-- Europe --

Sylvie Le Moël présente le Projet européen Erasmus+ de la MJC au Parlement Européen

Sylvie Le Moël au Parlement européen à Bruxelles, ici aux côtés de Loïc LE NEL, Directeur de la MJC du Plateau de Saint Brieuc
Sylvie Le Moël au Parlement européen à Bruxelles, ici aux côtés de Loïc LE NEL, Directeur de la MJC du Plateau de Saint Brieuc

L'Agence Erasmus+ Éducation Formation France a confié à Sylvie Le Moël la mission d'aller parler de son expérience en qualité de Développeur Erasmus+ et de porteur de projet pour la MJC du Dossier Aristote, (projet ayant reçu en 2014 le second plus gros budget hexagonal) lors de la conférence sur Erasmus + organisée au Parlement Européen à Bruxelles par les Députés européens du Groupe Parlementaire Socialistes et Démocrates de la Commission Culture du Parlement Européen.

Choisie pour s'exprimer devant les députés européens sur les avantages et les possibles difficultés du nouveau Programme Erasmus + , elle a aussi présenté une comparaison précise entre l'ancien programme relatif à l'Éducation et la Formation tout au long de la vie (Life-Long Learning Programme) et le nouveau.

Elle a aussi donné aux députés européens des exemples concrets, ancrés dans le réel du quotidien à la MJC : création de poste en Français Langue Étrangère (FLE), augmentation du nombre d'apprenants, motivation et implication accrue des salariés, et cela grâce aux Programmes européens.

La conférence à Bruxelles avait pour objectif de faire le point sur ce qui marche et ce qui marche moins bien dans Erasmus + , un programme qui a maintenant plus d'un an d'existence.

« Si l'ancien Programme de Formation tout au long de la vie a constitué un vrai tremplin pour les bénéficiaires de bourses de formation, le nouveau Programme Erasmus+ représente un véritable levier de compétences, un vecteur de tolérance et un maillon essentiel pour favoriser l'employabilité » a-t-elle souligné. « En effet, avec ce nouveau programme il s'agit d'être plus ambitieux et les structures sont amenées à réfléchir en terme de stratégie globale d'établissement, mais aussi à s'engager dans une stratégie de communication tant à l'interne qu'à l'externe »

Erasmus+ est donc certes plus exigeant en terme d'investissement du personnel qui gère le dossier. Il est de ce fait important de constituer une équipe compétente et investie pour mener à bien le projet.

« Fort heureusement pour nous soutenir tout au long de la mise en oeuvre, l'Agence Erasmus+ France est là. Elle joue un rôle essentiel d'appui, de soutien et accompagne parfaitement des porteurs de projets. En région, au local, il est utile également de s'appuyer sur le Réseau des Développeurs Erasmus+ » ajoute-t-elle.

En participante constructive et enthousiaste, Sylvie Le Moël à remis un document comparatif

à la Présidente de la Commission Culture du Parlement Européen, Mme Silvia COSTA, mais aussi à la Directrice Générale à la Commission Européenne (DG EAC, Direction Générale Éducation), Mme Martine REICHERTS, avec laquelle elle a eu le plaisir d'un échange relatif à l'éducation populaire des adultes en Bretagne.

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

stephanie le breton
Jeudi 12 novembre 2015

bravo à Sylvie le moel qui donne beaucoup de son temps et de son énergie à ce beau programme erasmus

bon courage pour la suite !

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.