ELECTIONS CANTONALES et REGIONALES : les REPONSES des CANDIDATS.
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 15/03/04 0:31 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

BRETAGNE REUNIE

Comité pour l'unité administrative de la Bretagne

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

COMMUNIQUE :

Nantes le 14 mars 2004

ELECTIONS CANTONALES et REGIONALES :

Bretagne Réunie a interrogé les têtes de listes pour les élections régionales et les candidats aux cantonales de l'Ille-et-Vilaine et de Loire Atlantique. Les questions concernaient la réunification administrative de la Bretagne, un référendum consultatif en Loire-Atlantique, le soutien à l'identité bretonne en Loire-Atlantique et le renforcement institutionnel entre les 5 départements bretons. N'ont pas été interrogés par Bretagne Réunie, les candidats des partis xénophobes du FN et du MNR, ni les candidats de LO et du PT (Parti des Travailleurs). D'après les réponses reçues au 14 mars, Bretagne Réunie peut informer les électeurs sur les trois points suivants.

1°) Les ELECTIONS REGIONALES en BRETAGNE ADMINISTRATIVE.

Deux questions étaient posées : la réunification administrative de la Bretagne, le renforcement institutionnel entre les 4 départements de la région administrative et le départements de Loire-Atlantique. La liste de Josselin de Rohan « faire gagner la Bretagne » ne se positionne pas sur les deux questions mais «souhaite que le groupe de travail mis en place au sein du Conseil général de Loire-Atlantique sur ce sujet puisse conduire à son terme la réflexion qu‚il a engagée ». La liste de Jean-Yves Le Drian « Bretagne à gauche, Bretagne pour tous » estime qu'il « appartient au Conseil général de Loire-Atlantique de solliciter auprès du Gouvernement un référendum. Le Conseil régional de Bretagne appuiera une telle initiative ». La liste proposera « au Conseil général de Loire-Atlantique d‚établir ensemble un programme de travail définissant toutes les pistes qui pourront donner lieu à une collaboration ». La liste de Pascale Loget « Bretagne Verte, Unie et Solidaire » se déclare

« favorable à la réintégration de la Loire-Atlantique dans l‚ensemble breton sur un plan politique et administratif ». De plus « dans une phase transitoire mais non comme une alternative à la réunification administrative », la liste est « favorable à ce que les domaines de coopération se multiplient entre la région administrative et le conseil général de Loire-Atlantique ».

2°) Les ELECTIONS CANTONALES en 35 et en 44.

En ILLE-et-VILLAINE, Bretagne Réunie a posé la question de la réunification administrative de la Bretagne aux candidats des élections cantonales. Il a semblé utile de connaître la volonté des candidats appelés à siéger à Rennes au conseil général à intégrer Rennes et Nantes dans une même région à 5 départements. Les candidats qui ont répondu favorablement sont les suivants : Philippe Goarnisson, Alfred Brulé, Christian Lechevalier (Bain de Bretagne), Nicole Logeais, Frédéric Derrien (Cancale), Jean-François Monnier, Jacques Daguzan (Cesson-Sevigné), Benoit Thierry (Fougères-Sud), Marie-Thérèse Gérard (Grand-Fougeray), Jean Le Gall (Hédé), Jean Morvan (Liffré), Jean Manvoisin, Jean-Claude Chotard (Pipriac), Benoit Caron, Nicole Kiil Nielsen, Maurice de Quenetain (Rennes Centre), Michel Génin, Antoine Cressard (Rennes Centre-Ouest), Laurent Pirou, Virginie Bonamy (Rennes-Est), Didier Chapelon (Rennes Le Blosne), Gérard Perrot, Luc Ergand (Rennes Nord), Eliane Leclercq, Gérard G

uillemot (Rennes Sud-Est), Bernard Mescam (Retiers), Patrick Vasseur, Louis Dubreil, Daniel Barbot (Saint-Brice en Coglès), Yannick Le Brelot, Jacky Le Menn, Jean-Charles Le Sager (Saint-Malo Sud), Guichard Pierre, Loïc Le Feuvre (Sel-de-Bretagne).

En LOIRE-ATLANTIQUE, Bretagne Réunie a posé quatre questions, la réunification administrative de la Bretagne, un référendum consultatif en Loire-Atlantique, le soutien à l'identité bretonne en Loire-Atlantique et le renforcement institutionnel entre les 5 départements bretons. La plupart des candidats ayant adressé une réponse ont répondu favorablement aux quatre questions. Les candidats qui suivent ont répondu favorablement à l'intégration de la Loire-Atlantique dans une région Bretagne à cinq départements. Jean-Yves Le Goas, Paul Vergnaud (Nantes 1), Christian Pellen (Nantes 3), Gérard Mérel, Catherine Choquet, Jedjiga Ouggad-Douillard et vu sa profession de foi Emmanuel Le Merlus (Nantes 5), Jean-Louis Chausset (Nantes 7) Christine Vandenberghe (Nantes 9), Jean-Philippe Magnen, Bertrand Vrain (Nantes 11), Joël Poisbeau, Romain Langlet, Jean Claude Le Gall (Savenay), Marie-Jeanne Vernaggeau-Bazin (Paimboeuf), Franck Nicolon (Clisson), Michel François, Marilys Plongeon, Marcel Verger (Blain), Jacques Lebreton de Vonne, Freddy Joulain (Saint-Etienne-de-Montluc), Luc Leconte, Franck Hardy (Ancenis), Joseph Bonnet, Pierre-Yves Le Floc‚h (Carquefou), Morvan Coarer (Nord-sur-Erdre), Jean-François Tallio (Saint-Herblain Est), Yannick Coraud, Paul Gaël Simon (Saint-Nazaire Est), Jean Quintin (Saint-Nazaire Ouest), Alain Turk, Yves Priou (Herbignac), Philippe Romillat (La Baule), Jean-Pierre Bon (Orvault), Jerôme Puybareau (Pornic), Brigitte Géléoc (Vertou), Yves Koziel (La Baule-Escoublac).

3°) Les ELECTIONS REGIONALES en 44.

Pour permettre aux têtes de liste de Loire-Atlantique aux élections régionales de s'expliquer sur le découpage régional, Bretagne Réunie leur a posé deux questions, la réunification administrative de la Bretagne et l'organisation d‚un référendum consultatif en Loire-Atlantique. Bretagne Réunie n'a reçu aucune réponse.

Bretagne Réunie se déclare scandalisée du mépris des candidats aux élections régionales des Pays de la Loire du département de la Loire-Atlantique pour une question d'ordre hautement démocratique. Non seulement ces élections se font dans un cadre électoral imposé sans aucun fondement démocratique, mais les candidats à ces mêmes élections ne se positionnent même pas sur la consultation de la population. Quelle confiance peut-on avoir vis-à-vis de candidats qui acceptent ce coup de force contre le droit des habitants de Loire-Atlantique à choisir librement leurs limites régionales. L'expression de ce droit est le préalable minimum à toute légitimité électorale.

Emile GRANVILLE (02.99.72.20.62),

Président de Bretagne Réunie

----------------------------------------------------------------------

Bretagne Réunie / CUAB: BP 49032, 44090 NANTES-Cédex 1

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1099 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.