Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Yannick Quénéhervé, candidat de l’UDB à l’élection cantonale de Lanester
Yannick Quénéhervé, 51 ans, ouvrier à la SBFM (Société bretonne de fonderie et de mécanique), est le candidat de l’Union démocratique bretonne à l’élection cantonale partielle de Lanester. Militant syndical depuis trente ans, élu municipal pendant 14 ans, Yannick Quénéhervé a été adjoint à l’enfance et aux loisirs de 1995
Hervé Le Gall pour UDB le 18/01/05 20:54

Yannick Quénéhervé, 51 ans, ouvrier à la SBFM (Société bretonne de fonderie et de mécanique), est le candidat de l’Union démocratique bretonne à l’élection cantonale partielle de Lanester.

Militant syndical depuis trente ans, élu municipal pendant 14 ans, Yannick Quénéhervé a été adjoint à l’enfance et aux loisirs de 1995 à 2001.

Yannick Quénéhervé défendra sur le canton les idées de l’Union démocratique bretonne, parti de la gauche écologiste bretonne : agir pour une société plus humaine et plus solidaire, donner à tous ceux qui le souhaitent la possibilité de vivre, de travailler et de décider au pays, œuvrer en faveur d’un développement durable respectueux de l’environnement et des générations à venir, agir pour une Bretagne dotée de pouvoirs accrus et d’institutions autonomes.

Voici quelques axes majeurs du programme que proposera Yannick Quénéhervé aux électeurs de Lanester :

- défendre les salariés de Lanester et du pays de Lorient : Yannick Quénéhervé est de ceux qui font front face à l’offensive libérale. Il se présente pour défendre, non seulement ceux que l’on veut dépouiller d’un statut chèrement acquis, mais aussi et surtout ceux qui n’ont pas ou plus de statut, les innombrables victimes de la politique de casse sociale du gouvernement Raffarin.

Particulièrement sensible aux difficultés auxquelles sont confrontés les salariés et intérimaires travaillant dans les entreprises du pays de Lorient, il entend dénoncer la scandaleuse attitude des multinationales (Fiat et Renault) qui asphyxient sans scrupules la SBFM, dont 700 salariés se sont retrouvés au chômage technique. Il entend également interpeller l’Etat sur cette question ainsi que sur celle de l’ouverture au privé du capital de la DCN.

- promouvoir la pluralité à gauche : Yannick Quénéhervé juge également essentiel un rééquilibrage de la gauche pour éviter un cumul des mandats préjudiciable au fonctionnement de la démocratie et les tentations hégémoniques d’une seule sensibilité politique.

- agir en faveur des économies d’énergie et du développement des énergies renouvelables : la Bretagne présente à cet égard un potentiel important dont il convient de tirer le meilleur parti. Yannick Quénéhervé milite activement pour la sortie à terme du nucléaire. Pour cela, il faudra notamment se mobiliser pour obtenir l’abrogation du traité Euratom qui finance massivement le nucléaire en Europe sur fonds publics, sans que le citoyen ait jamais été consulté sur la question.

- améliorer la situation des personnes handicapées : Yannick Quénéhervé continuera à mener des actions pour défendre et étendre leurs droits. Il est urgent d’aligner l’Allocation Adulte Handicapé sur le Smic et de revaloriser significativement l’Allocation compensatrice. Cette allocation est destinée aux personnes handicapées physiques qui désirent vivre chez elles afin qu’elles puissent rémunérer les services de tierces personnes. Elle est notoirement insuffisante. Elle ne permet pas actuellement à une personne handicapée physique devant être aidée cinq heures par jour par une tierce personne de satisfaire son besoin d’autonomie.

Yannick Quénéhervé s’engage également à défendre avec détermination les orientations suivantes :

- maintien des exploitations agricoles familiales ; - soutien à la filière « bio » ; - maintien des services publics de proximité ; - développement du logement social et soutien à l’acquisition de foncier par les collectivités locales pour permettre aux ménages modestes de se loger dans des conditions décentes ; - soutien à la culture bretonne et à la langue bretonne et, tout particulièrement, à son enseignement et sa présence dans la vie publique ; - renforcement de la prévention en direct ion de l’enfance et de la jeunesse ; - amélioration de l’accompagnement du vieillissement ; - coopération renforcée avec le Tiers Monde et soutien aux associations de solidarité internationale.

Un journal de campagne de quatre pages précisant les orientations et le parcours militant du candidat a été édité à 8000 exemplaires. Le temps fort de la campagne sera le meeting festif (ambiance musicale, buffet froid) que Yannick Quénéhervé et la section du pays de Lorient de l’Union démocratique bretonne organisent le mercredi 26 janvier à 20 heures, à la salle des fêtes de Lanester, avec la présence, notamment, de Kristian Guyonvarc’h, Vice-président du Conseil régional de Bretagne.

Un comité de soutien a été constitué sous la présidence de Gildas Trévetin, militant associatif (contact : 02 97 76 49 16).

Ronan Divard, Mouezh Unvaniezh Demokratel Breizh Porte-parole de l’Union démocratique bretonne

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons