Yes we can Plinn, surtout avec Gwennyn
Interview de Philippe Argouarch

Publié le 11/01/10 15:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Gwennyn est une jeune chanteuse bretonnante et talentueuse. Distingu√©e par le choix du public au Concours interceltique Nos Ur d'Inverness (√Čcosse) en 2008 avec sa chanson ¬ę Bugale Belfast ¬Ľ, la jeune artiste obtient sa s√©lection pour la finale europ√©enne des chants en langue minoritaire de Lulea (Su√®de) o√Ļ elle d√©croche la seconde place.

Son deuxi√®me album est sorti en mai dernier ¬ę Mammenn ¬Ľ Matrice (Keltia Musique 2009). Elle en a sign√© les onze titres avec Patrice Marzin. Son √©quipe de musiciens comprend aussi Philippe Turbin aux claviers et accord√©on, Patrick Boileau √† la batterie, St√©phane Rama √† la basse et Pierre Bloch au violon.

Gwennyn est devenue l'une des ambassadrices de la chanson bretonne d'aujourd'hui. A l'occasion de la publication sur ABP-TV d'un clip de We can plinn, Gwennyn a accepté de répondre à quelques questions.

[ABP] Vous êtes en deuxième position, avec un quart des votes, juste derrière Ronan Luce, dans le Grand prix du disque en ligne du Telégramme (*) (sur 33 albums) (voir le site) . C'est extraordinaire et prometteur, non ?

[Gwennyn] C'est plut√īt chouette, en effet. Et je m'en r√©jouis car c'est l'occasion de faire conna√ģtre mon nouvel album pour les amateurs de musique celtique et de chanson.

[ABP] Mammenn est votre deuxième album, comment vont les ventes ? Vous a-t-on invitée sur des plateaux TV nationaux à part France 3 ?

[Gwennyn] Le premier pressage est parti comme des petits pains. Nous avons d√Ľ en refabriquer avant l'√©t√© ; on a d√©j√† d√©pass√© la vente du 1er album en quelques mois ! C√īt√© t√©l√© nationale, vous savez que l'acc√®s pour les artistes bretonnants est plut√īt ardu... mais j'ai bient√īt RDV avec Direct 8. Je vous en dirai plus en f√©vrier...

[ABP] WE CAN PLINN est-il inspiré de YES WE CAN de Barrack Obama ? Les Bretons ont-ils besoin qu'on leur redonne de l'espoir ?

[Gwennyn] Oui, en fait, je l'ai √©crit au moment m√™me o√Ļ d√©filaient √† l'√©cran, en boucle, des images √©mouvantes : des gens de toutes cat√©gories sociales ou ethniques, s'embrasser, se f√©liciter de cet √©v√©nement. Je pense que son √©lection a soulev√© un grand espoir dans le monde, le symbole de la r√©conciliation, la certitude que toute lutte juste et humaine aboutisse un jour car elles vont dans le sens de la marche du monde, le sens de la vie. Cette chanson s'inscrit dans cette belle √©nergie, une d√©marche positive, constructive que nous sommes capables de cr√©er si nous avons confiance en nous, que nous croyons en notre avenir.

[ABP] Vous pr√©senterez-vous √† nouveau au concours inter-celtique de la chanson et √† celui des langues minoritaires o√Ļ vous avez fini √† la deuxi√®me place en 2008 ?

[Gwennyn] En ce moment, je travaille beaucoup pour mes prochains concerts au printemps (tourn√©e en Allemagne, plusieurs concerts en France) et pour cet √©t√© o√Ļ je pr√©senterai dans les festivals un spectacle avec mon √©quipe habituelle ainsi que des invit√©s (les fr√®res Guichen, DJ Blue et Kevin Camus au uillean pipe...). Je pr√©pare √©galement cette ann√©e un troisi√®me album avec Patrice Marzin. Quant aux concours, ce sont des tremplins pour les jeunes talents qui peuvent ainsi se faire conna√ģtre, et je suis ravie d'y avoir particip√©.

[ABP] Merci et meilleurs voeux pour 2010 !

(*) (voir le site) pour voter

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2320 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.