L'empressement de la presse à classer le décès de Me Metzner en suicide (Mis à jour le 20 mars)
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 18/03/13 10:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le corps du grand avocat pénaliste normand Me Olivier Metzner a été retrouvé, dimanche 17 mars vers 10 heures du matin, flottant au large de son île privée, l' île de Boedic, dans le golfe du Morbihan.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Une lettre évoquant sa volonté de mettre fin à ses jours a été retrouvée chez lui. Il était âgé de 63 ans.

Me Metzner était une des très grandes voix du barreau de Paris, présent dans la plupart des grands dossiers pénaux de ces dernières années. Il a notamment défendu Jérôme Kerviel et la fille de Madame Bettencourt.

ABP dénonce la légèreté en France avec laquelle les autorités policières et à leur suite, la presse, concluent régulièrement au suicide même avant une autopsie. Même Médiapart, par ailleurs plus enclin à renifler les coups fourrés et les coups tordus, titre "Le suicide de Me Metzner". Le Monde, plus sage, reste prudent et est un des rares médias à titrer "La mort de Me Metzner".

En aucun cas une lettre retrouvée sur un bureau ne signifie qu'elle a été écrite par l'intéressé ou même qu'elle n'ait pas été écrite sous la contrainte.

Le ministre Robert Boulin, le Premier ministre Pierre Bérégovoy et des douzaines d'autres cas moins connus sont aujourd'hui considérés comme des assassinats alors que les autorités et, à la suite la press, les avaient classés en suicide souvent avec un empressement révélateur des collusions entre le pouvoir et la presse française. ABP rappelle ici son enquête sur l’assassinat de l'ingénieur André Rigault ( voir l'article ) camouflé en suicide d'une façon grotesque et digne d'une république bananière.

Me Metzner comme beaucoup de grands avocats s'était fait des ennemis. Sa position lui avait donné accès à des dossiers sensibles composés d'éléments pouvant ruiner des carrières politiques et pas uniquement en France.

Mise à jour du 20 Mars :

L'autopsie de lundi qui a eu lieu à Nantes a conclu à la mort par noyade.

Le Mensuel de Rennes rapporte que le grand avocat n'était pas seul cette nuit là. S' il avait eu l'intention de se suicider on se demande pourquoi il aurait invité du monde pour son départ ? Plusieurs témoignages, recueillis par le mensuel, attestent de la présence sur l’île de nombreuses personnes cette nuit. "Il y avait de la musique. La lumière a été vue allumée une bonne partie de la nuit au rez-de-chaussée de la longère de l’avocat." rapporte le Mensuel de Rennes.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2530 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 9 commentaires
  Koupa Reun
  le Lundi 18 mars 2013 17:34
très bonne analyse, il convient en effet d'être prudent
(0) 
  Léa Leber
  le Lundi 18 mars 2013 21:00
Tout comme Jean-Edern Hallier qui a été assassiné ....
(0) 
  François
  le Lundi 18 mars 2013 21:42
J'ai l'impression qu'il n'y a que les média français qui ne font pas cette analyse.
Il n'y a qu'a parcourir quelques forums sur internet pour s'en rendre compte.
(0) 
  Gilbert Duroux
  le Mercredi 20 mars 2013 18:22
Vous êtes bien péremptoire concernant Bérégovoy et Boulin, même si on peut avoir des doutes pour le second (des doutes, pas des certitudes). Vous avez des informations que les autres n'ont pas ?
(0) 
  Jack Leguen
  le Jeudi 21 mars 2013 13:48
Celui qui contrôle l'autopsie, contrôle l'enquête. Pourquoi une autopsie à Nantes ? on ne sait pas faire une autopsie à Vannes ?
(0) 
  Michel Prigent
  le Vendredi 22 mars 2013 05:10
La liste des suicides ou plutôt des "suicidés" est assez longue dans notre beau pays.
Certes, Bérégovoy, Boulin, mais aussi les ministres De Broglie, Fontanet, les 4 morts de l'affaire URBA, les 8 du feuilleton des frégates de Taïwan tant tawanais que français (chute malencontreuse par la fenêtre), les 28 présumés militants de l'ETA descendus dans le Sud-Ouest par le GAL (barouzes espagnols) au nez et à la barbe de la police française, sans oublier
l'attentat mortel de Quévert qu'on voulait imputer à l'ARB...
(0) 
  eugène Le Tollec
  le Vendredi 22 mars 2013 22:11
L'histoire de la République est truffée de suicides normaux - trafiqués -Assistés - faut-il commencer par Girault _Leclerc .... et bien d'autres ?
Faut-il parler des basses oeuvres de la République ou plus prosaïquement des partis politiques en vue?
Tout mène à Rome... le pouvoir mérite parfois de vains sacrifices .... et que de morts étranges! ET QUE DE FICELLES A AVALER
(0) 
  Jj
  le Samedi 8 juin 2013 09:07
Et yves bertrand ? Naturel ?
(0) 
  Léon-Paul Creton
  le Samedi 8 juin 2013 10:37
"Que vous soyez puissant ou misérable..."
L'un intéresse toujours plus que l'autre (?)! Il est des morts de gueux qui mériteraient plus d'intérêt de la part des "citoyens".
Personnellement je retiens le commentaire de Jack le Guen : " Celui qui contrôle l'autopsie, contrôle l'enquête."... et ses deux questions: "Pourquoi une autopsie à Nantes ? on ne sait pas faire une autopsie à Vannes ?"
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.