Avec la nouvelle ligne aérienne Nantes-Porto, la Bretagne renoue avec son passé
Dépêche

Publié le 11/04/10 22:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

On se souviendra que le duché de Bretagne avait des traités commerciaux avec le royaume du Portugal. Sans oublier Jean Coatanlem qui, au service du roi du Portugal, Jean II, devint grand amiral du pays.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Avec la nouvelle ligne aérienne régulière entre Nantes et Porto, c'est un peu une reprise des bonnes relations. La compagnie “lowcost” Transavia, une filiale d'Air France, offre depuis le 7 avril des vols Nantes-Porto pour 50 euros et Porto-Nantes pour 42 euros à raison de deux vols par semaine. L'appareil sera basé à Nantes-Atlantique. En tout, Transavia propose 7 destinations à partir de Nantes mais pas encore vers la Galice.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1529 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.