exposition sur la guerre 1914/1918 tout l'été au sémaphore de la pointe du grouin cancale

-- Histoire de Bretagne --

Agenda de Auteur illustrateur
Porte-parole: Pascal Bresson

Publié le 10/07/14 12:18 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 11/07/2014 à 14 h

C'EST A CANCALE !

Exposition sur la guerre 14-18 au Sémaphore de la Pointe du Grouin cet été, en avant première les planches BD de l'album « JEAN-CORENTIN CARRÉ, L'ENFANT SOLDAT », à paraître en septembre aux Editions paquet... Visité guidée de l'expo par les auteurs Pascal Bresson et Stéphane Duval.

JEAN-CORENTIN CARRÉ

Pascal Bresson, Stéphane Duval, Lionel Chouin

Editions Paquet (A paraître septembre 2014)

Résumé de l'album:

Après la défaite de 1871, les enfants sont éduqués pour devenir des « défenseurs de la Patrie »...

Dès le début de la grande guerre de 14/18, les enfants sont interpellés par la propagande. L'école développe le thème d'une guerre pour les enfants menée par l'état français pour devenir de futurs soldats.... Les écoliers doivent prendre la mesure du sacrifice de leurs pères et s'en montrer dignes... Jean-Corentin Carré, jeune Breton du Faouët en est l'exemple même ! Engagé sous un faux nom à l'âge de 14 ans en tant que simple fantassin dans les tranchées, il deviendra très vite le plus jeune soldat décoré pour des faits de guerre... Il entame une seconde carrière dans l'aviation et meurt en mars 1918 mitraillé par les balles ennemies. Son parcours exceptionnel en a fait un héros, un exemple suivi dans les écoles après guerre et pour les générations futures...

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Pascal Bresson, auteur de bande dessinée et illustrateur pour enfants (éd. Glénat).
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.