Yvon Coquil sélectionné pour le prix Jean Amila-Meckert

Une nouvelle qui vient conforter les éditions Sixto dans leur travail éditorial.
Une nouvelle qui vient conforter les éditions Sixto dans leur travail éditorial.

Après Florence Aubenas, Antonin Varenne, Caryl Ferey, Pascal Dessaint, Olivier Adam ou encore Denis Lachaud, Yvon Coquil sera peut-être le prochain auteur récompensé par le prix Jean Amila-Meckert.

Créé en 2005 par le Département du Pas de Calais et l'association Colères du présent, le prix Jean Amila-Meckert, figure marquante de la classe ouvrière, vise à récompenser le meilleur livre d'expression populaire et de critique sociale de l'année. Ce prix est décerné par un jury composé d'écrivains, de professionnels de la culture et de représentants syndicaux.

La remise du prix se fera lors du 16e Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras, le 1er mai prochain.

Dans ces nouvelles à l'humour corrosif, l'auteur croise mémoire collective et souvenirs personnels. Au carrefour du polar et du roman prolétarien, il donne de la voix à ce continent silencieux, celui des ouvriers des chantiers navals. Ses personnages, des êtres au bord de la rupture, sous la ligne de flottaison, tentent encore de résister. Ti-Jean, Arsène, Abdel, les sapajous, tous rêvent que demain la vie commence. Enfin, mettre à bas les cadences infernales et ne plus perdre sa vie à la gagner.

Avec l'évidente volonté d'arracher les personnages et les lieux à l'oubli, de témoigner de leur existence, Yvon Coquil montre avec une singulière humanité de regard comment certains vivent.

Rendez-vous le 1er mai à Arras !

Voir aussi : Chantiers STX Saint-Nazaire : lettre aux présidents de la région Bretagne et du département de Loire-Atlantique par Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Voir aussi : Entrer au capital de STX : une opportunité pour la Bretagne ? par Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Voir aussi : Philippe Grosvalet réagit à la nouvelle commande enregistrée par les chantiers navals de Saint-Nazaire par Conseil général de Loire-Atlantique

mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Sixto

Parce que les littératures policières nous ont toujours fait réfléchir, penser les rapports humains et la société, tout en nous tenant en haleine, nous avons choisi d'y dédier notre ligne éditoriale. Roman policier, thriller, intrigue, polar historique ou politique, roman noir... Chacune de ces variations raconte une même histoire : une mauvaise rencontre, une vie qui bascule, parfois jusqu'au meurtre, et des hommes qui tentent de surnager, de survivre face au chaos ou à la folie. La vie doit continuer. Au sein de notre catalogue, nous déclinons le polar du roman à la bande dessinée, à travers deux collections, mais nous publions également des ouvrages hors-collection pour lesquels nous avons eu un coup de cœur graphique et littéraire. Le collectif éditorial Sixto a choisi d'accorder une place privilégiée au roman noir. Quoi de mieux pour découvrir ce genre qu'une plongée au cœur de cette matière littéraire ! Nous ouvrons l'année par une nuit d'Insomnies, album de bande dessinée de Germain Boudier. Nous poursuivrons par une virée au Québec avec un roman noir à l'écriture ciselée, Sayonara, de Pascal Millet. Nous aurons ensuite le plaisir de vous proposer une édition revue et augmentée de la première bande dessinée de Kris et Julien Lamanda, Toussaint 66/99. Nous terminerons le premier semestre par la publication du nouveau roman d'Arnaud Le Gouëfflec, Le guerrier mouktar, petite perle d'aventure portée par un style réjouissant et enlevé ! Et n'oubliez pas de venir rencontrer les auteurs sur les nombreux salons et festivals où nous sommes présents !

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Bien cliquer sur le bouton JE SUIS PAS UN ROBOT. Le trolling est interdit ainsi que les attaques personnelles ou tout ce qui est contraire aux lois en vigueur !
Attention : A cause des spammeurs et des publicités non-sollicitées ou de la simple propagande, les liens (URL) ne sont pas autorisés dans les commentaires.

Publicités et partenariat

pub