Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Au confluent du canal de Rozé et du Brivet Anne et sa demoiselle de compagnie en chaland briéron.
Au confluent du canal de Rozé et du Brivet Anne et sa demoiselle de compagnie en chaland briéron.
Suivies par le chaland des mariniers du Brivet et de Brière.
Suivies par le chaland des mariniers du Brivet et de Brière.
Au fond, le troisième chaland avec les musiciens.
Au fond, le troisième chaland avec les musiciens.
.
.
.
.
.
.
Anne et sa demoiselle de compagnie débarquent à Rozé.
Anne et sa demoiselle de compagnie débarquent à Rozé.
Très vite bien entourées.
Très vite bien entourées.
Pose photo obligée et consentie. L'assemblée était si large qu'il fallut plusieurs photos.
Pose photo obligée et consentie. L'assemblée était si large qu'il fallut plusieurs photos.
Christophe Chauveau, le frère de Karine, s'inquiète-t-il d'un détail vestimentaire ?
Christophe Chauveau, le frère de Karine, s'inquiète-t-il d'un détail vestimentaire ?
Quatrième à droite, Martine Hédin conseillère municipale très investie pour cette journée de fête en Brière.
Quatrième à droite, Martine Hédin conseillère municipale très investie pour cette journée de fête en Brière.
Photo “de famille” ? Jakez L'héritier rayonnant tout autant que sa petite fille Lucy. Anne / Karine, duchesse oblige, est plus réservée, mais souriante.
Photo “de famille” ? Jakez L'héritier rayonnant tout autant que sa petite fille Lucy. Anne / Karine, duchesse oblige, est plus réservée, mais souriante.
Le petit bouquet de bruyère de Lucy “Anne de Bretagne de Brière”. Et gros plan sur le tartan du pays nantais.
Le petit bouquet de bruyère de Lucy “Anne de Bretagne de Brière”. Et gros plan sur le tartan du pays nantais.
Jakez Lhéritier heureux. Il porte sa veste faite, sur son patron, au Maroc en 1970 - où il travaillait alors - par un tailleur marocain, en beau drap de laine, brodée d'hermines tout autour par Carmen, sa femme.
Jakez Lhéritier heureux. Il porte sa veste faite, sur son patron, au Maroc en 1970 - où il travaillait alors - par un tailleur marocain, en beau drap de laine, brodée d'hermines tout autour par Carmen, sa femme.
Lucy avec ses grands parents paternels.
Lucy avec ses grands parents paternels.
On ne se lasse pas des personnes en costume.
On ne se lasse pas des personnes en costume.
Gros plan sur d'autres personnes en costume.
Gros plan sur d'autres personnes en costume.
Combien de caméras (photos et vidéos) ?
Combien de caméras (photos et vidéos) ?
Retour, avec un autre photographe, sur l'épisode tant apprécié et... numérisé.
Retour, avec un autre photographe, sur l'épisode tant apprécié et... numérisé.
Anne et Lucy débarquent.
Anne et Lucy débarquent.
Les musiciens vont débarquer à leur tour.
Les musiciens vont débarquer à leur tour.
Rejoindre à quelques mètres le lieu du verre de l'amitié offert par la mairie.
Rejoindre à quelques mètres le lieu du verre de l'amitié offert par la mairie.
Mais avant, laisser le public admirer et photographier à nouveau. Sans tapis rouge, on fait cela très bien aussi en Bretagne.
Mais avant, laisser le public admirer et photographier à nouveau. Sans tapis rouge, on fait cela très bien aussi en Bretagne.
Spectacle de danses par les Baladeries guérandaises. Les musiciens ont retrouvé leurs danseurs.
Spectacle de danses par les Baladeries guérandaises. Les musiciens ont retrouvé leurs danseurs.
Spectacle de danses par les Baladeries guérandaises.
Spectacle de danses par les Baladeries guérandaises.
Pause déjeuner. Gros plan sur le confluent de Rozé.
Pause déjeuner. Gros plan sur le confluent de Rozé.
Pause déjeuner. Découvrons la Brière.
Pause déjeuner. Découvrons la Brière.
La fête de l'après-midi commence par une minute de silence à la mémoire de Hervé Gourdel...
La fête de l'après-midi commence par une minute de silence à la mémoire de Hervé Gourdel...
Le maire de Sant-Maloù Gwersac'h Alain Michelot au micro. À gauche Jakez Lhéritier, coordinateur du comité Anne de Bretagne Brière, et co-organisateur de la journée, avec Jean-François Burban, adjoint, Nathalie Jan et Martine Hédin, conseillère municipale (à dr.).
Le maire de Sant-Maloù Gwersac'h Alain Michelot au micro. À gauche Jakez Lhéritier, coordinateur du comité Anne de Bretagne Brière, et co-organisateur de la journée, avec Jean-François Burban, adjoint, Nathalie Jan et Martine Hédin, conseillère municipale (à dr.).
Tout le monde n'a pas encore trouvé place assise. Quelques personnes costumées le matin déjà sont venues aussi l'après-midi.
Tout le monde n'a pas encore trouvé place assise. Quelques personnes costumées le matin déjà sont venues aussi l'après-midi.
Le nouveau panneau officiel bilingue de la Ville, dévoilé à 15 h 22, un des deux “clous” de la fête, avec Anne de Bretagne en robe d'apparat, fut installé dès le lundi 29 septembre aux entrées du bourg. Voir ABP 35398
Le nouveau panneau officiel bilingue de la Ville, dévoilé à 15 h 22, un des deux “clous” de la fête, avec Anne de Bretagne en robe d'apparat, fut installé dès le lundi 29 septembre aux entrées du bourg. Voir ABP 35398
Arrivée d'Anne de Bretagne, avec sa demoiselle de compagnie, sur un air de Vangelys.
Arrivée d'Anne de Bretagne, avec sa demoiselle de compagnie, sur un air de Vangelys.
Les cinq traînes de la robe d'apparat symbolisent les 5 départements actuels de la Bretagne, même si... (voir le texte).
Les cinq traînes de la robe d'apparat symbolisent les 5 départements actuels de la Bretagne, même si... (voir le texte).
Sur la scène.
Sur la scène.
.
.
Les porteurs de traîne quittent la scène.
Les porteurs de traîne quittent la scène.
Anne et Lucy très photographiées après des applaudissements nourris.
Anne et Lucy très photographiées après des applaudissements nourris.
Christophe Chauveau conte l'histoire de la robe (voir PDF).
Christophe Chauveau conte l'histoire de la robe (voir PDF).
Christophe Chauveau conte l'histoire de la robe (voir PDF).
Christophe Chauveau conte l'histoire de la robe (voir PDF).
À Saint-Nazaire la veille au soir, l'infatigable Karine est apparue lors d'une conférence sur Anne de Bretagne (voir texte). Après son apparition à Nantes lors de la manifestation, rappelons-le ! Photo aimablement procurée par le président de l'Association Agora de l'Estuaire, Jean Cévaër.
À Saint-Nazaire la veille au soir, l'infatigable Karine est apparue lors d'une conférence sur Anne de Bretagne (voir texte). Après son apparition à Nantes lors de la manifestation, rappelons-le ! Photo aimablement procurée par le président de l'Association Agora de l'Estuaire, Jean Cévaër.
Chorale <i>Croches en choeur</i> de Crossac. Chef de choeur Jean-Claude Le Gal.
Chorale Croches en choeur de Crossac. Chef de choeur Jean-Claude Le Gal.
Chorale <i>Croches en choeur</i> de Crossac.
Chorale Croches en choeur de Crossac.
Chorale <i>Croches en choeur</i> de Crossac.
Chorale Croches en choeur de Crossac.
Partition de <i>Les sabots d'Anne de Bretagne</i>.
Partition de Les sabots d'Anne de Bretagne.
Partition de <i>C'était Anne de Bretagne</i>.
Partition de C'était Anne de Bretagne.
Les candidates au concours de mode.
Les candidates au concours de mode.
Hélène.
Hélène.
Jacqueline.
Jacqueline.
...
...
Cette candidate a gagné.
Cette candidate a gagné.
Guy Nicoleau.
Guy Nicoleau.
Double CD du trio <i>Voix de tourbe et de sel</i>.
Double CD du trio Voix de tourbe et de sel.
Danses des <i>Baladeries Guérandaises</i>.
Danses des Baladeries Guérandaises.
Musiciens des <i>Baladeries Guérandaises</i>. Jean-Pierre, Sylvia, Philippe et Yves.
Musiciens des Baladeries Guérandaises. Jean-Pierre, Sylvia, Philippe et Yves.
Danses des <i>Baladeries Guérandaises</i>.
Danses des Baladeries Guérandaises.
Danses des <i>Baladeries Guérandaises</i>.
Danses des Baladeries Guérandaises.
Danses des <i>Baladeries Guérandaises</i>.
Danses des Baladeries Guérandaises.
Danses des <i>Baladeries Guérandaises</i>.
Danses des Baladeries Guérandaises.
Danses des <i>Baladeries Guérandaises</i>.
Danses des Baladeries Guérandaises.
Les Lames du Ponant avec un spectateur.
Les Lames du Ponant avec un spectateur.
Expo costumes. Pays Pourlett' admirer la profusion de broderie du tablier. Souvent la richesse du costume se mesurait à la richesse du tablier, broderies, perles...
Expo costumes. Pays Pourlett' admirer la profusion de broderie du tablier. Souvent la richesse du costume se mesurait à la richesse du tablier, broderies, perles...
Expo costumes. Pays bigouden (Pont-l'Abbé) et Poher (Carhaix).
Expo costumes. Pays bigouden (Pont-l'Abbé) et Poher (Carhaix).
Expo costumes. Quimper, costume <i>Glazik</i> d'homme et coiffe ancienne de femme.
Expo costumes. Quimper, costume Glazik d'homme et coiffe ancienne de femme.
Expo costumes. Pontivy avec son chapeau plat et sa célèbre veste en laine blanche du pays des Moutons blancs. Pays connu pour sa spectaculaire gavotte Pourlet', où les hommes sauteraient moins haut si les femmes ne mettaient pas toutes leurs forces dans leurs bras ! !
Expo costumes. Pontivy avec son chapeau plat et sa célèbre veste en laine blanche du pays des Moutons blancs. Pays connu pour sa spectaculaire gavotte Pourlet', où les hommes sauteraient moins haut si les femmes ne mettaient pas toutes leurs forces dans leurs bras ! !
Expo costumes. Femme du pays de l'Aven. Remarquer la large collerette caractéristique de cette guise, très bien amidonnée aux pailles de seigles (longues et sans noeuds...)
Expo costumes. Femme du pays de l'Aven. Remarquer la large collerette caractéristique de cette guise, très bien amidonnée aux pailles de seigles (longues et sans noeuds...)
Expo costumes. Une variante du pays bigouden ?
Expo costumes. Une variante du pays bigouden ?
Expo papier. Les coiffes des environs avec deux gravures de Hippolyte Lalaisse.
Expo papier. Les coiffes des environs avec deux gravures de Hippolyte Lalaisse.
Expo papier. Description de la coiffe nantaise.
Expo papier. Description de la coiffe nantaise.
Expo papier. Les coiffes du pays en images.
Expo papier. Les coiffes du pays en images.
Expo papier. Les coiffes du pays en images.
Expo papier. Les coiffes du pays en images.
Expo papier. <i>Le Courrier de Saint-Nazaire et de la région</i>, 1932. <i>Quand le grand syndic reçoit à Saint-Malo de Guersac la duchesse Anne de Bretagne</i>. <b>Nota</b> 1932 c'est le 500e anniversaire de la main-mise de François Ier sur la Bretagne. 
Hebdomadaire royaliste local paraissant le samedi.
Expo papier. Le Courrier de Saint-Nazaire et de la région, 1932. Quand le grand syndic reçoit à Saint-Malo de Guersac la duchesse Anne de Bretagne. Nota 1932 c'est le 500e anniversaire de la main-mise de François Ier sur la Bretagne. Hebdomadaire royaliste local paraissant le samedi.
Expo papier. <i>Le Courrier de Saint-Nazaire et de la région</i>, 1932 c'est aussi l'année où le monument “de la honte” de Rennes, où la Bretagne était symbolisée à genoux devant la France, a sauté.
Expo papier. Le Courrier de Saint-Nazaire et de la région, 1932 c'est aussi l'année où le monument “de la honte” de Rennes, où la Bretagne était symbolisée à genoux devant la France, a sauté.
Expo papier. La grande carte de Bretagne de 1761, éditée par l'Institut culturel de Bretagne.
Expo papier. La grande carte de Bretagne de 1761, éditée par l'Institut culturel de Bretagne.
Fest deiz avec <i>Buhezek</i>, alias <i>les Baladeries</i> en costumes du XXIe siècle.
Fest deiz avec Buhezek, alias les Baladeries en costumes du XXIe siècle.
- Reportage -
Anne de Bretagne passe la journée du 28 septembre en Brière
De mémoire de poule d'eau on n'avait jamais vu tant de monde au petit port de Rozé, un lieu calme et enchanteur un peu au nord du bourg de Saint-Malo de Brière, au confluent du Brivet et du canal de Rozé
Maryvonne Cadiou pour ABP le 8/10/14 1:13

La matinée à Rozé

De mémoire de poule d'eau, toutes bien cachées dans les herbes en amont et en aval, on n'avait jamais vu tant de monde au petit port de Rozé, un lieu calme et enchanteur un peu au nord du bourg de Saint-Malo-de-Guersac, au confluent du Brivet et du canal de Rozé (1).

Alain Michelot non plus d'ailleurs ; le maire de la commune l'a fait remarquer lors de l'accueil à la fête qui se poursuivit l'après-midi (nommée matinée dans le monde du spectacle !) " On n'a jamais vu autant de monde à une manifestation culturelle. 450 personnes attendaient Anne de Bretagne ce matin sur le site des écluses de Rozé ! Beaucoup de gens sont venus d'ailleurs ".

Même si vidéo et photos, concentrées sur Anne et les personnes costumées, ne le montrent pas.

Les spectateurs se tenaient, pour le maximum de visibilité, pour la très grande part sur la rive nord, dans l'espace herbu aménagé juste ce qu'il faut avec tables à pique-nique (et poubelles).


Karine Chauveau incarna magnifiquement Anne, notre dernière duchesse de Bretagne, en Brière, le matin dans une superbe robe, la verte, qu'elle avait déjà revêtue cette année en plusieurs occasions dont la première fois, lors du premier jour du timbre Anne de Bretagne à Nantes, dans la cour du château où la duchesse est née en 1514 ( voir l'article ) .

Le temps était très clément. Anne/Karine arriva majestueuse dans un chaland mené à la perche de main de maître par un marinier du Brivet (2), en compagnie de sa jeune dame de compagnie, Lucy ou “Anne de Brière de Bretagne” 2014, comme aime à la nommer son grand-père.

Deux chalands les accompagnaient, l'un avec d'autres mariniers avec leur veste à capuchons, et un photographe pour immortaliser ces moments, l'autre avec les musiciens des Baladeries guérandaises (3).

Ils firent quelques ronds dans l'eau au confluent du canal de Rozé et du Brivet, le temps de se faire admirer, photographier, filmer et... applaudir !

Puis Anne et sa demoiselle de compagnie débarquèrent, un peu plus haut sur le canal de Rozé, rejointes par les personnes costumées, élégantes et tout en couleurs, comme jamais vu en Brière, certainement !

Puis ce fut une autre pose photos avec les personnes costumées, dont les élues (Martine Hédin en robe bleu ciel).

Un verre de l'amitié fut offert à toutes et tous par la Ville, servi par des jeunes de l'amicale laïque (4) et des élues en costumes d'époque.

Dans la convivialité la plus parfaite, chacun-chacune se félicitant de la réussite de cette prestation colorée, chaleureuse qui restera dans les mémoires.

Pendant que les Baladeries Guérandaises interprétaient en musique quelques danses médiévales et Renaissance. En les écoutant (ils se produiront à nouveau l'après-midi) on ne doute pas de l'origine lointaine de certaines danses bretonnes.

Quelques mots avec Karine Chauveau / duchesse Anne de Bretagne

À la question : " Que ressentez-vous d'être une Anne de Bretagne de maintenant ? " elle répondit " C'est émouvant. Quand j'enfile la robe, j'ai l'impression de revêtir une âme ".

Quelques mots avec Lucy / “Anne de Bretagne de Brière”

À la question " Lucy, que ressens-tu ? ", elle répondit " C'est émouvant de jouer le rôle de la dame de compagnie ".

Elle poursuivit aux questions suivantes " Non je n'ai pas la grosse tête d'être en vedette, je garde les pieds sur terre. J'ai 9 ans. Ma famille est contente et d'accord que je joue ce rôle. Ils ont donné leurs avis sur la robe, la forme des manches. On a tous bien discuté sur le sujet. Je pense que le tissu est de très bonne qualité, ça c'est Julie, la couturière, qui l'a choisi ".

Et " Pourquoi ce petit bouquet de bruyère à la main ? "

Lucy " Je porte un bouquet de bruyère en hommage au Grand Auverné, près de Châteaubriant, où ma grand-mère est née ".

Alors, " Tes camarades en classe ne sont pas jalouses de t'avoir vue dans le journal ?"

Lucy : " Non, mon instituteur m'a même demandé de leur faire un exposé sur Anne de Bretagne !"

Son grand-père, Jakez Lhéritier, très content de la journée, ajouta plus tard, par courriel :

" L'instituteur de Lucy, avec des jeunes cyclo touristes, lui ont demandé de parler d'Anne de Bretagne à l'école Victor Hugo de Montoir-de-Bretagne ".

Pour l'après-midi, après s'être mise plus à l'aise pour déjeuner, Anne / Karine revêtit la robe d'apparat, présentée déjà à Saint-Gildas des Bois, à Nantes deux fois et à Saint-Nazaire.

Notes du matin

(1) Parcourir la carte (voir le site) . Et copie en gros plan (ill. 15).

(2) Un marinier du Brivet ou de Brière, ils se confondent, l'un alimentant l'autre et... ils ont fondé une association : Les Mariniers de Brière et du Brivet (voir le site) de Saint-Malo de Guersac, page de l'association dont le siège social est à Saint-Joachim. Contact : jean.bercegeay [at] free.fr

(3) Les Baladeries guérandaises ne semblent pas avoir de site propre.

L'association a été créée le 26 novembre 2013. Elle forme une troupe médiévale avec les quatre musiciens du groupe Buhezek (6), six danseuses et quatre danseurs

Contact : le secrétaire, Serge Sovrano, au 02 40 42 93 47.

Photo sur (voir le site)

(4) L'amicale laïque de Saint-Malo de Guersac : (voir le site)

-----------------------------

Une belle après-midi que celle du 28 septembre en Brière...

Après un déjeuner de crêpes proposé par la crêperie Ed du (1) sur la terrasse herbue et ombragée devant la salle, pour les personnes étant arrivées le matin, environ 450 à 500 personnes se sont pressées au vaste complexe sportif du bourg de Saint-Malo-de-Guersac, aménagé en salle de spectacle avec une grande scène et toute la logistique nécessaire, mais malheureusement deux puissants projecteurs éclairaient plus les appareils des photographes que la scène (ex. ph. 38). Ce qui fut regretté entre nous. L'un aurait pu contrebalancer le contre jour naturel de la verrière à hauteur de scène (ph. 54).

Quelques bémols ont été amicalement signalés aux organisateurs. Ils seront certainement pris en compte en tant que remarques positives, lors d'une réunion de debriefing à venir. Par exemple si des costumes bretons sont admis, acceptés, recommandés, il ne s'agit en rien de déguisements... C'est " la première fois qu'un tel événement breton se produit à Sant-Maloù, sans budget au départ et des élus d'abord assez frileux, le résultat est très positif ", nous confie un des organisateurs.

La fête ( voir l'article ) avait été organisée de main de maître par la Ville (2), le comité Anne de Bretagne de Brière (3) et son très actif coordinateur Jakez Lhéritier, le Credib de Saint-Nazaire (4), le parc Naturel de Brière (5), l'espace Thé Ó Fil de Missillac (6):

" Le parc de Brière n'avait pas mis cette commémoration dans ses objectifs, mais dès notre premier contact, ils nous ont facilement accompagnés et soutenus ", nous déclara Jakez Lhéritier plus tard par courriel.

Après une minute de silence observée en hommage à Hervé Gourdel assassiné récemment, le maire, Alain Michelot, fit un discours de bienvenue sur scène en rappelant l'histoire du bourg et quelques points d'histoire de la Brière (7) liée à Anne de Bretagne, comme " La lettre patente de son père François II, duc de Bretagne, par laquelle il reconnaît officiellement les droits des Briérons sur cette propriété indivise, le 8 août 1461 ", rappels qui furent à ce que l'on entendit après, très appréciés.

La plaque bilingue de la Ville

Puis fut dévoilée, à 15 h 20, la nouvelle plaque officielle bilingue de la Ville - un des deux “clous” de la fête, avec Anne de Bretagne en robe d'apparat - qui sera installée dès le lendemain très prochainement installée aux deux entrées du bourg ( voir l'article ) . Le maire expliqua que ce nom breton, s'il n'est pas attesté dans d'anciens documents, est tout à fait adéquat grâce aux recherches de l'Office de la langue bretonne (8).

Anne de Bretagne triomphe à Sant-Maloù-Gwersac'h

Anne, dans sa magnifique robe d'apparat rouge et or, arriva ensuite du fond de la salle, avec sa demoiselle de compagnie, sur un air tonitruant de Vangelys qui dut faire trembler jusqu'aux poules d'eau retournées au calme dans les eaux du Brivet ! Les applaudissements, nourris, s'entendaient à peine !

Christophe Chauveau et... “La robe”

" Jamais cette robe n'aurait vu le jour sans Isabelle Crouzet et Laura Tavernier, deux aiguilles d'or aux doigts de fées ".

Fondateur et vice président de l'association HéritAge de France basée en Auvergne (9), qui est à l'origine de ces somptueuses robes actuelles d'Anne de Bretagne, il raconte, pendant l'apparition de sa soeur Karine, qui se présentera aussi sur scène, l'historique de la création de la robe d'apparat (voir PDF), dans un texte touchant, très personnel.

Extrait, qui concerne spécialement les Bretons, surtout en ces temps de durs combats pour la réunification de la Bretagne : [imaginée et créée par Évelyne de Graeve], ..." cette robe d'apparat [est] rehaussée d'une cape de 5 mètres de long divisée en 5 pans, pesant 25 kilos. C'est la seule ornementation que nous nous sommes permis de réaliser pour être en adéquation avec le rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne ".

" Les 5 pans de la cape représentent à nos yeux les 5 départements actuels, ce qui n'a rien à voir avec la Renaissance où la Bretagne était divisée en secteurs géographiques différents et plus nombreux. La cape est notre clin d'oeil à la Bretagne d'aujourd'hui ".

On découvrira à la lecture de ce texte que la tenue d'apparat d'Anne a été faite dans différentes parties de la France : Cantal et Puy-de-Dôme en Auvergne, Toulouse en Occitanie, la dernière main y fut mise en Bretagne, le 21 juin, à Nantes, la capitale historique du duché de Bretagne !

Entretien avec Christophe Chauveau

" J'ai grandi à Saint-Nazaire, jusqu'à la sortie du lycée. C'est ma ville, j'en suis très fier, et déçu aussi de l'opinion que certains ont par rapport à la réunification de la Bretagne..."

" En Auvergne ? Pour le travail, après Londres, Bruxelles, et Paris, je suis actuellement à Nonette, éducateur spécialisé pour personnes atteintes de maladie mentale ".

" J'ai créé “HéritÂge de France” en décembre 2003, quand je suis revenu en France ".

" La sauvegarde du patrimoine en lien avec l'histoire en est la raison ".

" J'ai toujours beaucoup aimé l'Histoire, ce que je dois sans doute à ma grand-mère ".

" Pour la réunification ? "

" Oui, je citerai deux raisons : Au point de vue économique, la Bretagne est connue dans le monde entier ; les Pays de Loire sont une région bâtarde inventée de toutes pièces. La Loire-Atlantique, pour moi, est historiquement, géographiquement et touristiquement en Bretagne. Elle serait administrativement en Pays de la Loire ? Ça colle pas !"

" Moi, vivant en Auvergne, je dis aux Auvergnats “Accepteriez-vous qu'on enlève le Puy de Dôme pour le mettre dans le Bourbonnais plutôt qu'en Auvergne ? "

" J'ai connu Jakez Lhéritier au moment de notre bagarre pour le France en 2000 ou 2001 ".

" En 2007 déjà, nous avions organisé un spectacle dont la mairie de Saint-Nazaire avait refusé le projet car il était question de la réunification ".

" Quand ils ont su que c'était pour un hommage au France alors ils ont accepté. Mais le spectacle était déjà prévu à La Baule. En 2007 à la salle des Floralies de La Baule ce fut une soirée sur Anne de Bretagne et la réunification bretonne ".

" Avec Karine déjà en Anne de Bretagne, dans une robe louée à Clermont-Ferrand. Il y avait un groupe de musiciens bretons, plus l'hommage au France. 800 personnes sont venues, elles ont dansé, ce qui n'était pas prévu ! "

" Anne de Bretagne se retournerait dans sa tombe si le château où elle est né ne se trouve plus en Bretagne mais en... PDL... "

Réflexion à rapprocher de

" Que dirait la bonne duchesse Anne si elle assistait à une telle amputation de son fief ? Obliger Nantes à graviter autour d'Angers, ville de petite importance, est un contresens. Autant déclasser Paris pour mettre la capitale à Orléans ! ". C'est en ces termes que le général Audibert, alors à la retraite et installé près de Nantes, s'insurgeait en 1941, dans le Phare de la Loire, contre ce décret [de Pétain]. Cité par Joël Cornette dans Nantes est-elle bretonne ? : (voir le site) de la revue L'Histoire, n° 317 de février 2007.

“La robe” a déjà été vue en Pays Nantais

La robe d'apparat fut présentée déjà à Saint-Gildas des Bois le 22 juin ( voir l'article ) et au Zenith de Nantes le 20 septembre ( voir l'article ) et (voir le site) , à Nantes le 27 lors de la manifestation de Nantes pour la réunification de la Bretagne, apparition impromptue et très applaudie ( voir l'article ) (video 6 : Discours des maires à 10'50), à Saint-Nazaire le soir même, lors de la conférence de l'association Agora de l'Estuaire donnée (voir le site) à l'hôtel Aquilon par André Daniel : Anne de Bretagne, duchesse de Bretagne et reine de France dans l'Europe de son temps le 27 au soir (ph. 40).

Souhaitons que l'association HéritAge de France trouve beaucoup d'autres occasions de la présenter à nouveau...

La chorale de Crossac

La chorale Croches en choeur (10) de Crossac ou Croazac, près de Châteaubriant, interpréta ensuite des chants en français et en breton, sous la direction de Jean-Claude Le Gal.

30 à 35 membres de la chorale sur les 60 que compte le groupe, ont fait le déplacement.

Ils sélectionnèrent, dans leur abondant répertoire, des chants en rapport avec la fête et les personnages mis en exergue autour d'Anne de Bretagne.

Honneur à Anne, elle eut droit au chant populaire de 1880, qu'Adolphe Orain aurait recueilli en Ille-et-Vilaine (harmonisé par Jacques Berthé) - le pendant à un semblant de pastiche de tuyau plastique blanc à trous aperçu sur une tête de demoiselle... au bar, qui a confondu coiffe bretonne et déguisement.

C'était Anne de Bretagne, duchesse en sabots,

Revenant de ses domaines, en sabots mirlitontaine

Ah ah ah ! Vivent les sabots de bois !...

Nous ne vous donnons même pas de lien pour cet impérissable..., très bien interprété toutefois. Juste deux images de partitions (ph. 44-45).

- Un chant de Clément Marot : Tant que vivrai... ; (voir le site) . Clément Marot fut présenté à Anne de Bretagne. Il fut bien reçu et devint un des poètes favoris de Louis XII, qu'il accompagna en Italie ;

- Puis le célèbre An Alarc'h, en breton, louant le retour en 1379 de Jean IV, exilé six ans en Angleterre, chant recueilli dans le Barzaz Breiz ;

- Suivit en breton aussi Karante d'ho Doue, une version de Ar Baradoz, le cantique très connu ;

- Une pavane Belle qui tiens ma vie ;

- Puis un galant et truculent Je ne l'ose dire :

La, la, la, je ne l'ose dire,

La, la, la, je le vous dirai !

Il est un homme en nos villes

Qui de sa femme est jaloux.

- Le superbe Si mort a mors immortalisé par Tri Yann, termina en beauté leur prestation.

Ce poème, resté anonyme, fut écrit à l'occasion des funérailles de la duchesse Anne de Bretagne :

Si les matins de grisaille se teintent

S'ils ont couleur en la nuit qui s'éteint

Viendront d'opales lendemains

Reviendront des siècles d'or 

Cent fois mille et mille aurores encore.

Refrain :

Si mort a mors Duchesse Noble Dame

S'il n'en sera plus que poudre de corps

Dorme son coeur bordé d'or

Reviendront les siècles d'or

Cent fois mille et mille aurores encore.

Le concours de Mode

Puis vint l'heure du défilé du concours de mode Anne de Bretagne 2014 ( voir l'article ) pour l'annonce et ( voir l'article ) pour les précisions.

Quatre candidates se sont présentées, Hélène, Jacqueline, Agathe et Noémie (ph. 46-50) présentées par Jocelyne Mezac de Thé Ó Fil, défilant un peu vite sur la haute scène ; réserve, timidité compréhensibles...

Pendant les délibérations du jury, la scène fut occupée par Guy Nicoleau, les baladeries et les Lames du Ponant.

Les chansons de Guy Nicoleau

Guy Nicoleau, inspiré par François II et ses lettres patentes, et Anne de Bretagne qui les ratifiera en 1461, puis par la Loire, termina avec un très entraînant Quand les genêts succèdent aux ajoncs, pour couvrir d'or les landes de Bretagne, Quand la lumière naît au creux du vallon, sur le granit des chapelles de Sainte-Anne..., une chanson qu'il a écrite à Groix.

Interview : " Je chante depuis environ 20 années.

Mon premier CD est sorti en 1998, c'était avec le trio Voix de tourbe et de sel, avec Annie Roux et Paul Burban. Trois autres CD ont suivi ".

L'association du trio, créée en 1998, a pour but de " créer, interpréter et préserver un répertoire local de chansons et de contes de création en rapport avec la région de Brière et de la presqu'île guérandaise ".

(voir le site) pour le dernier, en 2012, dont le directeur du parc de Brière, Bernard Guihéneuf, dit " Troubadours des temps modernes, ils savent depuis des années, vanter et valoriser nos patrimoines ".

Guy : " Non je n'ai pas de site internet mais un myspace ". (voir le site)

" Je suis retraité d'un métier commercial, je suis président du groupe d'animation tourisme de Montoir-de-Bretagne qui s'occupe de valoriser la marine en bois du Brivet ".

Cet homme d'une grande modestie ne nous a même pas dit qu'il a écrit un livre sur la Brière, Couleurs de Brière, que nous avons trouvé dans un recoin d'ABP ! ( voir l'article ) , édité aux éditions du Petit Véhicule à Nantes.

Il est président de l'association des conteurs de Brière et d'ailleurs. Cet auteur-compositeur d'origine vendéenne est arrivé à Montoir-de-Bretagne en 1987, devenu amoureux de la Brière et nous le dit à travers ses textes et ses chansons.

Les danses et musiques des Baladeries Guérandaises

Présentation de danses médiévales-Renaissance par les Baladeries guérandaises (ph. 53-59). Les personnes costumées dès le matin étaient pour la plupart de la troupe de Guérande.

Huit danseurs, quatre musiciens.

Entretien avec Jean-Pierre, qui joue de la veuze, de la flûte et du Loriman pipe. " Ce dernier, Rauschpfeife, ou hautbois à capsule, date de la fin de l'époque médiévale - début Renaissance. Mais ils ont été abandonnés car pas assez puissants. Ils sont semblables à un hautbois du Poitou avec anche double encapsulée ".

Sylvia est au luth, Yves joue du tambour médiéval.

Pour les danses, c'est Philippe - flûte et hautbois - qu'il faut voir.

" Le répertoire vient de partitions, arrangées, trouvées sur des CD. Les airs de danses sont le branle des chevaux, des saltarelles, l'Allemande, le petit Vrien, un branle d'Écosse, une pavane, un branle de La Haye ".

Nos costumes ?

" Soit nous les avons conçus, d'après des reproductions, soit nous les avons achetés sur internet - il y a des sites spécialisés. Certains nous ont été prêtés à l'origine pour la fête médiévale de Guérande, en lien avec celle de Dinan ".

" Les Baladeries guérandaises - nous sommes 14 : 4 musiciens plus 10 personnes en costumes - ont maintenant tous leurs propres costumes ".

La présentation d'armes anciennes

Les jeunes des Lames du Ponant (12) ont étonné le public par leurs démonstrations et explications. Ils ont même convié des spectateurs à se mesurer avec eux (ph. 60), le tout dans un esprit cordial et pédagogique. Ils sont 6 dans le groupe, 4 étaient présents.

Des Expositions

Thème de la mode, ce jour. Chacun put admirer au fond de la salle les costumes exposés : Les giz bretonnes du XXe siècle, prêtées par Yvette Guilhard, collectionneuse à Pornichet et madame Delacroix de Saint-Malo de Guersac (ph. 61-66).

On sent aussi une énorme bonne volonté et de très bonnes idées avec des “moyens du bord” visiblement limités qui permirent une exposition centrée sur les coiffes et costumes du pays nantais (ph. 67-70) et sur la visite de la Duchesse Anne en 1932 (ph. 71-72) : une image d'archive du Courrier de Saint-Nazaire et de la région. Une idée à creuser !

Du côté de l'entrée dans la salle, Jakez Lhéritier exposa sa grande carte de Bretagne de 1761 (ph. 73).

Les remerciements

Pour cette première journée de fête bretonne en Brière, les idées, les bonnes volontés, les bras, les techniciens n'ont pas manqué.

Furent remerciés tous les participants, les dames Guilhard et Delacroix pour leurs costumes, le sonorisateur, Martine Hédin, Jakez Lhéritier, l'équipe de sécurité...

Le fest deiz

En fin d'après midi, les musiciens de Buhezek, dont, en pantalon rouge le sonneur des Baladeries qui a changé de costume et d'instrument !, ont rassemblé de 100 à 150 danseurs. le fest deiz

Interview de Jocelyne Le Borgne, mère de Karine Chauveau

La mère de Karine et de Christophe habite Saint-Nazaire où ses enfants ont longtemps vécu.

ABP : Comment ressentez-vous cette série d'événements que vivent votre fille et votre fils ?

Jocelyne Le Borgne : Je perçois beaucoup d'émotion. C'est exaltant de voir les mises en scène, la grande sollicitation de l'association Héritage de France [dont son fils est le fondateur, maintenant le vice-président], les organisations autour d'Anne de Bretagne.

J'ai découvert son histoire en particulier au Zénith, lors de l'opéra-rock d'Alan Simon, et en même temps une bonne partie de l'histoire de Bretagne.

Je le vis très fort, en plus de mes enfants. Je m'investis un peu comme cet après-midi, j'ai aidé à l'habillage car les personnes habituelles n'ont pas pu venir d'Auvergne où est basée l'association.

Un ami de mon fils Christophe, resté lui à Saint-Nazaire, a joint Jakez Lhéritier, c'est ainsi que tout a commencé. Le France, la fête de la salle les Floralies à La Baule...

Jakez Lhéritier nous précisera plus tard par courriel :

" Nous - notre collectif Anne de Bretagne Brière 2014 - avons voulu connaitre mieux l'histoire d'Anne de Bretagne de 1514 et la lier avec ce qu'il en reste en Brière en 2014. Cela concernait les droits accordés aux Briérons par François II et confirmés par Anne de Bretagne sur les marais indivis aux communes de Brière (Parc actuel), les danses, etc. "

À propos de Christophe Chauveau :

" Je connais Christophe avec notre combat pour tenter de sauver le France/Norway en 2001. De plus, Christophe et son équipe avaient organisé en 2007 aux Floralies de La Baule une soirée sur Anne de Bretagne et la réunification bretonne ".

Notes de l'après-midi

(1) Enez du (l'Île noire) : (voir le site) de la crêperie de Saint-Joachim 06 95 16 05 69

(2) La Ville par les élus Nathalie Jan, adjointe aux Finances, à la Communication et à la Participation citoyenne, Nelly Rassin adjointe à l'Éducation, à l'Enfance et à la Jeunesse, Jean-François Burban, adjoint à la Culture, à la Vie associative, au Tourisme, aux Espaces Verts et Chemins et Martine Hédin, conseillère municipale. L'annonce de la fête est (voir le site)

(3) Comité Anne de Bretagne de Brière, voir ses activités sur (voir le site)

(4) Credib Centre de Recherche et Diffusion de l'Identité Bretonne, de Saint-Nazaire : (voir le site)

(5) Parc naturel régional de Brière : (voir le site)

(6) AssociationEspace Thé Ó Fil, présidente Jocelyne Mezac

39 rue du Château

44780 Missillac

(voir le site)

espacetheofil [at] yahoo.fr

06 66 33 42 56

L'espace exposait, du 26 août au 28 septembre, des Dentelles d'Irlande bretonnes (voir le site)

En effet, pendant la crise sardinière du début du XXe siècle, la dentelle a aidé à la survie...

(7) L'histoire du bourg : (voir le site) de la Ville, page histoire.

(8) Office de la langue bretonne : (voir le site)

(9) HéritAge de France (voir le site)

Christophe Chauveau est vice-président de l'association, basée à Nonette en Auvergne (Puy de Dôme) 04 73 71 66 06

(10) La chorale Croches en choeur de Crossac, près de Châteaubriant n'a pas de site propre. Elle comptait 62 choristes lorsqu'elle a fêté son 20e anniversaire en 2010.

(11) Les Baladeries guérandaises, association a été créée le 26 novembre 2013. Elle forme une troupe médiévale avec les quatre musiciens du groupe Buhezek (6), six danseuses et quatre danseurs

Contact : le secrétaire, Serge Sovrano, au 02 40 42 93 47.

Photo sur Voir le site

(12) Les Lames du Ponant :

(voir le site) et (voir le site) de l'association.

Contact leslamesduponant [at] gmail.com

(13) Le groupe Buhezek n'a pas de site propre. Photo sur (voir le site)

Le groupe est composé de quatre musiciens jouant luth, bombarde et veuze, tambour médiéval, et Loriman pipe une flûte médiévale à perce cylindrique.

Document PDF anne_de_bretagne_robe_apparat_christophe_chauveau.pdf Histoire de la création de la robe d'apparat d'Anne de Bretagne. Source : Christophe Chauveau - Héritage de France
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 3330 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons