Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Yvan Colonna condamné, comme prévu
Comme prévu et comme l'avaient ouvertement réclamé deux ministres français de l'Intérieur , l'un de gauche, Monsieur Jean-Pierre Chevènement, l'autre de droite , Monsieur Nicolas Sarkozy, le patriote corse Yvan
Klaod An Duigou pour CARB le 27/03/09 16:25

Comme prévu et comme l'avaient ouvertement réclamé deux ministres français de l'Intérieur , l'un de gauche, Monsieur Jean-Pierre Chevènement, l'autre de droite , Monsieur Nicolas Sarkozy, le patriote corse Yvan Colonna a été condamné en appel par une cour d'assises "antiterroriste" et "spécialement composée".

Les media français , fidèles à leur ligne de conduite envers l'Etat qui les subventionne largement, ont généralement préparé l'opinion publique à un tel résultat.

En mai 2008, la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme avait dénoncé comme "inéquitable" un premier procès à la fin duquel Yvan Colonna avait été condamné.

La justice française a donc, depuis ce jour, deux coupables des tirs ayant tué le préfet Erignac, un autre militant corse ayant reconnu ces faits et ayant été condamné pour cela.

Il y avait eu, au siècle dernier, Guillaume Seznec et Lucien Sampaix, il y a maintenant Yvan Colonna. Il s'agit là de quelques exemples de jugements rendus "au nom du peuple français", "peuple français" qui ferait bien de s'inquiéter de cette justice rendue en son nom.

La Coordination Anti-Répressive de Bretagne renouvelle son soutien au combat d'Yvan Colonna et à ses proches et salue le travail remarquable de ses avocats.

Pour la Coordination Anti-Répressive de Bretagne,

Le porte-parole,

Klaod an Duigou

Cet article a fait l'objet de 1002 lectures.
logo
Coordination Anti-Répressive de Bretagne. La CARB est la réunion des comités anti-répression qui sont nés suites aux vagues d’interpellations survenues en Bretagne depuis le 30 septembre 1999. Des comités anti-répressifs existent dans plusieurs villes de Bretagne, en Occitanie et aussi en région parisienne.
Voir tous les articles de CARB
Vos 2 commentaires
Le corre Emmanuel Le Mardi 31 août 2010 23:27
Bravo Claude,ton communiqué est concis,clairvoyant,et politiquement juste,on en sait malheureusement quelque chose en Bretagne ...
(0) 

Daniel Houguet Le Mardi 31 août 2010 23:27
On se croirait revenu au temps de l'affaire Dreyfus !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons