La véritable population de la Bretagne : 4 833 624 habitants

-- Media et Internet --

Chronique
Par Philippe Argouarch

Publié le 5/01/20 15:34 -- mis à jour le 26/01/20 21:39

La Bretagne a 4 833 624 habitants au 1er janvier 2020, ce qui est plus que ce qui est annoncé dans la PQR ou la presse alternative. Comment est obtenu ce chiffre ? Simplement en additionnant le chiffre pour la région administrative Bretagne paru au Journal Officiel (JO) du 31 décembre 2019, soit 3 407 564 personnes et le chiffre de l'INSEE pour le département de la Loire-Atlantique pour 2019 soit 1 426 060 habitants. À noter que le mensuel Le Peuple Breton et les webmédias NHU Bretagne ou Bretagne-Bretons ont donné seulement 4,7 millions. Un chiffre qui n'est pas à jour : il manque 133 000 personnes !

Les Quotidiens Le Télégramme et Ouest-France, Radio-France et France 3, en fait tous les médias d'état financés directement par vos impôts, ou indirectement par des subventions, ont encore une fois repris la propagande officielle et ont publié les chiffres de la Bretagne administrative en les faisant passer pour les chiffres de la Bretagne réelle. Voir le Télégramme où la Bretagne est insidieusement de nouveau réduite à la Bretagne administrative.

Il s'agit d'une immense manipulation de l'opinion publique qui dure depuis des décennies, en fait depuis la régionalisation de 1981. Sans l'arrivée de l'internet et l'apparition de webmédias indépendants, sans oublier quelques mensuels comme feu Armor, BRETONS ou le Peuple breton, l'escroquerie aurait presque réussi.

Lors d'une interview réalisée par ABP du directeur de l'information du Télégramme , nous avions posé clairement la question de l'amalgame machiavélique des termes «région Bretagne» et «Bretagne». «Il n'y a pas chez nous d'hostilité, ou de parti pris éditorial contre la Bretagne à cinq départements. Il s'agit du simple constat de la réalité actuelle,» avait tenu à préciser Hubert Coudurier. Il avait aussi déclaré «Quant à l'intitulé 'Bretagne' plutôt que 'Région Bretagne', nous n'y avions pas pensé.»

On attend toujours une mise en application.

Voir aussi :
mailbox imprimer