerezh emaomp evel-just. Evit tout an traoù a vefe gwelloc'h evit ar vro, ar bobl ha da gentañ ar yezh / Pour préciser la pensée de mon camarade Jakez : nous sommes évidemment pour l'indépendance, l'autonomie et tout ce qui être mieux pour la Bretagne, les bretons et d'abord la langue.

Gwelout a reomp ivez ar pezh oa tremenet gant an tilde evit Fañch bihan ha goude-se gant c'h evit Derc'hen bihan. Ur stourm eo evit hon dieubidegezh.

Nous avons vu aussi ce qui s'est passé avec le tilde pour le petit Fañch et après ça avec le c'h pour le petit Derc'hen. C'est un combat pour notre liberté.

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Pour Noël, offrez le best-off de Gwennyn !
pub
Ul Liam etrezomp ! Un Lien entre nous !
pub