Vous n'êtes pas compétent pour nous juger__Yann Choucq
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 3/03/04 15:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Au tribunal de Paris hier, lors des préliminaires du procès des militants bretons, l'avocat Yann Choucq a mis en cause la légitimité de la “ cour d'assises spéciale” . "Vous n'êtes pas compétent pour nous juger" a-t-il déclaré aux juges de cette cour d'exception. En effet, la cour ne comprend pas de jurés, tirés au sort parmi les citoyens, mais seulement des magistrats. Yann Choucq n'a pas pu s'empêcher de faire la connexion avec l'infâme Cour de Sûreté de l'Etat, aujourd'hui disparue et il déclara que cette cour “ n'est pas compatible avec une justice démocratique ”. Outre le fait que la culpabilité des accusés n'est pas déterminée par des jurés, mais par des magistrats sélectionnés (par qui?), les sentences sont définitives et sans appel.

Hier Jérôme Bouthier, accusé par la cour, d'être un dangereux terroriste, a ridiculisé cette théorie quand il a mis en évidence sa qualité d'objecteur de conscience avant son arrestation. "Je n'aime pas les armes ” c'est en ces termes qu'il a mis les juges en face des invraisemblances de l'accusation.

Détenu depuis le 1er octobre 2001, Jérôme Bouthier est accusé d'avoir participé à une tentative d'attentat ratée contre le centre de chèques postaux de Rennes le 19 avril 2000.

ABP

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.