Jean-Louis Jossic : Nous ferons chanter le Bro Gozh par 5000 personnes au Festival Interceltique

-- Cultures --

Interview
Par Philippe Argouarch

Publié le 9/07/17 11:02 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
42578_1.png
Jean-Louis Jossic des Tri Yann an Naoned

Jean-Louis Jossic était à Quimper mercredi pour l'enregistrement de l'émission Copains d'abord. Il a pris quelques minutes pour nous expliquer le rôle qu'il a joué avec son groupe Tri Yann an Naoned pour faire connaître l'hymne national breton. L' hymne,Bro Gozh ma Zadoù "ne parle de faire la guerre à personne" , "il rassemble Ni, Breizhiz a galon , les Bretons de coeur" réaffirme le chanteur du groupe mythique des trois Jean qui vient de fêter ses 45 ans de scène et qui a reçu le Prix Bro Gozh ma Zadoù par la même occasion.

La culture et l'économie, c'est ce qui crée de l'emploi et c'est ce qui crée l'épanouissement et le bonheur des gens__Jean-Louis Jossic

La prochaine étape ? Lors de leur prochain concert (qui affiche complet) le dimanche 6 août dans le cadre du festival Interceltique de Lorient, ils vont prendre le temps d'apprendre le Bro Gozh aux 5000 spectateurs qui seront sous le chapiteau de l'espace marine ! Chacun aura le texte sur sa chaise en arrivant.

La version du Bro Gozh des Tri Yann sur youtube a été visionnée 1,7 million de fois

Voir aussi :
tags : bro gozh,,
Cet article a fait l'objet de 1201 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
G kerouanton
Mercredi 12 juillet 2017

Toutes les chorales qui chantent le Bro Gozh doivent faire de même : exiger que ceux qui les invitent distribuent le texte du Bro Gozh à tous les spectateurs afin que les bretons se réapproprient petit à petit leur chant national.
Une chorale ne peut pas chanter le Bro Gozh comme un chant traditionnel sorti de derrière l'armoire : chaque chorale a un devoir d'éducation de son public vis-à-vis de ce chant.

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.