Festival interceltique 2015: où l'on parle réunification, politique, langue bretonne, drapeaux et région....

-- Festivals --

Chronique de JYLT
Porte-parole: Jacques-Yves Le Touze

Publié le 12/08/15 12:58 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Festival de Lorient est un lieu et moment assez extraordinaires où, à côté de la programmation officielle, divers évènements nous ramènent aux dossiers habituels qui jalonnent l'actualité tout au long de l'année.

C'est ainsi que la question de la réunification de la Bretagne, enterrée de main de maître par le front des jacobins de tous bords et des notables archaïques accrochés à leurs petits pouvoirs, fit une nouvelle apparition dimanche dernier lors de la Grande Parade à travers les rues de Lorient. Grâce aux infatigables militants locaux de Bretagne Réunie, deux banderoles pour la réunification ont ainsi pu intégrer le très médiatique défilé et tout ceci avec la bénédiction de Lisardo Lombardia, directeur du FIL. Ouvrant la marche aux bagadoù de Nantes et de Saint-Nazaire ainsi qu'au cercle de Clisson, les deux banderoles ont recueilli énormément d'encouragements et d'applaudissements de la part du public....jusqu'au moment où.....la police les empêcha d'entrer dans le stade du Moustoir où se déroulait le final....Sur ordre de qui ? pour quelles raisons ? Mystère pour l'instant .... On peut simplement supposer que certains ne souhaitaient pas indisposer les VIP installés dans la tribune présidentielle.... Le dossier «réunification» serait-il devenu tellement «sulfureux» et politiquement incorrect ? On dirait bien .....

Et puisque cette journée devait réserver de nouvelles surprises, c'est donc Aita qui prenait le relais l'après-midi avec une opération visant le stand de l'université de Bretagne Sud sur le Quai de la Bretagne, action qui mit un joyeux bazar sur les quais noirs de monde. Après avoir démonté divers matériels de signalisation sur le site de l'Université, l'équipe d'Aita est venue les déposer devant le stand pour dénoncer l'absence de politique linguistique en faveur de la langue bretonne au sein de l'UBS, Aita visant expressément son président, Jean Peeters, dont on a déjà parlé ici-même à l'occasion de la visite du Président irlandais Higgins. Aita en profitait par ailleurs pour tacler le FIL sur son manque d'enthousiasme concernant la langue bretonne. Il est vrai que dans ce domaine-là, le FIL n'est pas top tout en tentant pourtant de faire quelques petites choses mais le résultat n'est pas probant, loin de là : des fautes d'orthographe en pagaille sur la signalétique, absence de présentations des spectacles en breton, etc.... Mais je pense qu'il s'agit plus d'un manque d'organisation sur le sujet et qu'il suffirait que quelqu'un soit chargé du dossier au sein de l'équipe de du FIL pour que ça progresse correctement.

Petite anecdote amusante : le stand Écosse présentait depuis vendredi une banderole avec les drapeaux de toutes les nations celtes et... pas de drapeau breton mais un drapeau français. Quelques petites mains passant par là ont sans doute joué du ciseau durant la nuit car le lendemain, le tricolore était devenu bicolore. L'ami Iffig en profita pour offrir des Gwenn-ha-Du aux Écossais.

Le Festival, c'est aussi le lieu pour diverses personnalités politiques de venir voir, découvrir, écouter, parler. Là j'évoque ceux qui ont compris le sens du festival et l'importance de cet évènement. Évidemment il y en a qui n'ont toujours rien compris et qui discrètement continuent à savonner la planche au FIL et même parmi les élus lorientais (ceux qui connaissent la vie lorientaise les trouveront rapidement....). Pour en revenir à ceux qui y trouvent un intérêt, j'ai pu saluer Jean-Yves Le Drian, soutien du FIL depuis des décennies, ainsi que l'ami Jo Kergueris, ancien président du Conseil général du Morbihan: ces deux-là ont toujours été de fervents afficionados du FIL. Un autre élu au FIL, c'est Jean-Michel Le Boulanger, vice-président du Conseil régional en charge de la Culture. L'occasion de m'étonner auprès de lui de l'absence de présence physique des institutions bretonnes. Lors de la Volvo race ou de la course du Figaro, la Bretagne était bien présente avec une belle exposition sur la dimension maritime bretonne : pour quelle raison n'y aurait-il pas dans les festivals bretons une exposition expliquant la Bretagne et sa culture ? Ces festivals sont quand même une occasion extraordinaire de faire passer des choses auprès des Bretons et de nos visiteurs. Et bien, selon JM Le Boulanger, le projet est en route et dans les tuyaux. Bonne nouvelle en espérant que ça se réalise dès 2016 car le vide est quand même assez criant.

Le FIL peut être aussi un moment intéressant pour parler politique et élections: c'est ce qu'a bien compris Christian Troadec présent sur le FIL ce lundi et qui a pu promouvoir ainsi auprès d'un large public sa future liste Oui la Bretagne.

Bref, il se passe donc toujours quelque chose à Lorient durant le FIL !

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1816 lectures.
mailbox imprimer
logo
Démocrate, Lorientais, Breton, Européen, curieux du monde, de ses cultures, engagé pour la démocratie , la construction d'une Europe fédérale, l'émancipation de la Bretagne pour lui redonner toute sa place au sein des nations européennes..... Voilà, n'hésitez pas à commenter, à critiquer, à applaudir, à suggérer ! Voir aussi mon blog (voir le site)

Vos commentaires :

Spered Gouez
Mercredi 12 août 2015

Le Boulanger, c'est le grand illusionniste du Conseil régional... On voit que les élections régionales approchent. Bien se rappeler que les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

LHERITIER Jakez
Mercredi 12 août 2015

FR3 dimanche émission sur la "grande parade":le groupe arrivant avec la banderolle Bretagne Réunie a été censurée au montage.Navrant et faute démocratique.

Le premier reportage sur le festival a été supérieur au résumé de la grande parade.

J'ai bien apprécié les commentaires de Mme Jaouen et de Y Queffelec,bien supérieurs aux précédentes éditions.

Une remarque:si les bagadou ont raison de composer de nouveaux arrangements,nous n'avons pas entendu pendant ce reportage, un seul de de ces bagadou jouer des airs traditionnels bretons.Souvenir des marches des années 60 ...et des militants que nous étions dans un désert culturel encore plus grand que celui d'aujourd'hui.

On a pourtant semé,alors un peu de reconnaissance les sonneurs, svp!

Volonté ou Honte de jouer du traditionnel à 50 %?

donbzh
Jeudi 13 août 2015

Petite précision : Juste avant le départ de la parade , la police voulait nous interdire cérrément de défiler avec la banderole "Nantes en Bretagne" en accusant le Fil de ne plus nous y autoriser.

Après vérification auprès du Fil, dont nous ne doutions pas de la réponse positive , puis intervention jusqu'au sous-préfet, nous avons pu défiler dans la rue, mais pas devant les certains élus...

Si nous avions été aussi applaudi dans le stade que dans la rue, cela aurait-il rappeler douloureusement à certains leurs promesses non-tenues...

Et je vous laisse réfléchir sur ce que le mot démocratie veut dire ailleurs parce qu'en Bretagne...

BEVET BREIZH

Les élections approchant

TY JEAN
Jeudi 13 août 2015

Une fois de plus nous n'avons eu droit à aucun extrait ou partie du concours des bagadous du samedi.Tout le monde n'est pas en vacances ni disponible pour se rendre à Lorient ce jour-là.Il y a des gens qui travaillent tous les samedis y compris chez les bretons.Que font les télés dites locales ? rien pas une miette de rediffusion.Ne parlons pas de FR3 Bretagne. A quand une véritable chaine de télé digne des bretons et à leur service ?

Youenn Penhador
Jeudi 13 août 2015

D'accord avec jakez. pourquoi les bagadou ne jouent-ils pas des marches bretonnes. Il y en a de très belles.

Quelqu'un m'a fait la remarque dimanche dernier.

Les écossais jouent des marches et non des jigs ou autres danses. Les bretons ne jouent que des danses.

Les bretons sont trop "politiquements corrects"

Ils pourraient jouer Bale Cadoudal, Kan Bale Nevenoe,

Kan Bale an ARB (l'air est beau et entrainant même si tout le monde n'est pas d'accord avec l'ARB), la marche du pays de Retz; il ya aussi de très belles marches vannetaises.

Concernant l'absence du drapeau breton au stand d'écosse ce n'est pas un hazard. Ils nous considèrent comme des français. tant que nous n'aurons pas démontré notre volonté d'être un peuple, nous serons considéré comme des français lambda.

Nos fêtes interceltiques ne changent rien à l'affaire. beaucoup de gens en Bretagne ne veulent pas le voir.

En Bretagne on est très fort en interceltisme cela évite de se poser les vrais questions sur la Bretagne, sa place en Europe, son avenir en tant que nation.

Cela sert presque d'alibi. Les autres nations celtes elles se sont assumées. Je ne crois pas qu'elles soient si forte en interceltisme et en fêtes de l'interceltisme!!

Certains en Bretagne brandissent le drapeau des pays celtiques et refusent de brandir le drapeau breton.

J'en connais plusieurs dans mon environnement immédiat.

Ker itron al lann
Jeudi 13 août 2015

Coup de Gueule!

Chapeaux ronds et robes longues, les breizhoux font dans la dentelle.

Air fier traditionnel, chaussettes noires et gants résille, nikad trad, on fait

dans le folklo.

Y'en a marre. Les fêtes celtiques du 15 août n'impressionnent plus que le parigo! Il repartira avec sa tasse Hb à son prénom et un pin's "bonnedoù ruz" et sa charmante hermine.

Nous en 44, on est des nuls. On parle pas bzh, n'a pas de chapeau rond (ah si les paludiers ils sont folklos avec leurs culottes bouffantes!) et on s'tape les Mistrals en prime.

On s'sent plus vraiment en phase avec poulaouenn… ni carhaix.

Ben oui, Troadec, il veut pas d'aéroport en Loire-Atlantique.

On va fonder ici une liste "Coeur de Bretagne".

Pas de chapeau rond, de col en dentelle et collants en laine brute pour ces dames. terminé les fêtes celtiques du 15 apût, les fêtes de la sardine ou de la crêpe fourrée pour les zoos.

Ces kermesses folklo terminées! On va parler économie, respect du travail et du patrimoine industriel (le rural, on en a une overdose). On va penser à nos jeunes et aux gens du coin.

V'la un beau programme.

Jacques-Yves Le Touze
Jeudi 13 août 2015

@Ty Jean : en effet, le championnat national des bagadoù mériterait une retransmission en direct grand public et pas seulement sur internet. On touche là la question de l'audiovisuel en Bretagne....

@Youenn: pas la peine de généraliser sur les bagadoù , on entend de tout et y compris du traditionnel. L'interceltisme est un outil en Bretagne qui permet de regarder vers l'ouest et non plus vers l'est. C'est utile à de nombreux niveaux.

@Ker Itron al Lann : vos remarques ne correspondent pas à la réalité du Festival Interceltique. Cette année la Loire-Atlantique y est largement représentée et évoquée dans de nombreux domaines.La modernité et la création y sont omniprésentes. Faudrait un peu changer de registre :=))

Philippe Guilloux
Jeudi 13 août 2015

@ Ker Itron : l'un n'empêche pas l'autre, bien au contraire. On ne fait pas pousser un bel arbre sans racines. Et connaitre un peu les racines (au moins un minimum), ca pourrait par exemple éviter d'écorcher les noms comme Poullaouen ;-)

Quand à savoir où est le coeur de la Bretagne et qui détient la vérité sur l'économie, la culture, le monde rural et autres...

SPERED DIEUB
Jeudi 13 août 2015

Vu la tournure que prends le débat je propose un commentaire que j'ai déjà mis sur l'article Fanny concernant l'autonomie de la Cornouaille

Qu'attends t-on pour inviter l'Angleterre au festival interceltique ? déjà compte tenu de tous les efforts qu'elle a fait pour entamer des processus de dévolution des pays celtiques

D'autre part ,sans parler d'interceltisme , du temps de l'indépendance ce pays était le principal partenaire de la Bretagne bien que les relations aient connus des hauts et des bas .Ce serait une occasion pour renforcer des liens économiques qui sont dans le sens de l'histoire à venir ,et également promouvoir la culture bretonne outre Manche ,vu que les anglais ont eux même un problème identitaire

Là nous avons vraiment tout à gagner

Philippe Guilloux
Vendredi 14 août 2015

Spered Dieub : vous êtes souffrant ? Le soleil breton vous aura joué des tours ? Inviter une puissance coloniale qui n'a eu de cesse d'écraser des peuples (et pas seulement les peuples celtiques), il faut oser. Pourquoi ne pas proposer, tant que vous y êtes, d'inviter la France ;-). Histoire de renforcer les liens économiques et promouvoir la culture bretonne outre Couesnon !

Ar Vran
Vendredi 14 août 2015

@Spered dieub

Oui et non.

Oui si on considère comme celtique n'importe quel pays du moment qu'il y ait eu des celtes par le passé. Dans ce cas, la Turquie (grâce aux Galates) pourrait être considéré comme un invité de choix, mais alors pourquoi pas inviter le limousin, et d'autres régions françaises sous prétexte que dans ces régions en dehors d'être d'anciens peuplements celtes, il y a des instruments "celtes" (cf la cabrette dans le limousin; musette dans le bourbonnais...)... Et alors pourquoi pas le Piémont, la Lombardie pour l'Italie (cf. la Baghet à Bergame), l'Allemagne et les pays d'Europe de l'Est (où il existe des cornemuses....)

Et donc par extension l'Inde et le Pakistan où il existe des bataillons jouant de la cornemuse.

Bref le monde entier. Cela aurait en plus le mérite d'ouvrir le Festival Interceltique de Lorient (FIL) au monde et de se la jouer "ouvert" au monde façon mode bien-pensant bobo...

JE crains que dans ce cas le FIL perde sa saveur et tombe progressivement dans l'oubli.

Non si on reste dans la thématique des vrais pays celtes actuels (les 6 où une langue celtique est encore parlée: Ecosse-Irlande-Pays de Galle-Man-Cornouailles-Bretagne et leur "descendance" à savoir le continent Nord Américain, l'Argentine...)

Dans le cas de l'Angleterre, comme cette dernière s'est justement définie comme non-celte de part sa constitution, il sera difficile de lui trouver un caractère celtique à moins de dire que le Devon ou la Cumbria sont restés celtiques car les langues celtiques ont disparus au Moyen-âge et que peut être existent encore dans ces régions des groupes de musiques traditionnaux utilisant des instruments "celtes".

ou encore changer la formule du FIL en invitant chaque année un des 6 pays celtes qui lui aurait le droit d'inviter un autre pays ayant des caractéristiques pseudo-celtiques...

Autre chose : je profite de ce post pour signaler que les Bretons ne sont pas assez anglophones et que cela est une faiblesse si la Bretagne veut être reconnue parmi les autres pays celtes qui eux comme langue commune l'anglais. Le FIL pourrait d'ailleurs pratiquer la signalisation trilingue : Breton-Français-Anglais au plus grand plaisir des touristes...

SPERED DIEUB
Vendredi 14 août 2015

Merci Philippe de lancer le débat quand vous dites inviter une puissance coloniale ,c'était hier et les irlandais et autres ont aussi participés et bénéficiés de ce colonialisme .Il me semble que celui qui avait ordonné l'affreux massacre en Inde était un irlandais

Aujourd'hui de nouvelles formes de colonialismes voient le jour ,la France en Afrique, les USA ,les monarchies du golfe ! et bientôt les bretons vont peut être avoir un avant gout du gentil colonialisme chinois là bas du coté de Carhaix ,mais il suffit de planter un grand drapeau rouge et les écolos se taisent ,alors qu'ils auraient rués dans les brancards pour bien moins si les initiateurs d'un projet économique avaient été Bretons comme cela s'est passé du coté du Léon récemment avec les tours de séchage de poudre de lait dela scoopérative Even

SPERED DIEUB
Vendredi 14 août 2015

Voici l'article de Erwan Chartier au sujet de la parution de son livre à ce sujet ,j'avais mis un commentaire

(voir le site)

Philippe Guilloux
Vendredi 14 août 2015

J'adore lire que les bretons râlent quand il y a un drapeau tricolore au stand écossais et pas de gwen ha du et lire ensuite qu'on pourrait inviter la puissance coloniale qui a écrasé et qui continue d'écraser les nations celtes de Grande-Bretagne. Tout celà est très logique.

Il y a des termes qui me choquent : les irlandais ont bénéficié du colonialisme ?? Le nombre de personnes assassinées par l'Angleterre, en Irlande, en Ecosse par exemple, vous les mettez dans la colonne "bénéfices" !!!

Et je ne vois pas ce que viens faire la mondialisation dans l'ouverture d'une manifestation culturelle.

SPERED DIEUB
Vendredi 14 août 2015

L'histoire n'est pas si simple nul part ,et elle met parfois à rude épreuve les clichés idéologiques

Mais je ne nie pas pour autant l'enfer qu'à subit le peuple irlandais surtout lors de la grande famine .Les irlandais sont en général plus sympas que les anglais ,mais pas plus proches sur le plan culturel contrairement aux gallois et surtout corniques

Il y a plus de similitudes entre la langue bretonne et l'anglais qu'il y en avec le gaélique

(voir le site)

(voir le site)

Philippe Guilloux
Vendredi 14 août 2015

Les clichés idéologiques ??? L'Angleterre a été et reste une puissance coloniale et je ne parle pas seulement de l'Irlande, de l'Ecosse, du Pays de Galles. Inde, Pakistan, j'en passe et des meilleures qui ont eu à subir le joug de ce pays. Il n'est pas question de savoir si les Irlandais sont plus sympas que les Anglais, il est question d'une puissance qui asservit des peuples, accapare leur territoire.

Je crois qu'on ne parle pas de la même chose, ou du moins avec les mêmes valeurs. Donc, en effet le débat n'est pas possible.

Louis Le Bars
Vendredi 14 août 2015

@ Philippe Guilloux : il me semble qu'en matière d'histoire de la décolonisation et de dévolution (vous chargez au passage les anglais qui n'étaient pas tous seuls pour conquérir des terres au nom du Royaume-Uni...), l'Angleterre a un bien meilleur pedigree que sa voisine méridionale d'Outre-Manche ! Elle a d'ailleurs globalement de biens meilleurs relations avec ses ex-terres d'Empire.

Sinon on a eu un exemple saisissant en 2014, avec le référendum en Ecosse suivi d'une réforme territoriale menée au pas de charge en France sans la moindre consultation en supprimant l'Alsace et maintenant une Bretagne rabougrie (alors qu'on passe de 21 à 12 Régions) avec verrouillage à triples tours de toute perspective de réunification.

PIERRE CAMARET
Samedi 15 août 2015

Louis LE BARS . Je partage parfaitement votre point de vue .

Il existe - encore- le COMMONWEALTH - dont la Reine d'ANGLETERRE est la tete .

Il y a eu un "vague essai "avec la France : La FRANCOPHONIE ce n'est pas un succes.

L'Ex Empire britannique parle anglais .... l'Ex Empire Francais , pas toujours le francais. En Asie ( EX.Indochine) il faut chercher les locuteurs francais , après les vieux , les etudiants qui l'apprennent- l'Anglais est obligatoire , le francais vient en 2eme langue .. au niveau de l'allemand , russe ,japonais etc...).

Les Anglais ont mieux reussi leur decolonisation ,que les francais .

Philippe Guilloux
Samedi 15 août 2015

@Louis Le Bars : donc, au nom du moins pire (l'Angleterre aurait fait moins pire que la France), on va inviter une puissance coloniale qui n'a, comme toutes les puissances coloniales, a piller les richesses, imposer sa langue, sa religion, sa culture ?

Là, j'avoue que les bras m'en tombent.

Quand à comparer la situation le référendum en Ecosse avec la réforme territoriale en France, ca ne me semble pas vraiment comparables. S'il y avait en France, ne serait-ce que le quart de la mobilisation en Ecosse pour l'indépendance, on en serait pas là. Mais quand on lit les articles et les positions de chacun des groupuscules politiques bretons, on n'est pas étonné d'avoir une mobilisation populaire aussi faible. Ca n'est pas l'Angleterre qui a donné des pouvoirs à l'Ecosse, c'est les écossais qui les ont conquis.

Quand à la version "romantique" de l'après empire britannique, on parle de quoi ? Du Commonwealth. Et si on parlait de la situation politique et ou économique en Egypte, au Soudan, en Lybie, au Pakistan, en Inde? au Kenya... ? Et en arriver à se féliciter que les colonies continuent à parler la langue de l'occupant, c'est aussi très fort ! Finalement, j'en viens à me demander ce qu'on reproche à la France ;-)

Yannig BICHON
Samedi 15 août 2015

J'en reviens à la banderolle.

Et s'il y en avait une en avant de chaque cercle, plutôt que cette seule, très facile à confisquer?

Tout le monde les verrait.

Les flics interviennent? C'est simple: pas de défilé.

Avant le début de leur concert, les artistes bretons pourraient aussi rappeler la réunification, en faisant un bref discours sur le sujet.

Il y aurait un embarras total...

La Bretagne n'a plus rien à perdre.

Agir autrement, c'est accepter ce que la france a fait!

OK pour 2016?

PIERRE CAMARET
Samedi 15 août 2015

Mais Mr Philippe GUILLOUX , ne reprochez rien , mais prenez quelques informations .

La France parle la langue de son colonisateur romain ( Italien ) plus un peu de germanique 500 locutions aujourdhui , 700 au moyen age . Le Celtique 100.

Le colonialisme ( ai fait 2 guerres coloniales ) a fait un rapprochement des peuples . Ce n'etait pas aussi terrible , pour les colonises , sauf l'humiliation .(j'avoue que pour moi cela ne passerait pas......... mais je l'ai en Bretagne ).

Mr Philippe GUILLOUX , ouvrez votre esprit , decantez, valorisez , remettez au niveau de comparaison .

On discute maintenant dans une cour d'ecole maternelle ????

Louis Le Bars
Samedi 15 août 2015

@ Louis Guilloux :

"@Louis Le Bars : donc, au nom du moins pire (l'Angleterre aurait fait moins pire que la France), on va inviter une puissance coloniale qui n'a, comme toutes les puissances coloniales, a piller les richesses, imposer sa langue, sa religion, sa culture ?

Là, j'avoue que les bras m'en tombent."

Le Royaume-Uni a reconnu l'an passé les Cornouailles comme Nation constituante et l'ile de Man par exemple gère elle-même ces propres affaires.

Donc je ne comprends pas trop votre discours qui n'a ni queue ni tête au regard de la situation française, hormis une exceptionnelle mauvaise foi.

Par ailleurs si on invite pas l'Angleterre au nom de l'anti-colonialisme (qu'est-ce que cela vient faire dans le débat sur l'interceltisme au passage ?), alors il ne faut pas inviter la Bretagne pour ses grands ports négriers (remarquez les Pays-de-la-Loire ne sont pas invités, le doute subsiste), l'Ecosse pour son implication importante et décisive dans la constitution de l'Empire britannique, l'Australie pour la destruction de la civilisation aborigène, l'Acadie (un conglomérat de descendants de français de l'Ouest exclusivement non-bretonnants !) pour celle des amérindiens etc etc

"Quand à comparer la situation le référendum en Ecosse avec la réforme territoriale en France, ca ne me semble pas vraiment comparables."

C'est sûr que le comportement de la France et du Royaume-Uni ne sont pas du tout comparables...

Cornouailles, 500 000 habitants dont même pas la moitié de cornouaillais...un Parti qui fait des scores udbesques, et la reconnaissance en tant que Nation constituante l'an passé.

Si le vote nationaliste a progressé en Ecosse c'est justement car il y a eu au préalable une reconnaissance du fait national écossais.

"S'il y avait en France, ne serait-ce que le quart de la mobilisation en Ecosse pour l'indépendance, on en serait pas là."

Il y a eu des manifestations de 30 000 personnes à Nantes l'an passé pour changer une pauvre frontière régionale. 0 manifestant pour demander le maintien des Pays-de-la-Loire.

En 1991, à la fin du communisme, il y avait 30 000 personnes à manifester à Bratislava (capitale de la région autonome slovaque (5 millions d'habitants pour l'indépendance et 3 000 pour soutenir l'unité de la Tchécoslovaquie.

1 an plus tard la Slovaquie devenait indépendante. En Loire-Atlantique, des consultations sont organisées à diverses endroits donnant une très large majorité de la population en faveur de la réunification confirmant divers sondages. Mais c'est comme si le sujet n'existait pas pour le pouvoir en place, c'est une honte absolue et vous la cautionnez vulgairement.

"Mais quand on lit les articles et les positions de chacun des groupuscules politiques bretons, on n'est pas étonné d'avoir une mobilisation populaire aussi faible. Ca n'est pas l'Angleterre qui a donné des pouvoirs à l'Ecosse, c'est les écossais qui les ont conquis."

Vous connaissez mal l'Histoire de l'Ecosse et du Royaume-Uni. Je suis sûr en plus que vous êtes surement dans les premiers à dénoncer les actions d'Aita and co.

PIERRE CAMARET
Samedi 15 août 2015

Louis Le Bars .La population aborigine en Australie , depasse maintenant 600 000 , en augmentation . Bien sur la doctrine officielle est l'integration a l'Australie , tout en gardant le maximum de culture d'origine .La Grande faiblesse des populations indigenes est l'alcoolisme ... le desespoir ???Les lois Australiennes dans ce domaine sont tres restrictives .

Aborigenes 600000 . Australiens au total 24 millions ( dont 52 % d'origine Britannique et irlandaise ).Ratio 0,25 %. 2,5 %

L'Australie suit la meme politique que les USA , en terme d'immigration .

Philippe Guilloux
Samedi 15 août 2015

Le colonialisme ( ai fait 2 guerres coloniales ) a fait un rapprochement des peuples . Ce n'etait pas aussi terrible , pour les colonises , sauf l'humiliation .(j'avoue que pour moi cela ne passerait pas......... mais je l'ai en Bretagne ).

Je crois que là, on a touché le fond !!!!!

SPERED DIEUB
Dimanche 16 août 2015

En tout état de cause le peuple anglais n'est quand même pas responsable des fautes des acteurs du passé colonial de la Grande Bretagne .Le Portugal petit pays a eu aussi un passé colonial ,le destin a fait que la Bretagne a perdue son indépendance au début de l'aventure coloniale ,il y a fort à parier que si cela n'avait pas été le cas, ce pays aurait aussi possédé quelques colonies ,alors si certains de nos ancêtres avaient commis des exactions, en tant que Breton vous Monsieur Guilloux vous devriez porter votre part de ce fardeau ? ? C'est vrai que les tuniques rouges n'étaient pas des tendres vis à vis des populations autochtones ,cependant cela ne fait pas si longtemps quand tout semblait perdu pour la liberté de notre monde ,le seul pays d'Europe qui a gardé la tête haute face aux nazis était bien la Grande Bretagne comme quoi il ne faut pas voir que le négatif

Je ne veux pas généraliser mais j'ai constaté que les anglais que je connais nous reconnaissent davantage en temps que Bretons que les irlandais ,ils sont souvent intéressés par la culture bretonne et surtout l'histoire ,

PIERRE CAMARET
Dimanche 16 août 2015

Philippe GUILLOUX ,

"Je crois que lá , on a touché le fond!!!!!! et bien , desole pas moi ... je flotte toujours .

jean louis le corre
Dimanche 16 août 2015

Réunification Loire-Atlantique-B4:

une banderolle portée par chaques groupes Bretons ou Invités defilant,et si intervention d'entraves de la police :pas de defilé que ce soit a Lorient ou dans toutes les fetes bretonnes:voilà une proposition utile et concrete de resistance a la politique d"assimilation de la soit disante patrie des droits de l'homme ...

Qu'en pense le bureau de Bretagne réunie ???

Philippe Guilloux
Dimanche 16 août 2015

Bobby Sands (IRA), 27 ans, meurt le 5 mai 1981 après 66 jours de grève de la faim

Francis Hughes (IRA), 25 ans, meurt le 12 mai 1981 après 59 jours de grève de la faim

Raymond McCreesh (IRA), 24 ans, meurt le 21 mai 1981 après 61 jours de grève de la faim

Patsy O'Hara (INLA), 23 ans, meurt le 21 mai 1981 après 61 jours de grève de la faim

Joe McDonnell (IRA), 30 ans, meurt le 8 juillet 1981 après 61 jours de grève de la faim

Martin Hurson (IRA), 29 ans, meurt le 12 juillet 1981 après 46 jours de grève de la faim

Kevin Lynch (INLA), 25 ans, meurt le 1er août 1981 après 71 jours de grève de la faim

Kieran Doherty (IRA), 25 ans, meurt le 2 août 1981 après 73 jours de grève de la faim

Thomas McElvee (IRA), 23 ans, meurt le 8 août 1981 après 62 jours de grève de la faim

Michael Devine (INLA), 27 ans, meurt le 20 août 1981 après 60 jours de grève de la faim

J'aurai aussi pu donner la liste des victimes du 30 janvier 72 ou celles des nombreuses autres personnes tombées sous les balles des soldats anglais en Irlande du Nord. Mais non, on m'explique que finalement, tout celà n'était pas si terrible. C'était juste un peu d'humiliation.

Ce soir, pour rentrer chez moi, je passerai pas la rue Bobby Sands de ma ville en me disant que les organisateurs du FIL n'auront même pas l'idée de commettre une telle calomnie que de faire de l'Angleterre l'invité d'un festival interceltique. Je pensais que le négationnisme était réservé à quelques extrémistes français.

La proposition de Jean-Louis Le Corre : à défaut d'une banderolle, un calicot, un pin's suffisamment visible et porté par chaque participants de toutes les manifestations culturelles.

En tous les cas, j'ai lu avec intérêt la tribune de Paul Molac sur la réunification car il y a eu un débat pendant le FIL.

PIERRE CAMARET
Lundi 17 août 2015

Philippe GUILLOUX , debattez , debattez , car vous semblez posseder un dossier important .

J'avais repondu , mais rien n'a ete publie . Donc mon commentaire a ete envoye a mon Reseau Breton prive .

Il faut parler en connaissance de cause .

L'occupation romaine en Gaule , aurait fait 1 million de morts ??? je ne sais pas , mais cela semble consequent avec la population de l'epoque .

Apres mes "aventures "colonials , ai passé dans le Petrole 12 ans en Malaysie. AUCUN Malaysien , ne reprochait la presence coloniale anglaise : Ils nous ont apporte une connaissance a la vie moderne , nous preparant pour une Independance et nous preparant ainsi, nous Malaysiens a mieux gerer nos problemes . Ils sont partis , mais sont restes nos amis .Ils avaient fait leur travail et ils devaient partir .Ils nous ont laisse egalement la langue Internationale .

Well , je me rends au Viet Nam ou j'ai combattu . Cette fois je vais regarder a acheter une petite maison, pour passer ? 6 mois chaque annee . J'y suis heureux , aucune animosite de la part des autorites , de la population ... au contraire : vous avez combattu ici , vous nous connaissez mieux que les jeunes francais ....... la seule difference avec le passé ... je dois m'exprimer en anglais avec les jeunes generations .

Les VietNamiens , sont catholiques , Bouddhistes etc....En Algerie ( ou j'ai combattu )musulmane la chose serait ???? peut etre differente .Quoique les Pieds Noirs qui retournent la bas en visite , sont bien accueillis et mes relations personnelles , avec les algeriens , au Canada et maintenant ici en Australie sont tres bonnes .

Philippe Guilloux
Lundi 17 août 2015

J'avoue que je m'attendez pas à trouver sur ce site une ode à la colonisation. Qu'elle soit française, anglaise ne change rien.

Mais puisque la colonisation est si parfaite, si merveilleuse pour les colonisés, je me demande bien de quoi les Bretons se plaignent ?

Je ne possède pas de dossier, j'essaye juste d'avoir une cohérence dans mes propos et dans mes positions.

PIERRE CAMARET
Lundi 17 août 2015

Philippe GUILLOUX .. toujours le superlatif Francais :

quote :Mais puisque la colonisation est si parfaite .......unquote. je n'ai jamais dit cela . Je dis simplement que cela a ete le phenomene d'une époque et que dans la majorite des cas ,sans etre une perfection , cela a apporte sur le plan medical , le plan educatif ,meilleure connaissance.

Moi je n'essaie pas ... je suis coherent dans mes propos et positions , cela base sur une experience physique , au contact.

De toutes les facons , la colonisation , c'est du passé . Je ne suis pas gauchiste ( Ah! Non) donc je ne radote pas tout le temps , sur des choses qui n'existent plus .

Jacques-Yves Le Touze
Lundi 17 août 2015

Bonjour à tous,

J'ai bien vu vos échanges dans les jours passés mais étant un peu pris sur le FIL, j'ai laissé passer et maintenant je souhaiterais juste vous faire part de ma surprise devant la teneur de ces échanges. Car on y lit plus "d'émotion" que de réalisme historique et politique.

L'Angleterre a été pendant des siècles l''allié naturel de la Bretagne d'autant qu'une grande partie de l'aristocratie anglaise est d'origine bretonne, d'autant que l'Honneur de Richemont rapportait des sommes énormes au Duché de Bretagne, etc etc.

De leur côté, Écossais et Irlandais ont trouvé en la France leur propre allié.

Tout ça ce n'est pas par amour des autres mais par réalisme politique.

Une fois les indépendances des pays celtiques disparues, l'expansion coloniale française et anglaise a pu s'exprimer à plein régime avec toutes les horreurs dans son sillage que l'on connaît .

Bon, maintenant, et c'est ça le thème principal de cet article , actuellement la Bretagne est dans uns situation difficile alors que les autres pays celtiques ont tous leur autonomie plus ou moins grande y compris l'Irlande du nord dont le statut est très enviable d'un point de vue breton.

C'est un fait que la Grande-Bretagne depuis 30 ans et ceci par pur réalisme politique et suite à l'échec de sa politique en Irlande du nord a entamé sa propre réforme en accordant une large dévolution aux nations historiques composant le Royaume-Uni.

Et nous en Bretagne nous faisons face à un Etat et à une idéologie qui ne nous reconnaissent même pas pour ce que nous sommes puisque que pour Paris il n'y a que des citoyens français interchangeables.

Pour en terminer, j'ai été membre des Comités Irlande Libre mais j'aime bien l'Angleterre, je suis pour l'indépendance de l'Ecosse mais je continue à bien aimer l'Angleterre....Bref, arrêtez de simplifier !

En tout cas merci de me lire et de faire des commentaires.

SPERED DIEUB
Lundi 17 août 2015

Trugarez

En fait c'est moi le responsable de la dérive des commentaires par rapport au sujet initial ,je m'étais trompé d'article ,je croyais mettre mon commentaire sur celui de Philippe sur sa suggestion d'inviter les USA au FIL .J'adhère aux idées de votre dernier commentaire Jacques Yves il rejoint ce que j'ai voulu dire

La population anglaise surtout l'ouest a également des racines celtiques ,je suis persuadé qu'elle sera de plus en plus sensible à ce coté de son identité Une probable crise économique du modèle libéral anglo saxon va y contribuer Je suis persuadé que la Bretagne a dans ce sens une carte à jouer qui sera déterminante pour notre avenir ,c'est en fait une mission

Ce qui m'a mis la puce à l'oreille c'était une lecture que j'avais fait cela fait bien vingt ans

Un petit syndicat agricole anglais, je dis bien anglais , rejetait le gigantisme industriel et il considérait au nom de la tradition celtique de promouvoir une agriculture raisonnable et respectueuse de l'environnement Quelque part cela va dans le sens du rejet du passé colonial de l'Angleterre

Pour info Churchill était druide

PIERRE CAMARET
Lundi 17 août 2015

JYLT . Tres bien . Je remonterai un peu le temps .Les anglais tirent toujours des lecons des evenements .

Si l'Angleterre a ete si habile dans la transformation de son Empire , c'est parce que il y avait eu la revolte americaine.

La Üne et Indivisible " a cote de chez eux , n'a pas cette intelligence .

Louis Le Bars
Lundi 17 août 2015

@ Spered Dieub : "Un petit syndicat agricole anglais, je dis bien anglais , rejetait le gigantisme industriel et il considérait au nom de la tradition celtique de promouvoir une agriculture raisonnable et respectueuse de l'environnement Quelque part cela va dans le sens du rejet du passé colonial de l'Angleterre"

Je me méfie énormément de ce genre de conception binaire, type soviétique "les gentils peuples" et les "peuples capitalistes", qui ont d'ailleurs amenés concrètement les plus grands massacres, déportations et génocides.

La culture celtique, c'est ni synonyme de primitifs, ni d'anti-capitalisme. Objectivement la culture celtique, c'est avant tout une civilisation s'affirmant par la religion et la langue et aujourd'hui par des pays/régions revendiquant cet héritage (et des liens objectifs, notamment linguistiques).

Ar Vran
Lundi 17 août 2015

Ar Vran

Au vue des récents commentaires, je n'ai pas l'impression que mon post ait été lu. Ce qui est dommage car je me questionnai sur le devenir du FIL et son éventuel extension à d'autres pays "celtiques".

Pour continuer avec la remarque de JYLT et comme je l'ai écrit plus haut, peut être que l'évolution de la Bretagne et par voie de conséquence serait que les Bretons se mettent à parler réellement l'anglais et arrêtent de se limiter à la France.

Travaillant tous les jours avec des Britanniques, je peux vous dire que la Bretagne et sa culture n'est pas (ou plus connue) car de fait elle est française. De là à ce que la Bretagne ne soit pas considérée comme celtique, il n'y a qu'un pas allègrement franchi aux UK par de nombreuses personnes ignorantes des jeunes générations. Ne pas perdre de vue que le FIL reste peu connu dans les îles britanniques et que pour beaucoup de personnes, les meilleurs groupes celtiques restent cantonnés à l'Ecosse et à l'Irlande.

La Bretagne-brittany, where is it? Ah yes, a french territory located far from the West of Paris. I love Paris (sous entendu que la Bretagne, je m'en fiche car j'en ai jamais entendu parlée)...

SPERED DIEUB
Lundi 17 août 2015

La culture celtique, c'est ni synonyme de primitifs, ni d'anti-capitalisme. Objectivement la culture celtique, c'est avant tout une civilisation s'affirmant par la religion et la langue et aujourd'hui par des pays/régions revendiquant cet héritage (et des liens objectifs, notamment linguistiques).

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit Ce n'est pas par ce que l'on dénonce l'ultra libéralisme, le gigantisme, un progrès non maitrisé qui mène à un monde déshumanisant ,que l'on est contre le capitalisme et encore moins pour le communisme .Je dirais même le contraire car ce sont les conséquences de l'exploitation des humains qui favorisent les mouvements et idéologies marxisantes subversives C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous assistons à la montée en puissance des mouvements type podemos dans le sud de l'Europe .Et comme par hasard la figure montante du parti travailliste anglais Corbyn ,s'approche de cette tendance

(voir le site)

Philippe Guilloux
Lundi 17 août 2015

Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme.

Le communisme, c'est l'inverse

;-)

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.