En pleine période électorale Ouest France joue encore une fois l'ingénu entre la Région Bretagne et la Loire-Atlantique...

-- Media et Internet --

Dépêche de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 15/06/12 19:05 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Un article complet à Saint-Brieuc et un article tronqué à Nantes où a tout simplement été « oubliée » la liste des candidats favorables à la réunification... un détail !

Non, vous ne trouverez pas cet article sur le Net par la recherche simultanée de «Bretagne réunie a interrogé les candidats» et «Ouest France», par Google par exemple. Il n'est que sur papier. La mutilation en Loire-Atlantique de la partie intéressante serait trop flagrante.


Version Saint-Brieuc, sous titre : l'association qui milite pour la Bretagne à cinq départements est satisfaite des réponses obtenues. Là où la réunification de la Bretagne n'est pas la priorité et où presque tout le monde se moque de savoir ce qu'en pensent les candidats aux législatives à ce sujet, donc de savoir pour qui voter selon ce critère, la liste est détaillée de 5 noms dans les Côtes-d'Armor (1), 5 noms dans le Finistère (2), 6 en Ille-et-Vilaine (3), 8 noms dans le Morbihan (5), et 6 noms en Loire-Atlantique (4).


Version Nantes, même article, même auteur (non nommé sur les scans que l'Omeb a reçus), même jour : le 15 juin. Pas de sous titre, pas de liste, alors que c'est là où tout le monde prête attention à ce critère, avant de voter…

Pour le second tour, Bretagne réunie a obtenu les réponses de vingt-cinq candidats évoque évasivement Ouest France sans en donner les noms. Juste une citation de Bretagne Réunie est donnée : « À l'issue du scrutin, la Bretagne historique pourra compter sur un groupe important de députés qui auront à coeur de défendre la réunification et la liberté pour les habitants de Loire-Atlantique de choisir leur région d'appartenance » se félicite Bretagne réunie. (voir notre article)


Oui mais encore faudrait-il savoir pour qui voter en ce sens !

Pour pallier cette désinformation malhonnête à la frise du ridicule, l'OMEB par Agence Bretagne Presse donne ici les noms des candidats favorables à la réunification, en rétablissant l'ordre normal des départements et en ajoutant ceux qui manquent dans Ouest France (en italique - merci à Bretagne Réunie de l'avoir signalé) :

(1) 22 - Michel Vaspart (UMP) ; Marc Le Fur (UMP) ; Valérie Garcia (UMP) ; Viviane Le Dissez (PS) ; Annie Le Houérou (DG) ; Corinne Erhel (PS) ; Loïc Cauret (PS - n'a pas répondu à Bretagne Réunie, mais s'était déjà déclaré pro-réunification en 2007) ;

(2) 29 - Jean-Jacques Urvoas (PS) ; Jean-Luc Bleunven (DG) ; Dominique Cap (UMP) ; Annick le Loch (PS) ; Gilbert Le Bris ; Marylise Lebranchu (PS) ;

(3) 35 - Grégoire Le Blond (Alliance centriste) ; Philippe Rouault (UMP) ; Jean-René Marsac (PS) ; Thierry Benoit (Alliance centriste) ; Louis Feuvrier (DG) ; Bruno Chavanat (DD) ;

(4) 44 - François de Rugy (EE-LV) ; Michel Hunault (Nouveau Centre) ; Christophe Priou (UMP) ; Philippe Boennec (UMP) ; Yves Daniel (PS) ; Sophie Errante (PS) ;

(5) 56 - François Goulard (UMP) ; Hervé Pellois (DG) ; Nathalie Le Maguéresse (PS) ; Philippe Le Ray (DD) ; Jean-Pierre Le Roch (PS) ; Paul Molac (PS,EE-LV,UDB) ; Jacques Le Nay (UMP) ; Philippe Noguès (PS) ; Yves Bleunven (UMP).

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1108 lectures.
mailbox imprimer
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.

Vos commentaires :

Ronan Badouel IB
Vendredi 15 juin 2012

Ah bon, Ouest-France a oublié Nantes? Encore ce réflexe psychique brittophobe...Puisque tous les partis en lice sont pro réunification et déterminés pour la ratification de la charte, on va bientôt compter les points les mois qui suivrons les élections législatives. En attendant votons!

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.