A M. Nicolas SARKOZY, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie
Lettre ouverte de Conseil Culturel de Bretagne

Publié le 21/09/04 16:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Abeg / objet : « Taxes sur les spectacles de variétés »

Roazhon/Rennes, le 21 septembre 2004

Monsieur le Ministre,

L’annonce de la mise en place de la « taxe sur les spectacles de variétés », incluant musique et danse traditionnelles, génère en Bretagne une émotion considérable… !

Les comités locaux de fêtes, les groupes particulièrement nombreux (le plus grand nombre non professionnels), les collectivités territoriales (en particulier les petites communes rurales aux moyens limités), les centaines de bénévoles, organisant et encadrant les manifestations sont ulcérés.

Ils considèrent, en effet, que c’est un mauvais coup porté à leur action désintéressée, créatrice d’animation et de lien social.

Les élus de la Région, les députés et sénateurs, ont été saisis de leur désarroi et de leur amertume. Le Conseil culturel de Bretagne (51 associations et grandes fédérations regroupant 45 000 membres dans son ensemble), réuni en assemblée plénière de rentrée, près de Lorient, le samedi 11 septembre 2004 s’élève contre cette mesure pénalisante et discriminatoire pour l’expression culturelle traditionnelle (du domaine public).

Il vous demande instamment, M. Le Ministre, de surseoir à cette décision particulièrement impopulaire, et d’apporter tous les amendements nécessaires afin de ramener la sérénité chez les différents acteurs, avec le soutien de très nombreux élus de Bretagne, toutes tendances confondues.

Veuillez agréer, M. le Ministre, l’expression de ma respectueuse considération.

Jean-Louis LATOUR

Vice-Président

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Le Conseil culturel de Bretagne est une chambre consultative chargée de proposer des avis, voeux et études sur la politique publique de la Région en matière de culture, identité bretonne et rayonnement de la Bretagne. Présidé par Catherine Latour, le CCB est composé de 70 représentants issus du monde associatif et institutionnel et de personnalités oeuvrant pour le développement de la culture bretonne.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.