Eurovision des langues celtiques : Iwan B va faire des étincelles
Dépêche de Ronan Le Flécher

Publié le 10/06/09 9:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le rappeur Iwan B défendra le 20 juin les couleurs de la Bretagne au concours de chant interceltique de Nòs Ùr en Ecosse. Avec l'ambition de faire aussi bien que Gwennyn, lauréate l'an passé du prix du public.

Deux interprètes élus par le jury et par le public au cours de cet Eurovision des langues celtiques accéderont à la finale européenne du concours de chants de langues minoritaires d'Europe prévu pour l'automne aux Pays-Bas « Dites aux lecteurs de YA ! de voter pour moi, insiste Iwan B tout excité par sa sélection à cette seconde édition de Nòs Ùr, « Nouveau Style » en écossais gaélique. Cette expression va comme un gant au chanteur de 24 ans qui compte bien séduire avec son titre Fulenn. « Une chanson belle, mélodique et déjà un petit tube dans le milieu breton », vante ce fils de musicien né aux Lilas (93) et passé par le Conservatoire. Iwan B, c'est la Bretagne différemment. A l'image de son look adopté pour Nos Ur : Awenet gant Breizh (inspiré par la Bretagne) indique son T-shirt estampillé Stered, la toute nouvelle griffe bretonne dans l'air du temps. « Avec mes chansons, mon but est de parler en breton de la vie de tous les jours », déclare l'intéressé qui se met à l'apprentissage de la langue en 2003 dans un lycée parisien. Familiarisé au kan ha diskan à la Mission Bretonne, il se lance en solo quatre ans plus tard dans la carrière musicale. « Entre chanter en français pour toucher un large public ou en breton dans la langue que j'avais envie de faire connaître, j'ai vite choisi : c'était la langue bretonne. ».

Premier album en 2010

Il ne tarde pas à faire parler de lui dans un style mâtiné d'influences hip-hop, R'n'b et Reggaeton. Au printemps 2007, il décroche à Rennes l'un des prix de l'avenir de la langue bretonne dans la catégorie "Individuels" avant de remporter, deux jours plus tard à Carhaix, le tremplin musical de "devezh ar brezhoneg[1]. Le jeune artiste écrit lui-même ses textes et tient à « faire des trucs modernes qui déchirent » pour « montrer à tous ceux qui dénigrent la culture et la langue que le breton n'est pas mort ». Ses meilleurs souvenirs que sont le FIL 2008 et la Breizh Touch seront-ils détrônés par le concours Nòs Ùr ? A Inverness, il jouera du piano et sera accompagné d'un guitariste. « C'est la première fois que je chanterai à l'étranger », se dit le rappeur toujours prêt à faire le show sur scène, à l'occasion avec ses amies déjantées des Raggalendo. En attendant le premier album d'Iwan B, sans doute dans les bacs début 2010, croisons les doigts pour notre espoir. Et tous sur Internet – www.nos-ur.eu – le 20 juin pour faire gagner la langue bretonne.

Pour découvrir Iwan B : (voir le site)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1314 lectures.
Vos 3 commentaires
Ar stourmerion
2010-08-31 23:27:40
Cet Eurovision des langues celtiques est bien a l'image de l'Eurovision classique. Excellent concept desservi par des artistes (?) qui n'ont rien d'extraordinaire... Iwan B ne donne pas ses lettres de noblesse au rap Breton de par son attitude poseuse et prétentieuse... Son titre "Fulenn", dont la platitude n'est pas sans evoquer les plus belles chansons de tribal king, est un morceaux autant médiocre musicalement que sont anti-poétiques ses paroles. Nous n'avons pas besoin de sa musique pour croire en la langue Bretonne et d'ailleurs cela ne nous y a pas aidé. En espérant que notre beau pays n'aura pas la honte de monter sur le podium cette année, a bon entendeur, salut !!!
(0) 
Renée Mazé
2010-08-31 23:27:40
Ar stourmerion, ce n'est pas un pseudonyme ? Je croyais que c'était interdit sur ABP...
(0) 
Léon-Paul Creton
2010-08-31 23:27:40
À Renée Maze... Vous avez parfaitement raison et vous remercie de votre vigilance... Après lecture de la liste des associations contributrices je me suis aperçu que, distraitement, j'avais confondu avec une association. Le modérateur bénévole que je suis depuis peu, s'appliquera à plus de rigueur ... A galon
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.