Aristote, le projet européen de la MJC du Plateau de Saint-Brieuc sélectionné par Bruxelles

-- Europe --

Le projet Aristote, porté par la MJC du Plateau de Saint-Brieuc a été sélectionné par la Commission européenne comme histoire inspirante (« Success Story ») afin de représenter l'hexagone aux 30 ans d'Erasmus à Bruxelles.

Sylvie Le Moël-Philippe, chef de projet, y a représenté l'association bretonne. Au nom de la MJC elle a remis au Commissaire européen à l’Éducation, à la Direction générale Éducation et Culture de la Commission européenne, mais aussi au Parlement européen trois tableaux réalisés dans le cadre du projet par les participants en formation et les bénéficiaires, à savoir les détenus de la Maison d'arrêt de Saint-Brieuc et le grand public.

Ces oeuvres chatoyantes (acrylique sur toile) représentant la Grèce, constituent un des nombreux résultats directs de ce projet sous l'égide d'Erasmus+ qui a permis le financement de 52 différentes formations en Europe (Grèce, Chypre, Angleterre) sur 2 ans pour le secteur de l'éducation des adultes. Les créations picturales ont été très appréciées et bien accueillies.

Madame Silvia Costa, députée européenne, originaire de Florence (Italie) et membre de la Commission culture et éducation du Parlement européen, s'est déclarée particulièrement intéressée par nos initiatives menées en prison, à l'instar de diverses actions mises en place dans son pays en faveur de la population carcérale.

«J'ai porté à la connaissance de la Commission, du Parlement, mais aussi des autres participants Erasmus venus de 32 différents pays, la tenue du festival Babel Danse Autour de la Grèce. Tout en distribuant la brochure du programme, j'ai expliqué le lien direct avec le projet Aristote qui fait la part belle à l'interculturalité, au multilinguisme et à la solidarité avec la Grèce. Un journaliste belge pour la radio bruxelloise BXfm m'a également interviewée. Il souhaitait connaître les résultats et l'impact concret d'Aristote sur les activités développées par la MJC sur le territoire. En entendant mon témoignage concernant la MJC, il a été séduit par l’enthousiasme suscité par Erasmus+» précise la chef de projet, reconnaissante de ce fructueux déplacement, pris en charge par la Commission européenne, qui a permis de mettre en lumière le travail réalisé par la structure briochine.

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
sylvie le moël coopère depuis 1997 dans la presse bretonne, rédigeant des articles à teneur culturelle, sur des initiatives bretonnes ou des profils de bretonnes et de bretons, établis soit localement soit à l'extérieur.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.