Le Prix Pierre-Jakez Hélias est créé. Il sera décerné à Pouldreuzic

-- Cultures --

Dépêche
Par Maryvonne Cadiou

Publié le 29/10/11 0:15 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


L'association des Écrivains bretons nous a envoyé ce texte :

Initiateur du Prix Pierre-Jakez Hélias co-organisé par l'Institut culturel de Bretagne (ICB) et l'Association des Écrivains bretons, Bernard Le Floc'h, premier vice-président de l'ICB et animateur de son Comité de programmation, a tenu une réunion de travail à Pouldreuzic le 23 octobre dans la maison natale de Pierre-Jakez Hélias avec le président de l'Association des Écrivains bretons (AEB/USB), Michel Priziac, et madame Marie-Thérèse Gourlaouen maire de Pouldreuzic, la Ville de Pouldreuzic étant partie prenante dans le projet. (voir notre article)


Le premier Prix Pierre-Jakez Hélias sera décerné à Pouldreuzic le samedi 5 novembre à 16 heures lors de la cérémonie de remise des prix des Écrivains bretons.

Le Prix Pierre-Jakez Hélias “Conte et raconte”

Ce prix est décerné à un ouvrage de langue française publié sous ISBN entre le 15 mars de l'année précédente et le 14 mars de l'année en cours.

Les ouvrages proposés par les éditeurs ou les auteurs seront fidèlement inspirés de la thématique et du style propres aux oeuvres de Pierre-Jakez Hélias.

Durant toute sa vie, cet écrivain observa avec finesse ces scènes, reflets de vie que son époque lui offrait, pour ensuite les évoquer sur le papier.

C'est avec un indéniable talent, mais sans emphase, qu'il sut conter et raconter le genre humain. Maniant notre langue avec simplicité tout en y mêlant son sens poétique, il n'hésita pas à conduire le lecteur sur les chemins de l'imaginaire, ceux-là même que Xavier Grall définissait comme « les grands chemins de l'esprit »… C'est en vertu de cette fidélité que ce Grand Prix Pierre-Jakez Hélias tient à se définir.

Conditions de participation

« Dans le respect de cette notion de “Conte et raconte”, tous les auteurs francophones dont les thèmes abordés s'attachent aux multiples formes de vie où l'humain et la nature sont partie intégrante, peuvent concourir. Bien que l'imaginaire tienne ici une place essentielle, comme dans les ouvrages de Pierre-Jakez Hélias, on doit y retrouver à la base un phénomène d'appartenance aux terres d'origine (milieu rural ou urbain), aux traditions locales, aux échanges humains, que ce soit en rapport avec le passé, le présent ou, pourquoi pas, le futur », déclare Michel Priziac, président de l'AEB/USB.

Pourquoi un Prix Pierre-Jakez Hélias ?

« C'est d'abord ici au Pays bigouden que naît sa source d'inspiration. Le simple paysan, le moindre coin de nature devenait pour lui un inépuisable répertoire nourrissant son inspiration. Pierre-Jakez Hélias est connu et apprécié surtout depuis le succès du Cheval d'Orgueil en 1975 ».

« Homme de progrès, il gardait un sens bien breton de la tradition. Toutefois je pense que ce prix manquait. Il lui confère une place d'honneur dans l'Association des Écrivains bretons et actualise son œuvre. Si ce prix met en lumière un auteur et l'ouvrage qui sera distingué, il prendra à Pouldreuzic une valeur d'authenticité et fera tourner les pages évocatrices de l'écrivain sur sa terre natale », déclare Bernard Le Floc'h, bigouden lui-même.


Bibliographie de Pierre-Jakez Hélias sur wikipédia.

Institut culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro : (voir le site)

Association des Écrivains bretons / Unvaniezh Skrivagnerien Breizh : (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1889 lectures.
mailbox imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007.

Vos commentaires :

Jili
Samedi 29 octobre 2011

"Ce prix est décerné à un ouvrage de langue française publié sous ISBN"...

Tout est dit, on peut s'arrêter là.

Pik echu.

Fulup Emery
Dimanche 30 octobre 2011

"tous les auteurs francophones"

Gant ar vezh...

Danièle FLOC'HLAY
Lundi 31 octobre 2011

Pourquoi uniquement en langue française ? et le Breton ?

Bernard LE FLOC'H
Lundi 31 octobre 2011

Pa m'eus kinniget kroui' Priz Per Jakez Helias da Skol Uhel ar Vro, ma ide oe ur priz e gallek hag unan all e brezhoneg. Skrivet eo evel-se war sit' an AEB. Goude ar jury n'eus graet e choas evit ar bloaz' man met ar brezhoneg n'eo ket bet disonjet tamm ebet!

Bernard LE FLOC'H

uZu
Mercredi 2 novembre 2011

On n'oubliera pas de relire le "cheval couché" de X. graal.

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.