Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Communiqué du 20 novembre 2003 sur les O.G.M.
O.G.M. : l’UDB demande que la Région Bretagne rejoigne les 10 régions européennes qui ont officialisé le 4 novembre la création du « réseau des régions exemptes d’OGM » A l’initiative de Josef Stockinger, ministre régional de l’agriculture de la Haute-Autriche, et de Tito Barbini, son homologue au sein du gouvernement
Mona Bras pour UDB le 21/11/03 10:17

O.G.M. : l’UDB demande que la Région Bretagne rejoigne les 10 régions européennes qui ont officialisé le 4 novembre la création du « réseau des régions exemptes d’OGM »

A l’initiative de Josef Stockinger, ministre régional de l’agriculture de la Haute-Autriche, et de Tito Barbini, son homologue au sein du gouvernement régional de la Toscane, dix régions européennes se sont proclamées le 4 novembre 2003 « réseau des régions exemptes d’OGM ». Il s’agit des régions suivantes : Pays de Galles (Royaume uni), Marche et Toscane (Italie), Schleswig-Holstein (Allemagne), Pays basque (Espagne), Thrace-Rodopi (Grèce), Salzbourg et Haute-Autriche (Autriche), Limousin et Aquitaine (France).

Opposées à la culture d’O.G.M. en plein champ, les 10 régions fondent leur position sur le fait que la Commission européenne veut imputer aux agriculteurs conventionnels et biologiques et aux autorités nationales ou régionales la responsabilité juridique et financière de la contamination des cultures en milieu ouvert par des O.G.M.

Le ministre toscan de l’agriculture a expliqué en quoi un réseau de régions était nécessaire : « Il est important que nous oeuvrions tous ensemble, avec les mouvements locaux, afin de renforcer notre position dans ce débat. Nous espérons que d’autres régions nous apporteront leur soutien et souhaitons, en fin de compte, en attirer davantage vers notre réseau ».

La Bretagne est une des premières régions agricoles en Europe. Les enjeux environnementaux et sanitaires mais aussi économiques liés aux O.G.M. y sont considérables. Il serait inconcevable que la Région Bretagne reste à l’écart du mouvement de résistance à la dictature des O.G.M. que quelques multinationales tentent d’imposer aux agriculteurs et aux consommateurs européens. C’est pourquoi l’UDB demande que la Région Bretagne rejoigne les 10 premières régions européennes fondatrices du « réseau des régions exemptes d’OGM ».

Christian GUYONVARC’H

Porte-parole de l’UDB / mouezh an UDB

(maire-adjoint de Lorient délégué à la santé et à la sécurité alimentaire /

eilmaer An Oriant dileuriet evit ar yec’hed hag ar surentez voued

Tél : 06 81 10 70 86

Courriel : udbbzh [at] voila.fr

Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 8 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons