ABP se protège des abus et des attaques

-- Media et Internet --

Agence Bretagne Presse, qui connaît une popularité croissante, depuis quelques mois, est confrontée régulièrement à des attaques sous couvert d'anonymat, à des tentatives de piratage ou à une volonté d'instrumentaliser le média.


Piratage

Ainsi, le lundi 28 novembre, nous avons découvert qu'un internaute était parvenu à faire passer un article à la UNE du site, en contournant de manière abusive les mesures mises en place. Des clics répétés sur un article - clics qui normalement ne sont pas pris en compte - avaient ainsi gonflé artificiellement le trafic enregistré portant cet article à la UNE pendant quelques heures.

Ce n'est pas la première fois que cela se produit. Il semble que ce procédé ait été utilisé à plusieurs reprises ces derniers temps pour booster artificiellement l'audience de certains partis politiques. ABP le regrette. Une nouvelle contre-mesure a été mise en place afin d'éviter que ne se reproduise cet abus du système de mise en page automatique de l'ABP.


Instrumentalisation

À plusieurs reprises, des partis ou associations ont entrepris un pilonnage en règle d'ABP en mettant en ligne plusieurs textes ou communiqués sur une courte période. Cette sur-représentation est nuisible à la qualité et à la diversité de l'information.

Afin d'éviter toute tentative d'instrumentalisation du média, ABP limite, depuis novembre, la mise en ligne d'un communiqué hebdomadaire par organisation accréditée.


Anonymat

L'usage de pseudonymes et de fausses adresses électroniques a augmenté sur ABP pour publier des commentaires plus ou moins pertinents, parfois racistes, injurieux voire homophobes.

Depuis l'été, la modération a priori a été renforcée et le système des commentaires comprend l'envoi d'un message de validation du commentaire par son émetteur sur la boîte de l'adresse électronique donnée. Un système d'adresses IP permet dorénavant d'identifier les tentatives de fraude. A noter que le système est suspendu pour révision.

ABP reste vigilante et prie ses lecteurs d'excuser les désagréments occasionnés par ces attaques et abus.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1513 lectures.
mailbox imprimer
logo
philippe argouarch est un reporter multi-média abp pour la cornouaille. il a lancé abp en octobre 2003. auparavant il a été le webmaster de l'international herald tribune à paris et avant ça, un des trois webmasters de la wells fargo bank à san francisco. il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de stanford. (voir le site) et (voir le site)

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.