Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Dihun et la filière bilingue de Pornic, suite .....

Ouest-France, page Régionale du 29 juin 06, indique que l’Enseignement catholique de Loire-Atlantique se refuse à ouvrir une filière bilingue à Pornic « qu’il n’a pas apprécié la façon de faire de l’association de parents d’élèves DIHUN et que sa priorité va à la filière bilingue Ste Madeleine de Nantes

Yannig Baron pour DIHUN le 29/06/06 11:00

Ouest-France, page Régionale du 29 juin 06, indique que l’Enseignement catholique de Loire-Atlantique se refuse à ouvrir une filière bilingue à Pornic « qu’il n’a pas apprécié la façon de faire de l’association de parents d’élèves DIHUN et que sa priorité va à la filière bilingue Ste Madeleine de Nantes »

Ce qui est en cause, ne n’est pas la façon de faire de DIHUN, mais celle de l’Enseignement catholique de Loire-Atlantique.

Alors que le processus d’ouverture de la filière de Pornic était bien engagé, il est intervenu dès le mois de mars pour interdire au directeur de l’école « de bouger », de répondre à la demande des parents, d’organiser la réunion d’information indispensable dans l’école.

Il n’a répondu à aucun des courriers qui lui ont été adressé les 14 et 20 avril, le 5 mai et le 21 mai à l’évêque de Nantes. Il n’a pas répondu aux sollicitations des autres directeurs diocésains qui sont intervenus auprès de lui plusieurs fois.

Le 24 mai, son CODIEC, instance dirigeante, a pris la décision « pour l’instant » de ne plus ouvrir de filières bilingues dans ses établissements.

Prétendre qu’il ferait une priorité de la filière Ste Madeleine est totalement faux, il n’a rien fait pour elle depuis 4 ans et rien de plus pour la rentrée prochaine.

Si les parents se fâchent, c’est le résultat de son intervention pour interdire au directeur de bouger et interdire l’information aux parents.

Il est malhonnête d’inverser la chronologie des faits et de venir ensuite prétendre que l’association DIHUN n’aurait pas un comportement correct, car c’est celui de la DDEC 44 qui ne l’est pas, en ne respectant pas la parole donnée en ne répondant pas au courrier et en intervenant par derrière pour bloquer le procédé.

Au nom de quoi l’Enseignement Catholique bloque-t-il le développement de l’enseignement bilingue, se refuse-t-il à informer les parents et à répondre à leur demande, à appliquer les recommandations du B.O n°33 du 13 septembre 2001 qui invite à l’organisation des pôles de développement, à la recherche de nouveaux sites et à l’information des parents ? Dihun Breizh

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1563 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 5 ?