Été des 13 dimanches : Rencontre avec Alain Rey le 24 juillet à Huelgoat

-- Cultures --

Agenda de Ecole des filles
Porte-parole: Françoise Livinec

Publié le 19/07/16 12:17 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Rencontre avec Alain Rey : « L'Attrape-Feu »

Le 24 juillet à 15 h.

Attraper, saisir, apprivoiser le feu qui anime toutes choses, et que l'artiste sait faire surgir et entretenir, telle est l'aventure de Françoise Livinec. Alain Rey, en proposant ce mot composé, attrape-feu, a voulu célébrer la lumière intérieure, la chaleur, le magnétisme que les artistes, plus que tous autres, révèlent dans leurs oeuvres et transmettent pour éclairer, réchauffer, animer. Dans ce lieu magique d'Huelgoat, des peintres venus des extrêmes du monde (extrême-occident, où nous sommes ; extrême orient, en dialogue) offrent ce feu attrapé.

Alain Rey commentera cet itinéraire du feu, des mythes antiques et de la naissance de l'art au geste artistique contemporain, et au parcours de l'École des filles, à Huelgoat, là où le chaos primitif, « terraqué », se métamorphose en lumière.

Lexicographe, maître d'oeuvre du Robert, Alain Rey est spécialiste de linguistique et de lexicographie, avant d'être rédacteur en chef des publications des éditions Le Robert. Depuis plusieurs années, il tient une chronique dans Le Magazine Littéraire, intitulée Le Dernier mot. Il a également été chroniqueur à la radio avec Le mot de la fin sur France Inter (1993/2006) et à la télévision sur France 2 et Canal Plus. En 2005, le ministre de la Culture lui décerne le titre de commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres.

Infos pratiques :

25 rue du Pouly

29690 Huelgoat

+33 (0)2 98 99 75 41

contact [at] ecoledesfilles.org

Retrouvez toute la programmation sur : (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer
Un début de parcours professionnel comme commissaire-priseur (1986-1993), avec la création de Drouot estimation, et un premier virage pour Françoise Livinec. Elle suit une formation de psychologue tout en étant... vendeuse chez un brocanteur aux "Puces" à Paris. Elle garde même cette activité lorsqu'elle est recrutée par un hôpital psychiatrique. En 2004, elle quitte définitivement le monde médical pour ouvrir la galerie Avenue Matignon à Paris. En 2008, Françoise Livinec investit le garage de la maison de sa grand-mère à Huelgoat. Elle y ouvre une nouvelle galerie. Succès immédiat pour ce qui est devenu la Maison du Lac. Les bénéfices des tableaux vendus sont réinvestis dans l'achat, en 2009, de l'ancienne école des filles. Métamorphosés, les locaux de l'école sont aujourd'hui d'insolites

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner