-- Politique --

Faute de mieux, Jacques Auxiette se tourne vers le Poitou-Charentes et offre les Pays de la Loire à madame Royal...

Communiqué de presse de Bretagne Réunie (porte parole Le Bihan Jean-François) publié le 22/05/14 14:13

Faute de mieux, Jacques Auxiette se tourne vers le Poitou-Charentes et offre les Pays de la Loire à madame Royal...
Faute de mieux, Jacques Auxiette se tourne vers le Poitou-Charentes et offre les Pays de la Loire à madame Royal...

Communiqué de presse de Bretagne Réunie. Nantes le 21 mai 2014

Jacques Auxiette est à la man½uvre pour tenter de rester dans la course.

À l'origine fervent soutien du maintien , Jacques Auxiette a dû, pour répondre à l'opinion publique majoritairement favorable à la réforme territoriale, se rabattre sur l'idée d'un mariage par fusion avec l'actuelle région Bretagne.

Celle-ci, face au risque bien réel d'effacement dans un “Grand Ouest Techno”, a courageusement et légitimement refusé la proposition de Jacques Auxiette et dans le même temps, réclamé le retour de la Loire-Atlantique, le cinquième département breton.

Ainsi éconduit, Jacques Auxiette s'est alors retourné sans plus de succès vers la région Centre-Val de Loire, avant de se chercher une nouvelle alliée de circonstance, madame Royal, ancienne présidente de Poitou-Charentes.

“Ensemble”, ils viennent de demander à “leurs” Conseils économiques et sociaux (CESER) de travailler sur la fusion des deux régions en une seule grosse région... avant peut-être de redemander aux Conseils économiques de Bretagne et/ou du Centre de s'y associer pour construire de toute pièce, une “Méga région technocratique”, évidemment privée de sentiment d'appartenance et de dynamique collective !...

Les citoyens vendéens et leurs élus peuvent se réjouir de retrouver le Poitou, leur région d'origine et la Charente-Maritime avec laquelle ils partagent une belle façade océanique, de Noirmoutier-en-l'Île à Royan, en passant par l'Île de Ré, La Rochelle et Rochefort…

Par contre, les citoyens, les acteurs économiques, agricoles, culturels et associatifs et les élus de la Loire-Atlantique, territoire breton, et des trois autres départements, situés au nord de la Loire (Mayenne, Maine-et-Loire et Sarthe) ne peuvent qu'être sidérés du peu de cas que l'on fait de leurs aspirations - tous les sondages montrent qu'au moins 65 % des citoyens du 44 souhaitent le retour de leur département en Bretagne et parallèlement le “label” Val de Loire mobilise de plus en plus en Maine-et-Loire ! - et de la conception de la démocratie de Jacques Auxiette, de madame Royal et de leurs lieutenants.

De plus en plus nombreux, ils comprennent que seule une réforme territoriale ambitieuse permettant une réorganisation et une simplification du Nord-Ouest avec la réunification de la Bretagne, la réunification de la Normandie, l'affirmation et le renforcement du Centre-Val de Loire et du Poitou-Vendée-Charentes, peut apporter les bonnes réponses.

Bretagne Réunie appelle donc tous les citoyens armés de bon sens à continuer le combat pour une Bretagne réunie et un Nord-Ouest recomposé avec cohérence et intelligence !

Bretagne Réunie

BP 49032, 44090 Nantes Cedex 1

(voir le site)

contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 0 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.