Informations concernant l’accueil d’Ukrainiens chez vous
Dépêche

Publié le 9/03/22 10:39 -- mis à jour le 09/03/22 10:42

Suite à la réunion convoquée le 5 mars par Mme la Ministre Marlène SCHIAPPA, Bretagne Ukraine communique les informations suivantes concernant l'accueil des Ukrainiens en France.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Les Ukrainiens désireux de se rendre en France peuvent le faire, sans visa, dès lors qu'ils sont titulaires d'un passeport biométrique (les enfants ne sont pas tenus d'en avoir s'ils arrivent avec leurs parents par voie terrestre, ils ne pourront cependant pas arriver en avion s'ils sont dépourvus de passeport). A noter que le consulat Ukrainien à Paris peut effectuer gratuitement les opérations d'enrôlement biométrique pour délivrer des passeports aux Ukrainiens qui en seraient dépourvus ou encore inscrire les enfants sur les passeports des parents.

Rester en France au-delà de 90 jours

Les Ukrainiens devant prolonger leur séjour au-delà de la période de 90 jours ne nécessitant pas de visa, doivent solliciter, auprès de la préfecture territorialement compétente, une APS (autorisation provisoire de séjour) de 3 mois, ensuite un placement sous protection temporaire pourra être envisagé (et non pas de demande d'asile dont le traitement est plus long, sous réserve de la décision du Conseil de l'Union) et donnant accès donc droit :

-au séjour

-au travail

-à la santé

-à l'éducation

La Préfecture oriente aussi les Ukrainiens vers un hébergement.

Les sites d'informations

Pour le Ministère de l'Intérieur :

Aide Ukraine

Bretagne Ukraine

La rédaction

Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 1 commentaires
André Gilbert
2022-03-09 19:39:26
Je viens d'un pays en guerre , mais on me met dans un avion pour le retour
qui suis je ? un Noir , peut être musulman
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.