Deux projets en région Bretagne, créant ou maintenant des emplois, reçoivent une Prime d'Aménagement du Territoire
Dépêche de Bernard Le Tellier

Publié le 12/04/10 14:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le ministère de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire accompagne 11 projets porteurs de développement économique et d'emplois (création et maintien d'emplois) dans des territoires prioritaires en matière d'aménagement du territoire, suite à la dernière réunion de la Commission Interministérielle d'Aide à la Localisation des Activités (CIALA);

Deux entreprises en Bretagne reçoivent une Prime d'Aménagement du Territoire (PAT)

Raison sociale : Brocéliande ALH (voir le site) ;
Activité : Agro-alimentaire ;
Commune : Loudéac ;
Département : Côtes-d'Armor ;
Région : Bretagne ;
Emplois repris : 325 ;
PAT accordée : 1.300.000 euros.

Raison sociale : Lactalis (voir le site) ;
Activité : Recherche et développement dans le domaine agro-alimentaire ;
Commune : Rétiers ;
Département : Ille-et-Vilaine ;
Région : Bretagne ;
Emplois repris : 43 ;
PAT accordée : 516.000 euros.

(voir le site) de la Datar.

Bernard Le Tellier

Document PDF 17987_2.pdf Prime d'Aménagement du Territoire. Communiqué de presse du 9 avril 2010.. Source : Ministère de l'Espace rural et de l'Aménagement du
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1469 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.