Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Anjela Duval
En ce pays de Trégor vivait une femme. C'était une paysanne. C'était aussi une Bretonne. Et de ces deux beaux noms, elle était fière. Elle était aussi une écrivain car elle faisait partie de ces gens qui doivent écrire pour vivre pleinement.
Philippe Argouarch pour ABP le 7/11/11 3:35

"En ce pays de Trégor vivait une femme. C'était une paysanne. C'était aussi une Bretonne. Et de ces deux beaux noms, elle était fière. Elle était aussi une écrivain car elle faisait partie de ces gens qui doivent écrire pour vivre pleinement." (Extraits de l'exposition Anjela Duval au Vieux-Marché).

Hier, dimanche 6 novembre, sous un beau soleil de novembre, on inaugurait la statue en granit de la poétesse bretonne Anjela Duval (1905-1981). Plusieurs centaines de personnes dont beaucoup d'habitants du Vieux Marché s'étaient rassemblées pour les festivités, conviées par les associations Chas Plasenn Anjela Duval et Traoñ an Dour.

Anjela Duval puisait son inspiration dans sa foi, la terre et sa langue bretonne qui animaient sa passion. Jean-Michel Le Boulanger, qui représentait le Conseil régional, a tenu à rappeler qu'avant tout Anjela Duval était "une grande artiste" et que de son lopin de terre elle avait su atteindre l'universel.

La statue, une oeuvre de Roland Carrée (à droite sur la photo), en granit gris-bleuté du centre Bretagne, a pris 8 mois de travail. Elle représente la poétesse accompagnée de son chien.

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2532 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 2 commentaires
Anne Bellour Le Lundi 7 novembre 2011 19:03
Si seulement on pouvait sincèrement s'inspirer d'Anjela Duval pour préserver notre Trégor & notre Bretagne sauvage... avant qu'il ne soit trop tard !
La pauvre si elle revenait & qu'elle voyait l'évolution des paysages & des terres agricoles... & les méfaits de la PAC. oH Va Doue !
Ma n'eo ket ur vezh !!!
(0) 

Herve Morvan Le Mardi 8 novembre 2011 14:08
Salud d'an holl. Benaoz doue Angela. Ha Philippe trugarez. Ha gaozeadenn da heul gant Lena, dont a raio? Bonjour à tous. Bénie sois-tu Angela. Merci Philippe aussi. Entendra-t-on la suite, la causerie d' Léna aussi ?
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons