Fest-noz à la Chapelle-Neuve le samedi 15 septembre pour les 10 ans du BAFA en breton
Agenda de Diverses associations

Publié le 7/09/12 15:32 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Deiz-ha-bloaz laouen dit DABU !

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Et oui ! Le BAFA en breton fête ses 10 ans cette année ! Depuis 2002, pas moins de 267 jeunes se sont formés à l'animation et à la direction de camps en breton. A cette occasion, ça va guincher à la Chapelle-Neuve (22), à partir de 21h, le samedi 15 septembre, avec Eien, Kedal, Trio virtuel, Robin-Lintanf-Suignard hag ar c'hoarezed Guyomarc'h.

Au delà du fest-noz, c'est un événement sur tout le week-end du 14-15-16 septembre qui a été conçu par une équipe de jeunes directeurs et animateurs, accompagnés par l'UBAPAR et l'UDDAMIR 22. Un week-end pour...

rassembler les stagiaires BAFA et BAFD en breton depuis 2002 ainsi que les personnes intéressées par les loisirs en breton en général

faire connaissance, échanger, rire, créer, se former, chanter, manger de bonnes choses et boire des coups ensemble, le tout en breton

parler d'éducation populaire, de luttes, de voyages, de projets de toutes sortes.

Le nom de cet événement ? Pempvet pred, le 5e repas, du nom du célèbre repas partagé pendant les colos, le soir entre anims, quand les enfants sont couchés.

(voir le site)

Facebook « Pempvet pred »

Inscriptions : heloise.berthet [at] wanadoo.fr - 06 84 09 09 17

Document PDF follennenskrivan_pempvet_pred.pdf Fiche d'inscription. Source :
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Katell Chantreau correspondante bilingue à Rennes.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.