Rapatriement sanitaire de Loïk Le Floch-Prigent ?

-- Justice et injustices --

Dépêche de Christian Rogel

Publié le 25/10/12 1:15 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Selon le correspondant à Lomé de l'hebdomadaire «Jeune Afrique», la justice du Togo serait sur le point d'autoriser le retour en France de Loïk Le Floch-Prigent. [ (voir le site) ].

La santé très dégradée de l'homme d'affaires breton serait le motif de cette évacuation sanitaire.

Loïk Le Floc'h-Prigent avait été arrêté le 16 septembre dernier à Abidjan (Côte-d'Ivoire) et remis immédiatement aux autorités togolaises qui le soupçonnent d'avoir été complice d'une "escroquerie à la nigériane". Voir ( voir l'article ).

Une caution élevée serait demandée, qui, selon ses proches, serait au-dessus des possibilités d'un homme «financièrement ruiné».

Christian Rogel

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1155 lectures.
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.