Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
L'équipe anglaise de rugby
L'équipe anglaise de rugby
- Chronique -
Iles britanniques : à chaque nation, son hymne ?
L’évolution politique des îles britanniques depuis un siècle a eu une conséquence inattendue, le « God save the King/Queen » hymne de l’Empire, puis du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande,
Jacques-Yves Le Touze pour Gouel Bro Gozh ma Zadoù le 13/01/16 17:23
:
Réalisation :
:
Réalisation :
:
Réalisation :
:
Réalisation :

L’évolution politique des îles britanniques depuis un siècle a eu une conséquence inattendue, le « God save the King/Queen » hymne de l’Empire, puis du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande, se retrouve dans une situation ambiguë, interprété systématiquement uniquement en Angleterre, de temps à autre en Irlande du Nord, rarement en Écosse et au Pays de Galles, et lors d’évènements « britanniques », cette évolution faisant du « God save the Queen » l’hymne national anglais de fait, au grand dam des politiciens britanniques qui voient s’éloigner et s’évaporer « l’identité britannique » face à l’émancipation des nations celtiques.

Solution proposée ces jours-ci par des parlementaires anglais pour contrer cette situation, doter l’Angleterre de son propre hymne national comme l'hymne "Oh Jérusalem" et garder le « God save the King/Queen » pour le seul niveau « britannique ».

Pour mémoire : la République d’Irlande a pour hymne « The Soldier’s Song » (officiel), l’Ecosse « Flower of Scotland » (non-officiel), le Pays de Galles le « Hen Wlad » (dont est issu le « Bro Gozh » breton) (semi-officiel) et…. l’Angleterre le « God save the King/Queen » comme le Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord… Les qualificatifs officiel, semi-officiel ou non-officiel correspondent à la place respective des hymnes concernés dans les statuts politiques des différentes nations.

Voir aussi :
Le Comité Bro Gozh ma Zadoù a pour but la diffusion du Bro Gozh par l'édition de livres, CDs, DVDs, l'organisation d'événements et de concerts, la création d'expositions, etc.... Il est ouvert à toute personne intéressée ainsi qu'aux associations et fédérations. Le blog du Comité : (voir le site)
Vos 3 commentaires
Pôtr ar skluj Le Mercredi 13 janvier 2016 19:55
Da feiz on tadou koz, ni pôtred Breiz-Izel,
Ni zalc'ho mat atao ;
'Vid feiz on tadou koz hag endro d'he baniel,
Ni oll en em stardo.
Feiz karet on tadou, morse ni ho nac'ho,
Kentoc'h ni a varvo !
(0) 

PIERRE CAMARET Le Jeudi 14 janvier 2016 01:28
Tres bien .
(0) 

M.Prigent Le Jeudi 14 janvier 2016 18:43
Ils en ont de la chance d'habiter dans des pays démocratiques.
Nous en France, et plus encore en Bretagne, nous n'avons droit qu'à une République gouvernée comme un Empire.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 2) + 2 ?

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons