40 ans d'amitié et d'histoire bretonne, un livre tout neuf chez Skol Vreizh

-- Histoire de Bretagne --

Interview de Hubert Chemereau
Porte-parole: Hubert Chémereau

Publié le 21/12/12 16:24 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le groupe d'historiens bénévoles qui participe depuis 40 ans à cette création permanente qu'est l'histoire de la Bretagne selon Skol Vreizh s'est retrouvé à Morlaix pour fêter l'anniversaire et la parution du tout nouveau livre Toute l'Histoire de Bretagne, version entièrement renouvelée. Cette “nation invisible” – pour reprendre les propos de l'historien britannique d'origine égyptienne Sharif Gemie – est explorée magnifiquement dans la dernière production des éditions Skol Vreizh (1).

Jean-Jacques Monnier, vulgarisateur infatigable de l'histoire de Bretagne, répond à l'ABP :

ABP : Pouvait-on enseigner l'histoire de Bretagne à l'école dans les années 1970 ?

Jean-Jacques Monnier : En décembre 1972 – cela fait juste 40 ans – un groupe d'enseignants du second degré a formé un groupe de travail parce qu'on n'avait aucun outil pédagogique ni aucune formation pour enseigner l'histoire de Bretagne. Des ouvertures du ministère et une circulaire du rectorat rendaient cet enseignement un peu plus facile : M. Boucheron, proviseur du lycée Joliot-Curie à Rennes, m'avait confié un cours rémunéré d'histoire de Bretagne pour l'année scolaire 1971-1972, " à la demande d'un groupe d'élèves ".

C'était l'après-1968, une période d'éveil breton. Ils étaient une quarantaine d'enthousiastes à rester au cours qui avait lieu de 18 h à 19 h ! On ne disposait que d'un petit manuel (excellent) fait par l'enseignant morlaisien Per Honoré, membre d'Ar Falz (2) : il s'intitulait Histoire de la Bretagne et des pays celtiques des origines à 1341. On attendait la suite.


ABP : Comment a été constituée la commission ?

J.-J. M. : Nommé sur ma demande au lycée de Tréguier, j'ai demandé à l'auteur quand paraîtrait le tome 2. Il m'a dit qu'il fallait mettre une commission en place pour partager le travail et aller plus vite. On s'est retrouvé à 5 profs chez lui, à Plourin-lès-Morlaix. On a fait connaissance et on a démarré. Le livre sur la période 1341-1532 est paru 18 mois après. C'était vraiment un travail collectif, le travail de chacun étant revu et discuté par le groupe. En 1978 est paru un tome 3, jusqu'à la Révolution, qualifié dans Le Monde de meilleur ouvrage sur la période. On a intégré des professeurs d'université de toutes les universités bretonnes pour leurs compétences et pour gagner du temps : Jean Tanguy, l'extraordinaire et regretté pédagogue de l'UBO (Université de Bretagne Occidentale – Brest) ; Claude Geslin, Jean Kerhervé, Corentin Canévet, Pierre Le Rhun, Patrick Galliou et bien d'autres.

Le groupe s'est étoffé mais l'esprit est resté le même : bénévolat, compétences, passion de la vulgarisation, volonté d'être compréhensible et clair. Entre deux livres, on se réunissait pour photographier des documents anciens, on parcourait la région pour des dizaines d'interventions et de conférences avec un projecteur diapos pour faire connaître l'histoire à tous les publics.

Le miracle est que ça ait continué : tomes 4 et 5 (XIXe et XXe siècle), puis nouveaux tomes 1, 2, et 3. Ce n'étaient plus seulement des manuels scolaires avec textes et documents, mais des ouvrages pour le grand public, tout aussi sevré d'histoire bretonne que les scolaires. Chaque fois qu'un tirage est épuisé, on réédite en retravaillant le texte à la lumière des dernières recherches.

Il y a eu 5 tomes mais 20 livres différents entre 1974 et 1995, en comptant une histoire des pays celtiques : Toute l’histoire des Pays celtiques.


ABP : Pourquoi avoir continué par la suite ?

J.-J. M. : À chaque fois, on élargit l'équipe, qui va atteindre 25 participants. En 1996 paraît une synthèse de 900 pages, revue 3 fois par la suite. Puis un livre sur le XXe siècle en 2009 et 2010, et ce tout nouveau (tout beau) Toute l'Histoire de Bretagne de décembre 2012.

En tout, 26 livres vendus à 160.000 exemplaires. Les 6 versions du tome 1 (préhistoire - haut Moyen Âge) ont atteint 40.000 exemplaires ! La petite association de bénévoles a duré et permis aux éditions Skol Vreizh de disposer de moyens et d'éditer de tout, notamment en langue bretonne.


ABP : En 40 ans, le monde a changé. Y a-t-il eu des défections ?

J.-J. M. : Non, aucune. Hormis le décès de 4 auteurs (3), dont nous avons maintenu les très bons textes. On maintient une collaboration fraternelle entre enseignants des différents niveaux et chercheurs. Des gens aux opinions variées mais à la passion commune : partager d'une histoire méconnue que l'on redécouvre ensemble. Il s'agit d'une aventure bretonne, la redécouverte par les Bretons de leur propre histoire. Le travail se poursuit. Quatre membres sur cinq du premier groupe de 1972 travaillent encore ensemble. Per Honoré, enseignant d'histoire aujourd'hui à la retraite (le premier coordinateur) et moi (le continuateur) ont été rejoints au coup par coup par des jeunes » (quadra ou quinqua) comme Christian Brunel, Patrick Gourlay, Ronan Le Coadic. On a lancé l'Audio histoire de Bretagne pour tous avec 4CD inclus ( voir l'article ). Il y a aujourd'hui d'autres ouvrages (ou collections) d'histoire de Bretagne. Tous doivent quelque chose à ce travail de pionniers.


ABP : Puisque l'oeuvre est accomplie, n'est-ce pas enfin l'heure de la retraite ?

J.-J. M. : Non ! L'éditeur a offert un repas aux auteurs – le second en 40 ans ! – pour fêter la sortie du petit dernier (plutôt costaud) : 866 pages en quadrichromie, deux nouveaux chapitres, les autres entièrement revus, une mise en page moderne, de nombreux documents photos inédits. Un Breton sur 10 a dû lire au moins l'un de nos ouvrages, mais une majorité de Bretons, notamment les jeunes, ne savent rien de leur histoire. Il y a encore du pain sur la planche. Avec ses premiers développements dans le domaine de l'audiovisuel (histoire audio), des conférences multiples et des projets de multimédia, l'aventure continue !


Propos recueillis par Hubert Chémereau


Notes

(1) éditions Skol Vreizh : La Manu / Ar Manu, 41 quai du Léon / Kae Bro Leon

29600 Morlaix / Montroulez, 02 98 62 17 20 (voir le site) et (voir le site) pour la page du livre, nouvelle édition. ISBN 978-2-915623-79-6, 864 p. " Cette dernière édition en quadrichromie de Toute l’Histoire de Bretagne est renouvelée, augmentée, illustrée de nombreux documents et de cartes récentes ".

(2) Ar Falz (voir le site)

(3) Plusieurs décès : Paul Boutouiller, Jacques Briard, Jean Tanguy, Alain Guillerm.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1722 lectures.
Vos 1 commentaires
HUBERT CHEMEREAU
2012-12-24 13:51:26
Message reçu pour JJ Monnier:Je vous remercie pour cette information et surtout pour cette aventure de longue haleine qui a joué un grand rôle pour un certain nombre de personnes de ma génération - je suis né en 1974, et ai lu les livres de la collection pour la première fois vers 1987.
Outre la qualité des textes, je reste frappé, à un quart de siècle de distance, par la qualité de la mise en page, l'intérêt de l'iconographie et des cartes, le design de la couverture - en particulier, quand elle devint à dominante noire - qui ont contribué au succès de la série d'ouvrage.
YLP
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.