14 classes suivent des ateliers haikus, de Roscoff à Bannalec

-- Cultures --

Annonce de Kerne Multimédia
Porte-parole: Fanny Chauffin

Publié le 30/11/16 9:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

A la baie des livres, ce sont sept classes qui ont reçu Mai Ewen et ses collègues spécialistes du haiku. Elles sont allées aussi à Plésidy, Paimpol, Cavan, Quimperlé, Bannalec...

Cette année, le concours de haikus du festival Taol Kurun a pour thème le chemin / an hent / the road. Les enfants ont préparé en classe des grandes cartes, ou ils ont déjà commencé à composer, à partir de photos, ou de dessins. Dans chaque classe, on travaille, on lit des haikus célèbres de Bashô, le maître japonais, puis on cherche des mots, des souvenirs liés aux routes des vacances, aux chemins creux et de bords de mer, à la pluie et au vent...

En janvier 2016, le jury a lu les 960 haikus envoyés. Mais au-delà des chiffres, en entendant ces enfants de Bannalec, on peut être surpris par leur maîtrise du genre... Mais pour eux, c'est la troisième année qu'ils participent, en savent certains par coeur, et ils aiment ça !

Pour envoyer vos haikus en breton, français, gallo, anglais : (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer