Kengo simplifie le financement participatif et baisse sa facturation

-- économie --

Dépêche de La rédaction

Publié le 7/04/20 1:17 -- mis à jour le 07/04/20 08:04

Durant cette crise sanitaire, Kengo, le financement participatif breton , souhaite jouer un rôle d'accompagnement des acteurs du territoire en mobilisant les internautes bretons.

A ce titre, Kengo ne prendra plus de commission. La facturation se limitera aux 3% de frais techniques incompressibles au lieu des 8% habituellement qui comprenaient aussi une commission.

La présentation des projets a été simplifiée : quelques lignes de texte et un visuel suffisent. Les collectes n'ont plus d'objectif a minima à atteindre. Seul un montant à titre indicatif est présenté. Déjà 5 collectes "solidaires" se sont lancées sur ce format.

Document PDF 50277-communiquedepressekengo.pdf Le communiqué. Source : Kengo
Voir aussi :

mailbox
imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.