Aristote/ Erasmus+: coup de projecteur sur le Parlement Européen à la Maison d'Arrêt de Saint Brieuc

-- Europe --

Chronique
Par Sylvie LE MOËL

Publié le 23/05/16 12:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le premier anniversaire du projet Aristote (Programme européen Erasmus+), s'est tenu à la Maison d'Arrêt de Saint Brieuc et a été rehaussé par la participation du Député Européen Alain Cadec qui s'est entretenu avec les détenus sur l'Europe, son parcours de Député Européen, le fonctionnement des institutions européennes et les disparités socio-économiques dans l'UE. L'échange très cordial a véritablement enthousiasmé les détenus dont un certain nombre ont témoigné de leur expérience professionnelle. Avec en toile de fond l'exposition intitulée « A la Découverte de l'Europe » composée de 5 panneaux gracieusement prêtée par le Parlement européen, le Député Européen a engagé la discussion en toute simplicité, particulièrement intéressé par ce partage d'idées et de ressentis. Il a précisé que l'Europe ne les oubliait pas. Une preuve? Le Programme Erasmus+ !

Aristote, projet financé sous l'égide d'Erasmus+ constitue un vrai « plus » pour la Maison d'Arrêt de Saint Brieuc. Les détenus se voient proposer de nouvelles opportunités afin d'assister à diverses animations culturelles et linguistiques mais aussi pour participer à de nouveaux ateliers thématiques dont la programmation est rendue possible grâce à Erasmus+.

Les détenus figurent parmi les bénéficiaires d'Aristote. Ils bénéficient en effet de nouveaux cours et surtout de nouvelles techniques d'enseignement mises en place suite aux formations que les animateurs ont pu suivre au Centre de Culture Hellénique, en Grèce. Dans un même temps, les animateurs, bénévoles et enseignants découvrent un nouveau milieu (le milieu carcéral) et un nouveau public. Et qui sait, ces nouveaux intervenants souhaiteront-ils un jour devenir visiteurs de prison ?

Remise de l’œuvre commune Aristote au Député Européen.

A l'issue de l'échange avec les détenus, Alain Cadec s'est vu remettre un tableau, une création picturale commune réalisée par leurs soins sous la houlette d'une bénévole (tuteur), artiste amateur Mireille Blondel suite à l'atelier sur la Grèce et Santorin dispensé conjointement avec la Chef de Projet en janvier dernier (voir (voir notre article)).

Il s'agit du premier « délivrable » autrement dit la toute première création tangible d'Aristote.

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à voir avec de nouveaux yeux » Proust

Cette œuvre représente une façon de remercier le Député Européen pour son soutien indéfectible au projet Aristote et une concrétisation des liens avec le Parlement Européen.

Projection de « Mustang » Film Prix Lux 2015 du Parlement Européen.

L'après-midi, l'animation spéciale « Parlement Européen » s'est poursuivie par la projection du film « Mustang » co-production européenne couronnée du Prix Lux 2015 du Parlement Européen.

Il s'agit d'une action tout à fait inédite en Bretagne et dans tout l'hexagone d'ailleurs: c'est la première fois en effet que le Parlement Européen offre les droits de projection d'un Film Prix Lux au sein d'une Maison d'Arrêt.

Qu'est-ce que le Film Prix Lux du Parlement Européen ?

Chaque année depuis 2007, le Parlement européen décerne le Prix LUX à une co-production cinématographique européenne. Grâce au financement du sous-titrage dans les 24 langues officielles de l'Union européenne, le prix LUX contribue à élargir la diffusion du film lauréat et encourage le débat sur les questions de société à travers l'Europe. A ce jour, 8 films ont été récompensés par ce Prix.

Pour la sélection 2015, 10 films se trouvaient en compétition. Le jury était composé de 18 membres (dont 2 français) et de 2 observateurs. Le Président du Parlement européen, Martin Schulz a annoncé le titre du film gagnant lors d'une cérémonie dans l'hémicycle du Parlement à Strasbourg en novembre dernier.

Quelques critères de sélection : le film doit illustrer la diversité des traditions européennes, mettre en lumière le processus d'intégration européenne, être éligible au programme « Creative Europe -Media » ….

« Mustang », le film de la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven, est une coproduction impliquant la France, l'Allemagne, la Turquie et le Quatar. Tourné dans un style naturaliste ce drame sobre et sincère met en lumière les liens unissant 5 sœurs élevées dans un village au nord de la Turquie et soumises à l'emprise d'un patriarcat étouffant. Puis viennent les mariages forcés … jusqu'au moment de la rébellion des 2 plus jeunes sœurs qui fuguent pour rejoindre leur ancienne institutrice à Istanbul.

Portail du Parlement Européen : (voir le site)

Communiqué du Parlement Européen sur le Film Prix Lux 2015 : (voir le site)

Bureau d'information du Parlement Européen : (voir le site)

Programme Erasmus+ : (voir le site)

Agence Erasmus+ France: (voir le site)

Page du site de la MJC du Plateau dédiée à Aristote: (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer