Des chimistes de Rennes inventent un plastique soluble dans l’eau

-- Science et Technologie --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 17/09/21 11:14 -- mis à jour le 17/09/21 20:08

Des chimistes de l’Université de Rennes 1 sont parvenus à étendre les propriétés des polymères naturels et biodégradables (PHA) qui offrent une alternative durable aux plastiques d'origine fossile.

Les scientifiques ont pu ajouter à ces plastiques la propriété de solubilité dans l'eau, donc facilement éliminables, ou biocompatibles et aptes au transport de médicaments dans l'organisme par exemple.

De quoi rêver si on arrive à produire massivement des plastiques qui disparaissent dans l’eau de mer. Une partie de la pollution des océans pourrait être enrayée. Sauf que beaucoup de ces plastiques sont des bouteilles qui, elles, ne pourront être solubles dans l’eau qu’elles contiennent.

Les chercheurs de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS / Université de Rennes 1 / ENSC Rennes / INSA Rennes) développent depuis plusieurs années de tels PHAs synthétiques. Avec l’aide d’un catalyseur spécifique pour contrôler la polymérisation, ils ont récemment produit des familles inédites de PHAs appelés « syndiotactiques ».

Pour en savoir plus

Voir aussi :
tags : plastique,,
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.