Les résultats favorables des élections européennes de La Voix de la Bretagne en Europe donnent de nouvelles perspectives de progression au Parti Breton

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 8/06/09 11:33 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les élections européennes ont été pour le Parti Breton une formidable occasion de placer la Bretagne dans sa dimension internationale. Alors que ces élections ont été particulièrement marquées par des considérations hexagonales, notre liste "La Voix de la Bretagne en Europe" a pu dans ce contexte se situer au niveau des listes ayant une véritable signification politique. Elle obtient un score très significatif avec 32712 suffrages et une moyenne de 2,45 %, sur les 5 départements bretons (Côtes d'Armor: 5059 voix, 2,62 %. Ille-et-Vilaine: 5856 voix, 2,15 %. Finistère: 9283 voix, 3,41%. Loire-Atlantique: 5699 voix, 1,5%. Morbihan: 6816 voix, 3,11%) avec des pointes jusqu'à 6% sur des villes moyennes et 10 % sur certaines communes.

"La Voix de la Bretagne en Europe", seule liste à porter la volonté bretonne d'une reconnaissance institutionnelle et constructive de la Bretagne dans le cadre de l'Europe, devance ainsi certaines listes qui par ailleurs, depuis de nombreuses années, bénéficient d'une communication importante auprès des électeurs. Nous nous inscrivons donc dans cette volonté de changement populaire économique et écologique que les électeurs bretons ont largement exprimé, souvent de manière dispersée et différente.

Nous remercions les électrices et les électeurs qui nous ont fait confiance et qui ont choisi d'exprimer un vote de rupture vis-à-vis des habituelles représentations politiques françaises. Les électrices et les électeurs des autres formations politiques s'apercevront rapidement, malheureusement, que les députés français envoyés à Bruxelles oublieront très vite les intérêts de la Bretagne, sans parler de ceux qui démissionneront ou qui iront y combattre toute évolution fédérale de l'Europe. C'est pourquoi le Parti Breton estime pouvoir, rapidement augmenter son audience électorale. Le Parti Breton s'engage à faire un travail d'explication, pays par pays, sur son projet économique, social et écologique pour la Bretagne, dans lequel nous continuerons à parler bien évidemment d'Europe. Le Parti Breton souhaite ainsi s'investir dans le champ politique de l'Europe décriée ou occultée par les autres formations politiques en dehors des campagnes électorales.

Le Parti Breton a fait la preuve qu'il ne souhaitait pas cantonner la Bretagne dans un second rôle régional mais lui donner toute sa place en tant que nation européenne tout en apportant des réponses pragmatiques aux enjeux bretons.

Nous allons nous appuyer sur les résultats électoraux et les réseaux de sympathisants qui se sont constitués à cette occasion pour désormais nous engager à gagner un nouvel électorat pour les élections régionales de mars 2010. Nous invitons les Bretonnes et les Bretons à soutenir l'action du Parti Breton dans la continuité des élections européennes qui nous ouvrent ainsi de nouvelles perspectives et nous donnent un nouvel espoir pour l'avenir de la Bretagne.

Pour le Parti Breton,

Le porte-parole,

Emile Granville, adjoint au maire de Redon,

Tête de la liste « La Voix de la Bretagne en Europe »

(voir le site)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2521 lectures.
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 17 commentaires
Ghildas Gw. DURAND TOUZ
2010-08-31 23:27:40
Vous êtes tempérés, vous restez modestes, mais vous avez quand-même fait fort. Votre idée d'un parti breton, sans autre qualificatif pour dire qu'il n'y a qu'une seule issue pour la Bretagne et le peuble breton : celle d'un parti unique dans les élections françouses, cette idée donc était la meilleure, et vous le prouvez. Si certaines des voix souverainistes ou fédéralistes, des nôtres, n'étaient allées au profit du NPA, des Espérantistes ou des Écologistes, le PB aurait très largement dépassé les 5%. Ce n'est donc qu'un début; continuons le combat ! Et je crois que bien des Emsaverien vont vous rejoindre. Bravo ! GH. D. T.
(0) 
henri de Lesquen
2010-08-31 23:27:40
C'est un résultat encourageant car pour la première fois, un parti nationaliste (modéré) sur son seul nom se lance dans un scrutin aux européennes qui recouvrent l'ensemble du territoire national.
C'était difficile, mais le score de 2,45% est encourageant. D'autres formations ont commencé avec moins de 0,5%.
Si au niveau local des alliances sont possibles avec des forces politiques européennes modérées, en raison du caractère très "personnel" de la gestion des communes, en recanche au plan national la stratégie de succès n'aura lieu que sur une logique d'indépendance totale vis à vis des partis français.
Tant que le Parti Breton adoptera cette position, elle sera un espoir pour la Nation Bretonne. Il est en effet logique qu'un parti prônant l'émancipation soit émancipé lui même des partis parisiens.
Les régionales seront un révélateur. Beaucoup moins de listes y figurent et le Parti Breton sera comme sur le scrutin européen en dehors du débat droite gauche qui ne manquera pas d'arriver. En mettant clairement en avant la Bretagne, ce scrutin s'annonce fondamental pour le parti qui aura un discours réellement original en comparaison des autres formations qui ne feront que transposer localement les débats parisiens.
Le Parti Breton peut espérer franchir un cap à condition qu'il donne tout ce qu'il a pour cette élection, qu'il la prépare bien en avance et qu'il sache s'adjoindre des volontés 100% bretonnes.
(0) 
Marcel Texier
2010-08-31 23:27:40
Je suis parfaitement d'accord et avec Ghildas et avec Henri de Lesquin. Le Parti Breton arrivera à coup sûr à bon port s'il garde le cap...breton !
(0) 
Visan Ar Floc'h
2010-08-31 23:27:40
Parti nationaliste "modéré", ça veut dire quoi ? Vous êtes indépendantistes ou autonomistes ? Parce que sincèrement, on ne sais pas trop ! En tout cas bravo, beau score, c'est rare pour un parti breton ! Belle communication, un "léger" manque de moyens (financiers) peut-etre ? Sinon, avez-vous des militants ou sympathisants sur la commune de Sautron (Bro Naoned) ? La mairie ne répond pas à mes nombreux courriels pour faire rectifier un peu "l'histoire de la commune" sur le site internet... qui ne se mouille pas trop côté bretagne mais plutôt fleur de lys ! www.sautron.fr ! Y a t-il a sautron quelques personnes pour conduire une liste aux prochaines municipales ? je connais très bien cette ville et leurs habitants (jadis 12 ans de vie sautronnaise !)... si besoin: visan [at] hotmail.fr G.S.: je ne suis adhérent et n'adhérerais à aucun parti breton... électron libre en somme ! cependant l'intérêt pour la Bretagne est de favoriser quelques pensées, via peut etre un parti... je propose mon aide. voilà ! A galon
(0) 
Pierre CAMARET
2010-08-31 23:27:40
Bien , mais a mon avis tout en gardant evidemment la "matiere bretonne " il faut que le PB propose egalement un programme economique et financier , compte tenu de l'Europe et de l'environnement international . C'est ce que j'ai trouve de bien dans la parti Cohen-Bendit ( il n'est pas mon ami ) c'est son integration europeenne,pour cette election .Les autres partis hexagonaux (sauf UMP) marchait sur une strategie datant de 30 ans au moins .La Bretagne d'aujourdhui doit penser aujourdhui .A vous de passer le message aux bretons .On peut si on le veut expliquer les choses simplement . Ce que ne font pas nos politiciens professionnels.
(0) 
Prigent Michel
2010-08-31 23:27:40
Visan Ar Floc'h a tort de "sommer" le Parti Breton de se définir entre "indépendantiste ou autonomiste", pour moi ce n'est pas un problème.
En effet, pour simplifier ma pensée, je dirais que l'indépendance ou l'autonomie ne se décrètent pas; elles se méritent.
Parmi les pays devenus institutionnellement "indépendants" depuis un siècle: 150 environ, combien sont devenus autonomes ? très peu ! Quant à "autarciques" encore moins !
Combien de pays dits "indépendants" ne doivent leur survie, même alimentaire, qu'à la générosité des "pays riches" ?
Nombre de pays africains regorgeant de ressources naturelles (mines de métaux précieux, pétrole, gaz...) ont été incapables d'en faire profitter leur population pour cause de corruption (Congo, Gabon, Nigéria, Algérie...) et même la Corée du Nord qui joue avec les pétards atomiques mourrait de faim sans l'aide alimentaire internationale y compris celle des USA !
Il ne suffit pas de se déclarer indépendant pour devenir fiable voire viable. Comparativement à tous ces pays mal gérés, la Bretagne à la capacité de devenir effectivement indépendante.
-Son PIB est celui qui a le plus augmenté en France de 1990 à 2007 la ramenant de la 19 è position des régions à la 11è...Qu'en serait'il avec la Loire Atlantique !
-Son commerce extérieur est très largement excédentaire de 20% env. et Mme Idrac l'a rappelé il y a peu.
-C'est la région (B4) qui reçoit le moins de dotation de l'Etat par habitant, 13,5 €/hab.
-Bien entendu, comme presque partout en Europe ses ressources énergétiques sont très faibles, mais ses excédents commerciaux lui permettraient d'importer de l'énergie.
Bref "elle a tout d'une grande" pour assumer son indépendance...si les bretons, et surtout le pouvoir parisien, le voulaient.
Aussi le Parti Breton, pragmatique et "modéré" n'entend pas se lancer dans une "croisade de décolonisation" contre la France, une dévolution à l'écossaise lui paraîtrait déjà un objectif ambitieux dans notre contexte national.
Plus encore, plutôt qu'une "guerre de libération" le PB s'accomoderait d'une reconnaissance du "peuple breton" dans le cadre d'un partenariat européen fusse même par le biais d'une France Fédérale...le rève !
D'ici là, il reste un sacré boulot à faire, surtout dans les esprits !
(0) 
pierre daniel
2010-08-31 23:27:40
Oui, mr PRIGENT, la france fédérale,dans une europe fédérale,c'est la seule solution pour sortir de l'impasse jacobine,et ainsi la bretagne retrouvera toute sa place ,et apportera, a la france et a l'europe son originalite,ses différences ses visions du monde certainement plus modernes que les visions des tenants de l'idéologie ( UNE ET INDIVISIBLE)et nous en connaissons un qui a été élu,
J'ai deja ecrit ici tout le bien que je pensais des ligeros-jacobins, de leur capacité a nuire, de leur certitude du modele jacobin,j'en veut pour preuves c'est deux petits faits,
1 sur ouest france mr auxiette president des pdl appelait yann hilary president des verts pdl a une union pour gagner les elections regionales,ils n'abandonneront jamais ( que pense europe ecologie qui est alliée avec l'UDB de cette proposition et surtout lui donneront-ils du crédit ou vont-ils se fédérer dans une région B5.
2 La non réponse du bureau politique du parti socialiste,après l'échec de leur parti est le signe de la main mise des éléphants sur le parti,ce parti ne changera pas ,il est jacobin,et le restera. Mais incapable d'apporter des solutions nouvelles,et de s'adapter a un monde en mouvement il disparaitra.
De plus en plus de personnes en france prennent conscience de la nécessité pour la france de changer son système politique,l'hypercentralisation est un échec et mene la france a la ruine. Soit la france s'adapte a un monde moderne soit elle s'affaiblit et disparait.
Dans les deux cas c'est une chance a saisir pour la bretagne,je prefere la premiere solution
(0) 
Stéphane Dubois
2010-08-31 23:27:40
Sur ces histoires d'autonomie et d'indépendance, le mieux est encore de consulter le programme politique du Parti Breton :
(voir le site)
Page 4 deuxième paragraphe
et pour plus de détail page 24 fin du premier paragraphe.
L'un ne va pas sans l'autre, c'est juste une question de temps.
(0) 
pierre CAMARET
2010-08-31 23:27:40
J'ai recu sur mon E.mail une carte de Bretagne montrant en couleurs les votes des differents arrondissements . Couleurs claires ( rouge , rose etc..) scores les plus importants du PB. Couleurs plus sombre ( bleu) scores les plus faibles . La couleur bleu domine largement en Loire Atlantique ??? . Le premier Ministre GORDON BROWN vient d'annoncer l'extension des competences aux Pays de Galles et a l'Irlande du Nord . Nous n'en sommes pas encore la .. alors un debat sur autonomie /independance en Bretagne , n'a aucune utilite en ce moment .
(0) 
Pierre CAMARET
2010-08-31 23:27:40
Par ailleurs dans de nombreux arrondissements.J'ai regarde dans ceux que je connais - P. de VILLIERS frole et atteint qq fois les 10 % .Bien en avance sur le PB . Personnellement je considere P.de Villiers comme quelquun qui ne connait pas grand chose aux grands dossiers mondiaux /europeens.Un homme d'un lointain passe .Qu'est ce que les electeurs trouvent ils de si bien a P. de Villiers . Il les rassure ?? et quelque serait la tranche d'age de ses electeurs ??
(0) 
Patrick Tallec
2010-08-31 23:27:40
Ce résultat n'est pas si mauvais! Donc le Parti Breton devrait maintenant tenter les régionales. Si je comprends bien M. Granville qui conduisait la liste est adjoint au maire de Redon soutenu par le Modem et le Parti breton a souvent soutenu le Modem. Donc pour les régionales la liste d'ouverture envisagée serait-elle une liste PB-Modem? Ce qui semblerait logique
(0) 
José Esteban
2010-08-31 23:27:40
Vive le MODEM et vive le Parti Breton! François Bayrou est un grand homme.
(0) 
Stéphane Dubois
2010-08-31 23:27:40
"souvent soutenu le modem" : non. Le maire de Redon c'est le maire de Redon, qui n'est pas encarté, les gens du Parti Breton ont fait alliance avec des personnes, pas avec des partis.
(0) 
Patrick Tallec
2010-08-31 23:27:40
Monsieur Dubois je suis centriste, cela m'intéresse! Comme vous le dites fort bien les liens sont personnels donc plus intimes et forts que des liens d'appareils ce qui justifie une liste unique pour les régionales(et non un contrat d'Union trop formel)
Dans le XVe arrondissement de Paris Rolland Guillou(PB)secrétaire de la Fédération Ile de France du Parti Breton s'est présenté sur la liste Modem aux élections. Pareil dans beaucoup d'endroits de Bretagne(voir Askol). Pour Redon le maire, acien de l'équipe d'Alain Madelin est centriste et officiellement soutenu par le Modem.
C'est parfaitement justifié ce "Modem couleur locale" il faudrait faire pareil dans toutes les régions de France dans un esprit de subsidiarité.
(0) 
François Jarvis
2010-08-31 23:27:40
Je ne vois pas très bien l'intérêt de dire que le PB et le MoDEm sont deux choses différentes. Je suis militant MoDem et tout le monde dans mon entourage soutient le Parti Breton, expression bretonne de la démocratie française. Le MoDem et François Bayrou sont l'incarnation de ce que les français sont de mieux : la tempérance, la justice sociale, le progrès dans le respect des valeurs républicaines. Il n'y a pas de honte à dire que le PB est le MoDem breton.
(0) 
Stéphane Dubois
2010-08-31 23:27:40
Il est probable que le PB et le Modem soient sur une ligne politique similaire au niveau des questions économiques et sociales. Comme le PS et les verts peuvent l'être aussi.
Il y a eu des accords aux municipales au cas par cas, avec certaines personnes avec qui le PB pouvait s'accorder sur un projet municipal. Mais dans d'autres endroits, ce ne fut pas le cas. Donc en tirer des conclusions à l'échelle bretonne me parait hasardeux, dans la mesure ou les accords ne se sont fait que dans certains endroits.
Quand le PS et les verts passent un accord à la mairie de X ou Y, le PS et les verts sont deux choses différentes. Idem pour le PB et le Modem, il n'y a pas "d'intérêt" à dire que ce n'est pas la même chose, ce sont deux formations distinctes et par nature concurrente, comme le PB et le PS, comme l'UMP et les verts.
Le but du PB comme tout parti, c'est d'arriver devant les autres aux élections, pas d'être la couleur locale de qui que ce soit.
(0) 
Alexandre Le Gall
2010-08-31 23:27:40
Ce que je lis me fait peur: "le Parti Breton, expression bretonne de la démocratie française". Mais non, vous n'avez rien compris! Le Parti Breton n'est pas une déclinaison bretonne d'un quelconque mouvement français. C'est un parti qui a pour but de rassembler la nation bretonne autour d'un projet ambitieux d'émancipation. Donc la Bretagne, ce n'est pas la France. Ce n'est certainement pas une région française. En ce sens, le PB et le MoDem divergent énormément. Après, qu'ils se rejoignent sur d'autres points, tant mieux, cela montre qu'il y a des Français sains d'esprit.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.