Festival Rue Des Livres

-- Festivals --

Agenda de Festival Rue des Livres
Porte-parole: Fatou SECK

Publié le 18/02/20 12:55 -- mis à jour le 18/02/20 19:57

Cette 13e édition privilégiera le débat, avec des sujets au cœur de l’actualité ; et la jeunesse, avec des spectacles en matinée. Mais Rue des livres, c'est aussi d'autres propositions ludiques ou innovantes : les cours en case pour découvrir la bande dessinée, les créations vidéo d'Images & mots, le drôle et loufoque book quizz ou l'escape game spécial livres de sport.

Pour celles et ceux qui préfèrent mettre la main à la plume, des ateliers d’écriture et de bricolage permettront de s’essayer à la reliure ou aux jeux de mots. Et si vous préférez vous lover au creux d’un canapé, ouvrez les oreilles et rendez-vous au salon d’écoute. Du côté de la grande librairie, on découvre une cinquantaine d’éditeurs et libraires indépendants et leurs auteurs, pour faire le plein de livres et de dédicaces !

Rendez-vous sur notre site web pour plus d'informations.

Document PDF 50046-ruedeslivres2020dp.pdf Dossier de presse. Source :
mailbox imprimer
Le festival Rue des Livres à Rennes a été organisé par la Maison de quartier de Maurepas pour la première fois en 2008.
L'association de la Maison de quartier de Maurepas est implantée dans le secteur nord-est de Rennes depuis plusieurs décennies. Elle organise avec ses salariés et ses bénévoles de nombreuses animations sur le quartier de Maurepas peuplé de 20 000 habitants.
Elle emploie aussi des animateurs dans divers ateliers pour les jeunes du quartier.
Son site : (voir le site)
Site du festival : (voir le site) .

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner