-- Cultures --

Jean-Michel Le Boulanger : La Bretagne est une réponse aux abus du monde moderne

Lors de l'inauguration du Festival du livre à Carhaix, Jean-Michel Le Boulanger, vice-président de la région administrative, a présenté la Bretagne comme une réponse aux abus du Monde moderne.

Alors que le monde «entre dans notre maison» et est présent via l'internet et la télévision jusque dans nos chambres, la Bretagne se présente alors comme le lieu de l'enracinement,« l'endroit d'où l'on vient».

Alors que l'individualisme est devenu la clé du succès, le monde associatif breton présente l'opportunité de le dépasser via la Bénévole attitude

Finalement le livre, si cher aux Bretons, comme le montre le succès du Festival du livre en Bretagne à Carhaix, ceux de Vannes et de Guérande et des autres, est «l'antidote de l'immédiateté» et de la «contraction du temps». Dans une société où tout va de plus en plus vite, le livre est «l'éloge de la lenteur». Il est là pour la durée.

Jean-Michel Le Boulanger souligne le paradoxe actuel que nous vivons en Bretagne : un dynamisme certain accompagné d'une ouverture au monde, venant à la fois des Bretons mais aussi du monde qui entre chez nous. Les fondamentaux de la culture bretonne ne seraient plus connus que par une minorité des habitants alors que nous découvrons des tas de nouvelles cultures. Langue bretonne, histoire de Bretagne, dimensions géographiques, sociales, économiques de notre territoire sont de moins en moins présentes dans la culture actuelle de nos compatriotes faute d'outils adéquats et de médias bretons véritables.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1736 lectures.
mailbox imprimer
logo

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford. Voir le site et Voir le site

Vos commentaires :

jean Landais
Dimanche 30 octobre 2011

Oui, M. Le Boulanger, vous avez raison mais il faut que vous alliez jusqu'au bout de la logique. La Bretagne a besoin d'URGENCE d'institutions propres à mettre en place les politiques que vous esquissez et de media de masse dont au premier rang une vraie TV . Sans cela, on est très mal barré....

Michel Chauvin / Dihunerien
Dimanche 30 octobre 2011

Evil just, an aotrou Jean-Michel Le Boulanger, je suis tout à fait en symbiose avec vos propos. Mais par le démentèlement de nos 3 outils de la Charte culturelle, la culture bretonne est dans la tourmente. Le mouvement culturel breton a besoin d'être représenté par une structure importante de type associatif. Nous sommes beaucoup à espérer que l'Institut Culturel de Bretagne / Skol Uhel ar Vro, sous un autre nom, sous une autre forme, perdurera sous une forme associative, en partenariat très étroit avec les services de la Région Bretagne et de la Loire Atlantique.

Yann Le Bleiz
Lundi 31 octobre 2011

"La Bretagne une réponse aux abus du monde moderne".

J'ai essayé de comprendre cette phrase, je n'y arrive pas.

Pourtant c'est simple, la Bretagne est un pays, qui veut vivre à égalité et dans la solidarité avec les autres pays. C'est à dire qui souhaite participer directement au monde (justement) en prenant sa place au sein de l'Union Européenne!

La réalité, c'est que les bretons sont sur le banc de touche, alors qu'ils veulent participer à l'équipe qui joue sur le terrain!

La Slovaquie, pays à peine plus grand que la Bretagne, à clairement fait entendre sa voie la semaine dernière... La Slovaquie qui est membre de l'UE est OUI, une réponse aux abus! Car elle peut exprimer sa sensibilité!

Mais tant que la Bretagne sera sous domination du seul état jacobin d'Europe, qui lui refuse le droit élémentaire d'exister, nous ne sommes pas prêt d'être une réponse à quoi que ce soit!

J'approuve à 100% la remarque d' Edern LS!

Louis
Mercredi 2 novembre 2011

l'agriculture bretonne aussi ?...

Ar Vran
Jeudi 3 novembre 2011

En écoutant la vidéo de M. Le Boulanger, j'en arrive à croire que ce monsieur a découvert la vrai Bretagne. Cf. ses propos que je cite : [La vulgarisation de la Bretagne !!! C'est très particulier la Bretagne, cela vient de loin... (je cite les propos de M. Le Boulanger)]. Je rêve ou quoi ?

Qu'un monsieur qui est vice président de la région administrative bretagne nous tienne ces propos, et nous dise de clamer haut et fort notre identité de Breton, cela est bien mais pourquoi lui en tant que représentant de la la région Bretagne ne dit-il pas à ses équipes de promouvoir la vrai Bretagne et d'arrêter de vendre une région croupion française.

Peut être que ce monsieur prépare sa conversion pour devenir un nationaliste breton, je crois rêver...

CHICHE, Mr. Le Boulanger...

Léon-Paul Creton
Jeudi 3 novembre 2011

L udb se traîne depuis 50 ans dans les couloirs de la gauche française avec les résultats que l’on sait !

Les électeurs ont dû se dire qu’il n’était pas nécessaire de voter pour un petit parti gaucho-rigide, qui n’avait pas grand-chose, rien de plus à proposer aux Bretons que la Grande Union de la Gauche Française de l’ère pré-mitterrandienne !

L’avènement de Fanch Mitt a provoqué quelques fuites dans les effectifs, que Pampers n’a pas résolues, soulignant là toute la bretonnitude du petit personnel à vocation révolutionnaire.

Jean Michel Le Boulanger pourrait être un conteur merveilleux sur ces « Temps Aventureux », il ne devrait pas être en principe aujourd’hui : Ur breizhad oc’h adkavout Breizh.

L'udb est un outil inutile, inefficace pour la Bretagne dans l'idée que je m'en fais! Mais pas inutile pour ceux qui, par le petit pourcentage de subsistance, peuvent encore se faire élire, jusqu’au CR. Et qui aussi a usé chez des Bretons dont je fais partie, sa crédibilité et les espoirs placés en lui, et fait douté d’un avenir breton. S’il n’existait plus peut-être cela serait-il mieux. L’illusion que nous avons un « parti de gouvernement » comme je l’ai lu ici il y a quelques temps, se dissiperait.

La nature ayant horreur du vide, un vrai parti breton pourrait je l’espère, se développer !

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.