Cathédrale de Nantes : le Comité Anne de Bretagne demande à ce que les vitraux détruits soient refaits à l’identique

-- Histoire de Bretagne --

Communiqué de presse de Comité Anne de Bretagne 2014
Porte-parole: Le Touze Jacques-Yves

Publié le 21/07/20 16:18 -- mis à jour le 22/07/20 08:06
50759_1.jpg
DN

Nantes est un point central et incontournable dans l’histoire de la Bretagne et malheureusement, ces dernières années, notre patrimoine y a subi plusieurs déboires importants comme le vol heureusement résolu du reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne et maintenant l’incendie de la cathédrale St Pierre et St Paul avec la destruction notamment de l’orgue de 1621 et des vitraux de 1498.

Ces vitraux que l’on dit offerts par Anne de Bretagne ont subi de nombreux outrages à travers les siècles particulièrement durant la révolution française où la quasi-totalité fut détruite, puis en 1800 lors de l’explosion de la poudrière voisine et enfin lors des bombardements de la seconde guerre mondiale.

Malgré cela, restaient la représentation d’Anne de Bretagne accompagnée de Ste Anne et de Marguerite de Foix, sa mère, accompagnée de Ste Marie-Madeleine. Ces vitraux « survivants » ont désormais disparu dans l’incendie de samedi dernier.

Les portées historiques et symboliques de ces vitraux sont, pour le Comité Anne de Bretagne, fondamentaux et leur destruction ne doit pas signifier leur disparition pure et simple.

Le Comité Anne de Bretagne souhaite instamment que ces vitraux soient refaits à l’identique et retrouvent la place qui était la leur. Ce pourrait d’ailleurs être l’occasion d’étudier la reconstitution complète du vitrail tel qu’il existait au XVIIIe siècle.

Il serait tout à fait incompréhensible alors que l’on parle de refaire à l’identique Notre-Dame de Paris que ce ne soit pas le cas pour la cathédrale St Pierre et St Paul de Nantes, centre spirituel majeur, élément important de l’histoire et du patrimoine de Bretagne.

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Le 9 janvier 1514 disparaissait Anne, dernière Duchesse souveraine de Bretagne. Au printemps 2013 s'est constitué le Comité Anne de Bretagne dans le but de coordonner et de promouvoir les événements organisés en 2014 dans le cadre du 500e anniversaire de la mort d'Anne de Bretagne. Le Comité est ouvert à toute association et à tout particulier qui souhaite prendre part à cette année Anne de Bretagne 2014 dans les cinq départements bretons.

Vos commentaires :

Killian Le Tréguer
Mardi 21 juillet 2020

Ce qui est assez surprenant, c'est que les vitraux qui ont disparus suite à l'incendie de 1972 n'ont pas été remplacés.

Ker
Vendredi 24 juillet 2020

Belle initiative. Il est dommage cependant qu'il y ait une erreur dans l'identification de la sainte qui accompagne Marguerite de Foix : il ne s'agit pas de Marie-Madeleine, mais de sainte Marguerite, dont on aperçoit le dragon (à droite, entre Marguerite de Foix et la sainte, les yeux et la bouche rouge du dragon se distinguent de sa peau verte).

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.