Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Présentation de livre -
CONSTANCE DE BRETAGNE (1161-1201)
La plupart des Bretons ne connaissent qu'une duchesse de Bretagne, Anne. Dommage car Constance était d'une autre trempe, sans aucun doute, la plus grande de nos duchesses. Voici son histoire
pour Yoran Embanner le 30/10/18 14:27

La plupart des Bretons ne connaissent qu'une duchesse de Bretagne, Anne. Dommage car Constance était d'une autre trempe, sans aucun doute, la plus grande de nos duchesses.

Voici son histoire :En 1166, le duc Conan IV est contraint d'abdiquer sous la pression de son suzerain Henri II Plantagenet, roi d'Angleterre. Conan doit aussi lui remettre sa fille Constance, âgée de 5 ans. Celle-ci va grandir à la cour d'Angleterre.

En 1181, Constance doit épouser Geoffroy, l'un des fils d'Henri II. Une fois montés sur le trône ducal, les deux époux s'opposent au roi d'Angleterre et entendent bien défendre l'indépendance de la Bretagne. Mais Geoffroy meurt au cours d'un tournoi à Paris en 1186.L'année suivante, Constance met au monde un fils, Arthur. Le prénom n'est pas choisi au hasard. Pour Constance, il symbolise la réincarnation du roi légendaire, appelé à libérer les Bretons de la domination anglaise.A la mort de Richard Coeur de Lion, sans héritier direct, la duchesse de Bretagne défendra le droit à la couronne d'Angleterre pour son fils. Celui-ci sera assassiné par Jean sans Terre.                               Constance mourra en 1201.

Eric Borgnis Desbordes, né en 1965 à Lannion, enseigne l'histoire et la géographie. Il a publié chez le même éditeur Arthur de Bretagne et Pierre 1er de Bretagne.

17x24cm

608 pages

Broché

Ilustrations en noir et blanc

Dessin de couverture :Marc Mosnier mosnier.blogspot.com

Maquette de couverture  et mise en page : Altay Dagistan    altaydagistan.com

Ce communiqué est paru sur Yoran Embanner

Voir aussi :
Docteur en histoire Chercheur associé au Centre de recherche bretonne et celtique (Université de Brest)
Voir tous les articles de Yoran Embanner
Vos 1 commentaires
Jean Cévaër Le Mercredi 31 octobre 2018 10:26
Oui, il faut rendre hommage à cette femme admirable, associée par son époux Geoffroy à son Assise qui a
marqué l'époque, elle a connu beaucoup de malheurs, la mort de son époux, un remariage imposé et le sort de ses enfants et face à ces deuils, à son emprisonnement et à ses ennemis, elle ne cessa de se battre pour l'indépendance du Duché.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons