Le collectif de parents de Merville condame l'agression préfectorale de Languidic
Communiqué de presse de Collectif de parents Ecole maternelle Merville Lorient

Publié le 20/10/06 14:36 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le collectif de parents de Merville condamne l'agression sous-préfectorale commise contre les parents du groupe scolaire Georges Brassens de Languidic hier soir.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Alors qu'ils occupaient l'école dans le calme en assurant qu'ils ne perturberaient pas le fonctionnement normal des cours le lendemain, alors qu'ils avaient "libéré" les enseignants retenus un peu plus de deux heures, les forces de l'ordre sont intervenues hier soir et ont relevé les identités de tous les parents.

Qui sont les fauteurs de trouble en Bretagne ?

Certainement pas les parents de Languidic qui, sept semaines après la rentrée scolaire, attendent toujours la création d'un demi-poste d'enseignant bilingue breton-français dans leur école ! Certainement pas les parents de Bulat-Pestivien qui, sept semaines après la rentrée scolaire, attendent aussi la création d'une classe bilingue dans leur école ! Ces demandes sont conformes à la circulaire 2001-167 de l'éducation nationale qui régit la création de classes bilingues à parité horaire.

Les fauteurs de trouble ne sont pas plus ces enseignants suppléants qui, en filière bilingue ou non, dans le 1er comme le second degré, sont employés sous contrat précaire par l'éducation nationale et qui, alors que nous sommes le 20 octobre, n'ont toujours pas touché leur salaire de septembre !

Que les inspections académiques arrêtent de dire aux parents qu'elle n'ont pas de budget ! L'état français serait-il en banqueroute ?

Nous demandons à M. Jean DAUBIGNY, Préfet de la région Bretagne, d'intervenir avec la plus grande fermeté auprès du Rectorat et des inspections académiques du Morbihan et des Côtes d'Armor pour que cessent ces troubles à l'ordre public.

Les classes bilingues demandées par les parents à Languidic et à Bulat-Pestivien doivent être créées sans attendre. C'est un droit ! Les enseignants suppléants doivent être payés et titularisés ! L'esclavage est aboli en France ! Assez de précarité.

ps. Le Télégramme de ce matin nous apprend qu'une heure d'activité du porte-avions Charles de Gaulle coûte à la nation 48 000 euros. Cet argent est prise sur nos impôts.

Nous proposons à Mme Alliot-Marie, Ministre de la défense, de donner l'ordre de laisser cet abracadabrantesque engin une heure à quai. Cela fera suffisamment d'argent d'économisée par l'état pour financer le poste de deux enseignants à temps plein sur l'année. La défense de la France n'en souffrira pas.

L'information est relayée sur le site Ouiaubreton (voir le site)


mailbox
imprimer
Collectif de parents pour l'ouverture d'une classe bilingue à l'école maternelle de Lorient Merville
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.