Ai'ta : des pères Noël orange en gare de Quimperlé ce samedi
Communiqué de presse

Publié le 19/12/15 15:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Une vingtaine de pères et de mères Noël de tous âges ont envahi la gare avec échelles, pots de colle, vis... pour réclamer une vraie politique linguistique à la SNCF.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

L'opération a été rondement menée. En moins de dix minutes, les colleurs et colleuses ont affiché, les démonteurs ont démonté, enveloppé d'un petit papier cadeau orange les panneaux.

La bannière Aïta déployée, la musique répandant un "jingle bells" pour l'ambiance, les voici prêts à accueillir le TER en provenance de Quimper/Kemper, pour recevoir les deux panneaux, le temps de dire qu'il faudrait du breton dans les gares à parité avec le français, et les voici sur le quai disant Kénavo...

Les forces de l'ordre ne sont pas intervenues, il faut dire que la vice-présidente de la Cocopaq chargée de la langue bretonne était venue, et qu'une lettre adressée à Aita par le maire de Quimperlé et le président de la communauté de communes, se déclarant solidaires de leur action pour une vraie politique linguistique de la SNCF, incitait à la clémence.

Les actions d'Aita vont se poursuivre : Conseil régional, universités, gouel broadel Breizh en 2017, fest-noz à Brest en février 2015, un nouveau livre... Les tee-shirts orange ont de fortes chances de réapparaître sur les écrans bientôt.

En attendant, Nedeleg laouen d'an holl ! (Joyeux Noël à tous)

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.