Yves Rocher remporte le Grand Prix de l'Association pour la Promotion de la Presse Magazine
En Bref de Bernard Le Tellier

Publié le 22/04/10 19:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

.

La marque de cosmétique végétale née à la Gacilly (56) a reçu le 25e Grand Prix de l'Association pour la Promotion de la Presse Magazine (APPM). Le jury a salué « l'audace et la justesse d'une création détonante dans un univers Beauté largement codifié. »

Un gant de jardinier terreux dans lequel repose un tube de rouge à lèvres chiquissime. Et un slogan : « Récoltant, fabricant, distributeur. Depuis toujours nous cultivons des prix qui donnent un joli sourire. » Signée M&C Saatchi Gad (Paris), la campagne presse d'Yves Rocher s'inscrit dans un plan de transformation de la marque, mené en étroite collaboration avec ses agences.

Yves Rocher est, en 2009, n° 1 en France sur tous ses secteurs de marché en volume et en valeur, devant l'Oréal. Gilles Masson, de son côté, observe avec délectation « qu'une marque peut bouger via la totalité de son marketing et sa communication, de façon incroyable ! »

(voir le site)

Bernard Le Tellier

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1016 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.